Avertir le modérateur

12/01/2009

GAZA ET NOTRE « VIVRE ENSEMBLE » : TRANSFORMER « L’APPEL DE STRASBOURG » EN UN APPEL DE L’EUROPE !

PDF Imprimer Envoyer

Par Daniel RIOT
Désolé pour les optimistes : il est des guerres qui s’exportent. Le conflit entre Israël et le Hamas le montre trop Même si ces affrontements meurtriers ne constituent pas une guerre au sens juridique du terme.
Comme l’a bien analysé Michel Serres : la guerre suppose deux Etats qui se déclarent la guerre, donc décident de remplacer le droit par la force dans une organisation légale de la tuerie. Nous ne sommes pas dans ce scénario : nous sommes dans le cas d’un Etat qui est pris à la gorge par un groupe terroriste se servant de tout, y compris d’un processus électoral dit démocratique alors que la démocratie fait partie de ce qu’il combat.
Trop de partisans respectables de la « cause palestinienne » l’oublient : Le Hamas est un mouvement terroriste qui nie l’existence de l’Etat d’Israël et se bat pour un Etat palestinien islamiste. Ou plutôt « fasciste- islamiste ». Antijuifs mais aussi anti-arabes laïcs ou anti-musulmans non fondamentalistes, non intégristes, non « fous de dieu ».

 

Lire la suite

Ajouter un commentaire (0)

DES EURODEPUTES DANS GAZA PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 11 Janvier 2009 21:52

(mis à jour lundi, 10h55) Une délégation de parlementaires européens est parvenue, ce dimanche 11 janvier, à entrer via l’Egypte dans la bande de Gaza.Ces huit europarlementaires conduits par l’Italienne Luisa Morgantini, vice-présidente du Parlement européen  ont emprunté le point de passage de Rafah, entre l’Egypte et la bande de Gaza. Ils doivent y séjourner jusqu’à mardi afin d’évaluer la situation.  Ils y sont à un moment où le cap des 900 tués est dépassé, où Israël envoie ses rservistes dans la bande et où une “troisième phase” de la riposte israëlienne semble probable.

 

Lire la suite

10/01/2009

L'APPEL DE STRASBOURG DES QUATRE RELIGIONS POUR LE RESPECT MUTUEL ET LE DIALOGUE

"A l'initiative de Roland RIES, Maire de Strasbourg, nous nous sommes réunis en l'Hôtel de Ville, maison commune de tous les Strasbourgeois, afin de partager nos préoccupations collectives sur l'actualité internationale et ses répercussions dans notre Cité.

Nous tous, juifs, chrétiens, musulmans, conscients des valeurs communes que nous portons, nous déplorons et condamnons fermement tous les actes, propos, discours ou manifestations sous toutes les formes d'expression quelles qu'elles soient, présentant un caractère xénophobe ou discriminatoire, à l'égard de quelque composante de la population que ce soit.

Nous condamnons de la même manière, toutes les tentatives d'instrumentalisation ou d'importation des conflits du Proche Orient. Ces tentatives ne servent pas la cause de la Paix, ni au Proche Orient ni dans notre région, Paix qui est l'objectif vers lequel nous devons tous tendre.

Nous nous félicitons de pouvoir constater la qualité du dialogue que nous entretenons à Strasbourg les uns avec les autres, depuis de nombreuses années. Nous souhaitons que les fidèles de toutes les confessions prolongent dans leur vie quotidienne cette qualité de dialogue en un moment où celui-ci est plus que jamais nécessaire.

A Strasbourg, capitale européenne des Droits de l'Homme, nous entendons assumer cette responsabilité particulière, qui est de privilégier, en toutes circonstances, le dialogue et la tolérance."


Ce message, a indiqué Roland Ries, sera lu au cours des cultes des quatre confessions cette semaine. Il sera aussi utilisé dans d'autres manifestations, civiles ou religieuses, et envoyé au préfet et aux maires d'Alsace. Le maire de Strasbourg s'est dit ravi que ce projet d'appel commun, qu'il a piloté avec Olivier Bitz, adjoint chargé des cultes, ait pu aboutir en moins de quarante-huit heures. Cet appel est signé par  Roland Ries, l'archevêque Mgr Jean-Pierre Grallet, le président de l'Union des Églises protestantes d'Alsace et de Lorraine (UÉPAL) Jean-François Collange, le président du conseil régional du culte musulman (CRCM) Driss Ayachour et le grand rabbin de Strasbourg et du Bas-Rhin René Gutman.
Cette initiative est une première dans une grande ville française face à l'actuel conflit dans la bande de Gaza.

04/01/2009

GAZA : UNE GUERRE A HAUTS RISQUES...





...MAIS ISRAEL AVAIT-IL DAUTRES CHOIX ?
Par Daniel RIOT

Les risques sont évidents et graves : de nombreux civils tués ou blessés, des pertes israéliennes plus lourdes que prévu, un enlisement de Tsahal face à des combattants de l'ombre, l'ouverture d'un front à la frontière libano-israélienne par le Hezbollah, une nouvelle Intifada, une déstabilisation de tout le Proche-Orient par des débordement « de la rue » qui ont commencé, reprise d'actions terroristes en Europe et ailleurs. Voire davantage...c'est-à-dire pire. L'agence russe Ria Novosti publie une « Tribune » au titre qui donne le frisson : « Le début de la troisième guerre mondiale ?» Le point d'interrogation n'enlève rien à la pertinence de la question...


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu