Avertir le modérateur

19/11/2007

L’Europe? Des femmes, des hommes, des prénoms, des visages, des regards…

 L’Europe? “Un gigantesque port d’attache”

54bcca9366dfec91919753c0b78c13f0.jpgEAUX FORTES

Koen PEETERS : « L’Europe ? Un géant dans des habits trop étroits » Lors du premier Festival  de la philosophie qui s’est tenu les 16et 17 novembre  à Flagey, à Bruxelles, l’écrivain flamand Koen Peeters, auteur de « Grote Europese Roman », le Grand roman européen, a prononcé un très beau discours clôturant la journée consacrée à l’Europe et ses frontières.

.A telecharger. EAUX FORTES. Relatio Koen Peeters.doc 

 ”C’EST NOTRE HISTOIRE”….contée à Bruxelles

LE MUSEE DE L’EUROPE DE BRUXELLES A OUVERT SA GRANDE EXPO:”C’est notre Histoire”. Original,spectaculaire, émouvant. L’Europe en chair et en os.” L’idée européenne? “: ce qui donne du corps à l’esprit du continent… L’Europe? Des femmes et des hommes, des visages, des regards, des sens,  non des directives et du papier… La capitale bureaucratique de l’Union européenne montre que l’Europe est d’abord une âme. DR

2e70739223a10e3fb6f786d7f4b072d2.jpg

Des ruines de l’Europe, en 1945, aux défis qui se posent aujourd’hui à notre continent, le visiteur ira à la rencontre de l’Histoire, mais aussi de son histoire. Car l’exposition montre que nous sommes tous les héros de cette formidable aventure que constitue l’unfication progressive de l’Europe.

Tous les moyens de la muséologie contemporaine ont été mis en oeuvre. Décors, films, multimedia, interactifs, émaillent un parcours dans lequel une place particulière a été réservée aux objets authentiques: plus de 500 d’entre eux ont été prêtés par 80 musées de tous les pays d’Europe. La robe d’une petite fille cousue dans les drapeaux alliés, le premier lingot d’acier fondu dans le cadre de la CECA, un sac à charbon du pont aérien de Berlin, le journal de bord illustré tenu par un jeune Hongrois pendant les événements de 1956, le journal de marche d’un soldat anglais pendant l’aventure de Suez, des morceaux du rideau de fer et du mur de Berlin, un “pot à odeur” de la Stasi, des objets de la vie quotidienne: autant de témoignages poignants qui racontent l’aventure des Européens pendant plus d’un demi-siècle.

Introduction à la visite    

L’exposition que l’on vous invite à visiter est construite comme un spectacle: une succession d’impressions visuelles, auditives ou tactiles s’adressant au coeur aussi bien qu’au cerveau, pour faire éclore chez le spectateur réflexions et émotions. On ne raconte donc pas une telle expo.  En voici toutefois ce que l’on pourrait appeler une “bande-annonce”, sous forme de courts extraits video (une minute chacun) d’une prévisualisation virtuelle…

 VIDEOS >>>>

EXTRAITS TV >>>>

UN TOUR DE L’EXPO DANS LE SOIR >>>>>

LE CATALOGUE DE L’EXPO >>>>>

INFOS PRATIQUES >>>>>>

LE SITE DU MUSEE >>>>

LE BLOG >>>>>>

LE RESEAU DES MUSEES D’EUROPE >>>>>>

20/10/2007

Pour une Académie européenne: Un appel de RELATIO

EDITORIAL RELATIO-L’Europe, c’est d’abord un Esprit. Une culture. Un bouillon de cultures. Fruits de croisements, de frottements, d’échanges, de mélanges, d’alliances des contraires. Que n’a-t-on pas dit et écrit sur ces thèmes sans aller au bout de la logique des constats et des analyses faits.

bafd4b1c2bc76183fd4c6ac45fa68699.jpg« Il nous faut créer l’Europe de l’Esprit », exhortait Pierre Pflimlin. « Notre armes absolue, c’est le cerveau », lançait Louis Weiss. Deux phrases lancées, entre autres, dans l’hémicycle du parlement européen. Combien d’autres, de la même veine, ont été prononcées par d’autres esprits éminents et pertinents dans l’enceinte du Conseil de l’Europe depuis 1950 ?

Je sais. Je vois d’ici quelques têtes « cocalisées », « macdonalisées », « TFunisées » crier à la ringardise. L’académisme est crucifié quand le conformisme est vénéré…Et les Académies telles qu’elles fonctionnent sont plus des salons de « couronnés » que des assemblées de personnalités audacieuses, susceptibles de secouer les idées poussiéreuses. Capables de mieux définir cet "Esprit d'Europe" si indispensable pour que nos valeurs, nos principes d'humanité, nos idéaux démocratique résistent aux effets pervers de la globalisation, aux "chocs des cultures", aux poussées des anti-valeurs. Résistent, et s'épanouissent!  

Jacques Delors, avec ses moyens de Président de la Commssion avait tenté de constituer une cellule académique chargée de « penser l’Europe ». Cela a donné quelques colloques intéressants mais trop confidentiels et quelques publications très riches, mais pas assez lues. Cela surtout n’a pas été suffisamment développé. Et trop limité, dans le temps et dans l’espace. L’Europe, ce  n’est pas que l’Union. L’Europe c’est toute cette « eurosphère » qui dépasse largement les frontières des 27, même s’ils deviennent plus demain.

LIRE LA SUITE >>>>>>>>>

 

17/08/2007

L’Europe coquine : Et les têtes (pensantes) des « fesses chics » ?

97915849c6f928db374d37b372a6e7e3.jpgLa chronique de CLIO pour RELATIO : « Le femme est une fleur, la plus faible de la nature, mais une fleur pensante »…

Si Pascal (à Dieu ne Blaise) avait oublié l’homme et son roseau, peut-être sa boutade aurait-elle eu le même effet que le nez de Cléopâtre en plus court sur le vie du monde…Allez savoir !

Mais Pascal s’il a bien  inventé la brouette (ce qui reste à prouver) en était resté à la position du missionnaire : la femme est faite pour le plaisir de l’homme et pour le péché, non pour la pensée… L’une vient de Venus et l’autre de Mars, que voulez-vous ? Rodin a fait un Penseur, non une Penseuse... 

"Ainsi l'homme est si malheureux, qu'il s'ennuierait même sans aucune cause d'ennui ", disait le même Pascal. Alors, que ferait-il sans nous, l'homme ?

Allô Nietzsche ? Ici Lou… Est-il vrai  que «Le bonheur clé l'homme dit : «Je veux» et le bonheur de la femme dit : «Il veut» et que «L'homme est fait pour la guerre, la femme pour le repos du guerrier.» ?

50faeed38eb15201498842e35ad06836.jpg

Si je délire ainsi c’est parce que je viens de lire le NouvelObs de cette semaine. Cet hebdo  qui m’a fait grandir avec Brétecher me fait encore plus rire l’été que durant les autres saisons… Grand titre de la semaine : « Les philosophes et les femmes ! » C’est dans la droite ligne du débat sans fin « refondez la gauche », sans doute…

Franchement, je n’y ai pas appris grand-chose. Même Michel Onfray qui d’ordinaire sait extraordinairement parler beaucoup pour dire peu enfonce des portes ouvertes, comme si le sujet lui coupait la chique…

25bba0315a141fce4e420886a8bb583c.jpg

J’ai lu une jolie perle aussi à travers une question à Frédéric Pagès sur « Comment expliquez-vous cette résistance a la mixité de la philosophie ? »: « On peine à citer le nom de philosophes femmes, hormis Beauvoir, Simone Weil et Hannah Arendt... qui du reste n'en sont pas, à strictement parler. » Des femmes ou des philosophes, « à strictement parler » ?  

Frédéric Pagès, l'auteur de «Philosopher ou l'art de clouer le bec aux femmes» (Mille et Une Nuits), qui veut en finir avec « la dictature des fumeurs de cigares de la Sorbonne (comme si les femmes, à strictement parler, étaient incapables d’apprécier et de fumer le cigare), n’a pas réagi. Prise de court, le bel esprit…

 Il s’en est tiré par un petit historique (contestable) :
 « Il existe peut-être une autre manière, plus féminine, de faire de la philosophie, qu'on trouvait déjà dans la Haute Antiquité sous les traits de quelques Aspasie et autres Hypathie éduquées à la dialectique, et qui resurgit aux XVIIe et XVIIIe siècles dans les cercles de discussion et les bureaux d'esprit dominés par les femmes. Ce n'est qu'ensuite, au XIXe siècle, qu'on attribue à ces lieux d'échange le nom péjoratif de «salons», et que se perd l'héritage du rôle qu'ont joué les femmes dans la culture. »

L’Obs réussit même l’exploit de nous offrir un « bêtisier » qui, au  nom de la mise à l’index du machisme va donner du grain à moudre (encore) aux mecs les plus ringards « qui  oublient de penser » même quand ils sont intelligents. Nous n’avons vraiment « aucune génie », nous les femmes, ces « mâles avortés », comme disait Aristote…

31ae5b3563d8eb2b79bf3a59f14a632b.jpg

Mais oui, Joseph de MAISTRE : «Les femmes n'ont fait aucun chef-d'oeuvre dans aucun genre.»…

Mais bien sûr, Mister  SCHOPENHAUER : «Ce qu'on appelle à proprement parler la «dame européenne» est une sorte d'être qui ne devrait pas exister. Il ne devrait y avoir au monde que des femmes d'intérieur, appliquées au ménage et  des jeunes filles aspirant à le devenir, et que l'on formerait non à l'arrogance mais au travail et à la soumission.» Pourtant Adorno s’interrogera : « La femme elle-même n'est-elle pas le produit du fouet ?»

1b2a7b834e976dd5b7bdfd56b852df42.jpg

Je n’insiste pas, le « castrat » que j’ai le malheur d’être (pour mon plus grand bonheur, je dois dire…) se console en relisant ce constat d’échec de Freud qui est celui de (presque) toute l’humanité « mâle » : «Après trente ans passés à étudier la psychologie féminine, je n'ai toujours pas trouvé de réponse à la grande question : que veulent-elles au juste ?».

Mais rien Sigmund, sauf …philosopher ! Dommage que le Nouvel Obs n’ait pas songé à reprendre cette « pensée de Pascal » dans son dossier : « Se moquer de la philosophie, c’est vraiment philosopher. »

540d4c6c879b2817387c143f0d40aade.jpg

Heureusement, le même NouvelObs nous fait sérieusement réfléchir avec sa rubrique « estivale » : «Des Fesses chics » dans la rubrique (lubrique ?) « les plus belles nues »…Voilà de la vraie philosophie, où la femme sujet redevient objet,œuvre d’art. et est portée aux... nues. Elle redevient objet de désirs et  fruit de mâles pensées qui n’ont que peu de liens avec la Philia. Mais c’est, aussi,   de la Cul-ture… 

81adda12343d7a6f6d0e4125c59a5233.jpg

Cela dit, j’adore aussi les photos de Guy Bourdin. Qu’une « fesse chic » le fasse découvrir (ou redécouvrir) est une œuvre pédagogique : Bourdin est l’un des traits d’union entre peinture et photo. Mais les hasards des « chemins de fer » des journaux sont tout de même parfois étranges : une femme acéphale dans un numéro sur les femmes et la pensée, c’est une vraie provoc’, non ?

02e857238f9506f553112e15725030d7.jpg«  D'une paire de fesses, Bourdin a su donner une leçon d'images », souligne, en esthète pensant, Bernard Géniès. Dans le contexte du Nouvel Obs de cette seamine, c’est une leçon de (non) sens. Les institutions européennes se battent pour que l’égalité concerne les femmes et les hommes. Que d’efforts encore à déployer ! Le Nouvel Obs (qui fait nettement mieux pour la « défense et illustration » des femmes) va peut-être faire un numéro sur les femmes à «  fesses chics » ET à  tête choc …

CLIO

Toutes les photos de cette note sont évidemment signées Guy Bourdin

SUR AMAZON

01/08/2007

Préparer l'Europe de 2020: la "révolution néotique"?

fb8c4ef64e2262d8ce380e0fe5a0cf40.jpgSELECTION RELATIO SUR  ICONOCLASTE   et SUR SMARTFUTUR

Une bonne idée, excellente même, surtout en cette saison où, en théorie, nous devrions mettre en vacances nos …habitudes (y compris cérébrales):  Iconoclaste et son blog Smart Futur (sur blogsprit) ont lancé un questionnaire à quelques têtes pensantes (dont vous si vous voulez jouer le jeu de la confession intellectuelle) comment ils voient la France en 2015… délices et vanité de la prospective.

Qui disait, « l’avenir ne m’intéresse pas puisque soit je vais le vivre soit je ne le connaîtrai jamais ? » Pourtant, « l’avenir commence aujourd’hui »,pour reprendre le titre de Marc Halevy, l’une des « têtes d’œuf », aussi que « pleine que bien faite » qui ont été interrogées par « Iconoclaste »….

Un personnage, ce champion de la « complexitude », ce patron du réseau européen de « Prospective Noétique », cet esprit libre (donc ouvert) qui sait qu’il n’est point d’intelligence sans humour. « L’avenir de l’Homme , c’est l’Ours »

ca6a45132d58fbdf9c034c23e6f9b6f0.jpg

Après Polytechnique et ses études d'Ingénieur nucléaire, Marc Halévy (photo) devient élève du prix Nobel 1977, il mène des études de MBA et de philosophie et histoire des religions (spécialement la Kabbale et le Taoïsme) et devient créateur et manager d’entreprise.

Enseignant, consultant, conférencier, philosophe et écrivain, il est sûr que le monde change de paradigme et bascule radicalement d'une économie industrielle (fabrication et échange d'objets matériels) vers une économie de la connaissance (création et prolifération d'idées immatérielles). D’où "Prospective Noétique" (www.noetique.org)

Réflexions et actions…  Pas de vœux pieux :« Un vœu pieux, c'est comme un vieux pneu, c'est vide et ça crève ». Pas d’illusion : « Un couple, c'est comme un bilboquet : c'est fait pour s'emboîter mais ça rate neuf fois sur dix ».  Un beau réalisme : « la pluie ne mouille pas les poissons ».  Et une grande sagesse devant cette connerie qui comme ne disait pas Descartes est « la chose la mieux partagée du monde » : « Dire à un con qu’il est con n’est pas un jugement, c’est une consécration qui le promeut au rang de sacré con »…

 

26f3dc428472f874bd641a7021833154.jpg

 

Extraits de son ITW à Iconoclaste :

Question : «  3 idées reçues du moment qui vous insupportent le plus ? »

Réponse : Mondialisation. La mondialisation est effective depuis l'homme de Neandertal. Les plus grands "mondialisateurs" furent Gengis Khan, Marco Polo, Magellan, etc … De concept erroné masque en fait un redéploiement rapide des économies de proximités et l'explosion de tout le monde humain en une mosaïque intriquée de petites communautés sélectives et électives.

Progrès. Le seul progrès dont puisse se targuer la modernité est d'ordre strictement matériel et fonctionnel. Le prix à payer pour ce "confort" souvent inutile, est une immense misère morale (dans les deux sens de psychologique et d'éthique).

Justice. Surtout dans le sens de "justice sociale" qui est un attrape-nigauds idéologique. Derrière ce mot aux semblants convenables, se cache en fait un égalitarisme délétère. Être juste relève, à mon sens, non de la Justice, mais de la Justesse. Être égalitaire, c'est être injuste envers les meilleurs.

d8582b2e2cb7321ce7fe18b799d9325b.jpg(tableau iconoclaste de Duchamp)

Question : En France ce qui est incertain est anxiogène alors que dans d’autres cultures le changement, le rebond ou l’obsolescence sont perçus positivement. D’où vient ce goût génétique de l’immobilisme & de l’invariant ?

Réponse : Une enquête récente montre que plus de 80% d'adultes européens connaissent la même angoisse devant l'incertitude. Pourtant, notre monde devenant de plus en plus complexe, il est mathématique qu'il devienne de plus en plus imprévisible, donc incertain. Contrairement à ce qui est dit, l'homme est un animal peureux (parce que fragile et nu). Il n'y a que les peuples qui crèvent qui sont prêts à risquer leur peau pour survivre. Tous les peuples embourgeoisés s'enlise dans le sécuritarisme et sont prêts à troquer leur liberté (dont ils ne savent que faire) contre un peu plus de sécurité. Panem et circenses.

Question : 3 thèmes hyper tabous en France qu’il semble impossible d’aborder dans un débat de la société civile ou dans la gestion d’une entreprise?

Réponse : L'inégalité foncière des hommes. L'inefficacité de la démocratie. La christianité des droits de l'homme.

Question : 2 ou 3 noms d’iconoclastes qui vous viennent spontanément à l’esprit depuis 3000 ans ?

Réponse :Lao-Tseu. L'auteur anonyme du Cantique des cantiques. Héraclite d'Ephèse. Michel-Eyquem de Montaigne. Friedrich Nietzsche. Werner Heisenberg. David Böhm. Moi.

b9fb979dd309e011eefa73e861cf60d7.jpg(Duchamp)

Question : La France en 2015-2020, vous l’imaginez comment ?

Réponse :1- Rongée par des logiques de pénurie (par exemple : le baril de brut à plus de 400 dollars avant 2020 ou 4.000.000 d'emplois durablement non pourvus par manque de gens compétents)

2- Explosée en une multitude de communautés semi autonomes formant mosaïque avec disparition concomitante de l'Etat et de son infect jacobinisme.

3- Gangrenée de guerres civiles plus ou moins larvée, et chauffée d'émeutes régulières du fait de l'effondrement des systèmes d'assistanats sociaux.

4- Soutenue par une économie de PME et d'artisanats et débarrassée des grandes entreprises cotées en Bourse (elle-même exsangue) pour cause de faillites à répétition.

5- Peuplée de zombies lobotomisés et paupérisés dont la seule activité sera "second life".

6- Désertifiée dans sa moitié sud »

e433a56561cf5188a2764802ecea67f6.jpg(Dessin paru dans Le Monde)

Quelles perspectives ! On fait quoi pour éviter çà ? On devrait pourtant pouvoir si effectivement, selon la formule gourmande de Marc Halévy,  « l’intelligence est le sot-l’y-laisse de l’humanité »… Le salut de la noosphère viendra de la noétique. Sous la plage :la pensée métalogique…

Daniel RIOT

Lire l’ITW dans son intégralité >>>

D’autres ITW d’Iconoclastes qui dépoussièrent les cerveaux>>>>

d2cc0fbec3b307c83c1e851c9fbeb70b.jpgLes livres de Marc Halévy sur Amazon >>>

L'Etre en devenir: un livre en ligne >>>>>

Les éditions Marane>>>>>>

Sélection de sites sur la Prospective >>>>

 

31/05/2007

Europe culturelle: Hommage à Philippe Lacoue-Labarthe

medium_lacou_labarthe_lignes_.jpgVoir l'artclie dans les "Paperoles" de Caroll de Maistre-Riotmedium_lacoue_labarthe_4.2.jpg

>>>>>>>>>>>>>>.

A LIRE OU A RELIRE: L'EUROPE CULTURELLE EN BERNE

>>>>>>>>>>>>>>

 

28/05/2007

Fragment de pensée: VERITE...

 (repris sur le site plein de poésie de " reflets de Cristal")


La vérité est comme le soleil. Elle fait tout voir et ne se laisse pas regarder.
Victor Hugo


Pour atteindre à la vérité, il faut une fois dans sa vie, se défaire de toutes opinions que l’on a reçues, et reconstruire à nouveau et dès le fondement tout le système de ses connaissances.
René Descartes

Cristal a bien d'autres "perles": Cela fait du bien en ce week-end  où la lumière vient, paraît-il du ciel éclairer nos petits cerveaux de terriens...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu