Avertir le modérateur

20/07/2008

Sur relatio-Europe: Malaise démocratique en Europe


PDF Imprimer Email
 

Par Daniel RIOT

Dans sa chronique, toujours stimulante, du « Monde », Thomas Ferenczi   repose une question qui préoccupe les partisans de l'unification du continent depuis...1950 : « Comment rendre l'Union européenne plus démocratique afin d'accroître sa légitimité auprès de ses citoyens ? ».

Sa réponse est imposée par le simple bon sens : « c'est aux Etats membres qu'il appartient de susciter le débat démocratique autour des politiques européennes ». Mais ces Etats le veulent-ils ? Pas sûr...

C'est d'un déficit pédagogique plus que démocratique dont souffre l'Union européenne et les autres organisations paneuropéennes, Conseil de l'Europe en tête.

C'est d'un manque de conscience et de volonté aux niveaux des Etats dont pâtit l'Union. C'est une insuffisance de formation et d'informations sur l'Europe qui ralentit l'avènement de cet « espace public » européen sans lequel la « citoyenneté européenne » restera la « dernière utopie »

 

16/06/2008

A la Une de RELATIO -europe.eu

A propos de quelques idées fausses sur l'Europe... PDF Imprimer Email
Lundi, 16 Juin 2008 08:51
La revue "Questions internationales", éditée par la Documentation française, consacre son dernier numéro à "l'avenir de l'Europe". Dans ce cadre, la revue a décidé d'interroger Jean Quatremer, l'auteur du remarquable blog "Les coulisses de Bruxelles" sur le fonctionnement actuel de l'Union européenne. L'occasion, pour lui, "de s'exprimer longuement sur sa conception de l'Europe".
 
Irlande : Le référendum des malentendus... PDF Imprimer Email
Lundi, 16 Juin 2008 07:52

Par Sandrine Kauffer
Que reste-t-il du référendum du 29 mai 2005, trois ans après le rejet du TCE par les Français et les Néerlandais ?
Un immense malentendu. Les dés étaient pipés. Le malentendu plane parce que les peuples européens ne répondent pas à la question posée. Il règne un malentendu sur la méthode, sur le message, sur la réponse à la question posée, sur le projet politique et sur l'avenir de l'Europe.
Peut-on considérer, qu'en tout état de cause, les Irlandais se soient objectivement prononcés sur le traité de Lisbonne ?
 
Le grand pari de Roland Ries sur l'eurodistrict Strasbourg-Ortenau PDF Imprimer Email
Dimanche, 15 Juin 2008 22:40

Passer   de la coopération à la codécision entre les deux rives du Rhin

 
Vers une Charte européenne de la diplomatie des Villes PDF Imprimer Email
Dimanche, 15 Juin 2008 21:20
Prévenir les conflits, favoriser la paix: Les pouvoirs locaux  mobilisés
 
"Levez la main contre la fessée" PDF Imprimer Email
Dimanche, 15 Juin 2008 20:48

 

Lancement de la campagne du Conseil de l'Europe contre les châtiments corporels et pour une "parentalité positive": « Levez la main contre la fessée !», tel est le principal message d'une initiative européenne qui a été  lancée par le Conseil de l'Europe aujourd'hui à Zagreb (en Croatie).Cette initiative a pour objectifs l'interdiction totale des châtiments corporels, la promotion d'une parentalité positive et une sensibilisation aux droits de l'enfant dans toute l'Europe

 
Faire naître l'Europe citoyenne ! PDF Imprimer Email
Samedi, 14 Juin 2008 13:34

L'éditorial de Daniel RIOT

*Qui peut s'en réjouir ? Le camp (hétérogène) des nationalistes, des anti-européens. Les partis des frontières. Des peurs. Et de la mondialisation dénoncée mais subie... Le vote irlandais le confirme : il y a mal donne quand dans un référendum national porte sur « l'Europe ». A plusieurs niveaux, sous plusieurs angles.

Constats parmi d'autres :

*Ce n'est pas « l'Europe » qui est en échec, qui vit « un cauchemar », qui est « secouée », qui est plongée « dans l'impasse » par le Non du petit million et demi d'électeurs irlandais s'étant déplacés pour voter  sur  un texte dit "simplifié" mais très compliqué... C'est l'Union européenne. Nuance... Différence....

 
Si les peuples disent non...donnons la parole au peuple ! PDF Imprimer Email
Dimanche, 15 Juin 2008 19:24
Par Jean- Dominique Giuliani
Le non référendaire irlandais au Traité de Lisbonne rend plus difficile la prochaine présidence française de l'Union européenne, plus importante aussi. Nicolas Sarkozy se trouve propulsé aux avant-postes, avec le soutien d'Angela Merkel Sa tâche est encore plus essentielle à l'avenir des réformes institutionnelles.

Tous les Etats membres de l'Union ont le droit de se prononcer sur la réforme des institutions et le vote irlandais ne saurait interrompre le processus en cours. Ce n'est que lorsque chacun des pays se sera prononcé qu'il faudra constater la réalité de la situation et trouver les moyens juridiques et politiques d'y faire face. L'Irlande devra dire, de toutes façons, ce qu'elle ne veut pas dans ce Traité et ce qu'elle veut pour l'Europe
 
Le "Non" des Irlandais, par Antonelli PDF Imprimer Email
Dimanche, 15 Juin 2008 08:09
 
En dépit du NON des Irlandais... PDF Imprimer Email
Samedi, 14 Juin 2008 09:32

LA FRANCE PEUT DONNER SA CHANCE A L'EUROPE POLITIQUE

Par Francis Rosenstiel

A la veille de la Présidence française de l'Union, une nouvelle mise au diapason politique s'impose pour l'Europe.

Le refus irlandais du Traité de Lisbonne confirme les fragilités et les aléas de cette approche, dernier raccommodage en date, d'un "patchwork" européen bien singulier. Même s'il fut" incontournable".

 

 

02/11/2007

UE: Les candidats à l'élargissement ne remplissent pas les conditions

DECRYPTAGE RELATIO PAR DANIEL RIOT 

RIEN NE PRESSE... VOUS AVIEZ DIT "ELARGISSEMENTS"? IL FAUT ENTENDRE "RALENTISSEMENT" : LES PERSPECTIVES S'ELOIGNENT!  Dans leur rapport annuel, qui sera adopté mardi prochain et qui vient de filtrer par des indiscréttions de presse (dans Le Monde, notamment), les experts bruxellois constatent que le rythme des réformes s'est ralenti aussi bien en Turquie que dans les Etats des Balkans qui aspirent à entrer dans l'Union. Ils rappellent que cette dernière est prête à les accueillir quand ils rempliront les conditions fixées, mais estiment qu'en l'état actuel de leur préparation, leur adhésion demeure une perspective "à moyen ou long terme". DES CONSTATS SANS SURPRISE POUR QUI SUIT LES TRAVAUX DU CONSEIL DE L'EUROPE ....
fe6619ec46e9959615035264eec20bee.jpg

Dans la plupart des pays, des progrès sont appréciables   sur le plan économique, mais il n'en va pas de même au niveau politique. Le rapport de la Commission s'inquiète en particulier de leurs insuffisances en ce qui concerne le respect de l'Etat de droit, les réformes de la justice et de l'administration, la lutte contre la corruption.

LIRE LA SUITE >>>>>>>>

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu