Avertir le modérateur

14/09/2008

EUROPE: Autour de "l'Emmerdeuse"...

"L'Europe, cette Emmerdeuse":les préfaces de BHL et d'André Glucksman sur RELATIO-EUROPE

André Glucksmann:"L'Europe existe-t-elle?" PDF Imprimer Email
L'Europe existe-t-elle ? Il faut pour tenter de s'en convaincre entrer dans ce livre et gouter la passion à feu continu qui le soutient. Passion aucunement aveugle, en bon lecteur de Descartes, Daniel Riot ne s'épargne guère les raisons de douter.
Quelle réalité fixer, en effet, à notre vieux continent ? Ses frontières géographiques sont mouvantes et litigieuses. Ses limites culturelles nous dépassent.
Qui oserait soutenir que la Russie de Pouchkine, Dostoïevski, Tchékhov, Chostakovitch et Stanislavski ne soit pas culturellement européenne ? L'est- elle pour autant politiquement ?
Quant aux valeurs intrinsèques et innées qui cuirassent la fatuité de l'Union Européenne, n'exagérons rien, n'oublions pas que les hauts lieux de l'esprit, Paris, Berlin, Rome, Madrid furent au siècle dernier les écoles des guerres totales et des révolutions totalitaires. Puis des écoles d'indifférence aux malheurs des autres... comme des leurs.
Qu'est-ce qui unit positivement l' « Emmerdeuse » ?
BHL et "l'Emmerdeuse": L'Europe dans la fièvre et la patience PDF Imprimer Email

Qu'est-ce qui distingue, selon Valéry (et l'auteur), une emmerdeuse, d'une emmerderesse, d'une emmerdante ?
Vieille ou ancienne, l'Europe ?
Irrésistible ou périssable - et, si périssable, d'où vient que nul ne semble en avoir pris vraiment conscience ?
Derniers jours de l'humanité ou non - et d'où vient que nul ne semble, là non plus, s'aviser de ce que le « dernier homme » est à la fois la plus terrible prophétie de Nietzsche, le visage des hommes d'Europe aux temps de la Fin de l'Histoire selon les néo-hégéliens du jour et le premier titre auquel avait songé Orwell pour son terrible 1984 ?
Mars ou Vénus ? Et comment, quand on fait le choix de Vénus et que, comme l'auteur, on n'a jamais eu la moindre complaisance pour l'esprit et la culture de la guerre, continuer de voir Munich, le signifiant « Munich », comme une catégorie constitutive - pour le pire ! - de l'être européen ?


Ma rentrée avec cette emmerderesse qui n'a rien d'une emmerdante

Strasbourg : Débat autour de « L'Europe, cette Emmerdeuse » PDF Imprimer Email
emmedeuse couverture définitive.jpg
Mercredi 24 septembre au Cercle Européen

La commission Culture de "Femmes 3000 Alsace/Lorraine", en partenariat avec "L'Elan Nouveau des Citoyens" ,"Citoyens pour un monde éthique","L'Atelier Européen" et "L'Elan Nouveau" vous invitent à participer à Strasbourg, le mercredi 24 septembre 2008, à 19 h 30, au Cercle Européen (1, rue Massenet - 67000 Strasbourg), à une conférence-débat de Daniel RIOT Directeur de Relatio-Europe (www.relatio-europe.eu) et Président du Cercle RELATIO, autour de son livre (co-écrit avec Sandrine Kauffer et préfacé par Bernard-Henri Lévy et André Glucksmann):

« L'EUROPE, CETTE EMMERDEUSE... - Guérir la France de son "mal à l'Europe" »,(City Editions)

Un cocktail dînatoire sera servi à l'issue du débat  (sur invitation après inscription par mail chez Monique Funck moniquefunck@yahoo.fr Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

SUR AMAZON

13/09/2008

Sur Relatio-europe: Eric genetet, la découverte d'Héloïse D'Ormesson

Le Fiancé de la lune,  révélation "roman" de la rentrée littéraire

 

Suggestion RELATIO-EUROPE

Par Daniel RIOT

Il a (avait ?) tout pour devenir un excellent journaliste. Avec cette vertu devenue rare en cette ère du tapage et du verbiage : le sens de l'écoute des autres. Mais il n'est que bon (ce qui est plus que bien)...parce que son horloge intérieure ne marque pas la même heure que celle des montres qu'il faut exhiber pour « réussir » en cette ère de « l'éclat du futile » et des « dérobades endiablées ». Éric Genetet aime trop, « aller au bout de ses rêves ». Et il est sans doute trop « agnomme »-homme agneau- pour cette planète de « l'info » dévorée par les fauves de la « com » ribaude.
Sa nonchalance de dilettante, sa décontraction séduisante, son charme casanovesque masquent une richesse intérieure qui exige d'autres champs de réflexions et d'épanouissement que « l'écume des choses », la vanité du paraître et la superficialité des « rafales de vents »... La vraie liberté est en soi. Sans cesse à conquérir. « Pour n'être que soi, il faut renaître plusieurs fois »
Éric Genetet illustre assez bien cette définition un peu énigmatique de Wiesel: « Le journaliste se définit parce qu'il dit, et l'écrivain parce qu'il tait ». Genetet se révèle écrivain. Un excellent écrivain. Qui sait taire ce qu'il veut dire. Héloïse d'Ormesson a vu et misé juste : « Le fiancé de la Lune » est, davantage que la plupart des succès préfabriqués, la vraie révélation de cette « rentrée littéraire ». Ce qui ne surprendra pas les lecteurs de "Chacun son Foreman"qui fut pour Éric un galop d'essai fort réussi



 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu