Avertir le modérateur

30/10/2007

Strasbourg l’Européenne : RELATIO soutient Chantal Cutajar

A STRASBOURG, LES MUNICIPALES ONT (AUSSI) DES ENJEUX NATIONAUX ET EUROPEENS 

af3c8e14a9e2c0df6bdba0a6f6d31f1a.jpgNous démontrons tous les jours  que nous sommes, sur RELATIO, l'Europe en revue,  un webzine /webnews, ouvert à toutes les opinions (y compris aux plus  sceptiques envers la construction européenne). Mais nous sommes (c’est même notre raison d’être) des militants déclarés des valeurs et des principes qui ont fondé le Conseil de l’Europe et la CECA   devenue l’Union européenne.

C’est pour traduire cet engagement que nous avions soutenu, avec force,  le candidat le plus clairement en faveur de la construction d’une Europe authentiquement politique, François Bayrou.

C’est en pleine conformité avec cet enracinement dans les valeurs démocratiques de cette Europe DE Strasbourg que nous avions soutenu les candidats Modem aux législatives et notamment celle qui incarne le mieux, par  ses idées et ses actions, cette Europe de l’esprit et du personnalisme, Chantal Cutajar.

82e38f6a41016ae7643bf0bd34a2c0f8.jpg

Cette juriste humaniste est candidate à l’investiture du MoDem pour le gouvernement de la Ville. Considérant qu’elle est la plus apte, avec l’équipe réunie autour d’elle, à défendre ce qui à nos yeux est prioritaire :la défense, l’ illustration et le renforcement de l’Europe DE Strasbourg et de l’Europe A Strasbourg,   RELATIO soutient clairement son investiture.

Son programme tient pleinement compte de la dimension européenne, en tout et pour tout. Et comporte sur le plan européen des novations essentielles. Nous en rendrons évidemment compte quand l’heure sonnera. En attendant, je publie sur mon blog personnel la lettre que j’ai fait parvenir à François Bayrou pour que ce soit elle qui obtienne clairement et avec vigueur son investiture.>>>>.

9c8c72eafeb98e90d02e590dd2b48559.jpgCette annonce est faite ici par souci de clarté et d’honnêteté intellectuelle. Relatio et mes blogs personnels ont dépassé ce mois-ci le cap des 110 000 visiteurs. J’en suis évidemment très heureux. Et je remercie celles et ceux qui nous font confiance. Tout sera fait pour qu'ils soient de plus en plus satisfaits et de plus en plus nombreux. L'Europe souffre  toujours d'un déficit d'information et de pédagogie, malgré la qualité de nombreux euroblogs et eurosites. 

C’est à ces internautes d’abord que je dois cette information puisque tous, évidemment, ne se retrouvent pas dans le MoDem tel qu’il est promis. Cet engagement ne nuira évidemment en rien au souci d’honnêteté intellectuelle et à notre totale indépendance (sans subvention et sans sponsors)  qui sont l'une des marques reconnues de ce webzine.

Daniel RIOT

29/10/2007

EUROPE: A lire sur RELATIO

>>> SECURITE : un appel franco-allemand à Poutine

>>>   DANEMARK : Dans l’attente des élections

>>> INTERNET et la Lutte anti-terroriste : La Toile de plus en plus surveillée

>>>CONJONCTURE: La crise financière serait … devant nous :Le diagnostic de l'Expansion 

 et  l'étude de la Fondation Schuman

14/08/2007

L'Europe sur Internet: RELATIO sur eToile

d0a735609f0adf02fb5758558ba624d7.jpg
Le blog de TOUTEL'EUROPE.com vient de publier cette ITW. Merci à cette équipe dynamique qui peut et doit jouer le rôle indispensable d'accélérateur d'esprit européen sur la Toile. DR

Rencontre avec Daniel Riot, journaliste et blogueur européen suractif, animateur du magazine Relatio.

Comment est né Relatio ?

J'ai été l'un des premiers journalistes à ouvrir un blog sur Blogspirit. Comme je suis de près les affaires européennes depuis… 1969, mon Blog-notes a été et reste de "couleur Europe". J'ai élargi les collaborations extérieures en créant avec Christophe Nonnenmacher Europe&Us. Et Relatio (dont le nom est celui du premier journal européen crée en… 1605 à Strasbourg par Johanna Carolus) s'inscrit dans un projet éditorial qui tire les leçons du "non" au référendum.

L'Europe n'est pas que l'Union européenne. Elle est d'abord un espace culturel, une sphère géopolitique mais aussi  géophilolosophique, un "idéat" comme disait Spinoza, c'est-à-dire un idéal à traduire en réalité. D'où l'importance accordée au Conseil de l'Europe, à l'eurosphère, aux valeurs, à l'Europe des réseaux, des liens, des relations. D'où aussi la volonté de considérer l'Europe non seulement dans ses aspects supranationaux, mais aussi, comme dit Edgar Morin, "infranationaux". L'Europe ? Des racines que l'on tente de planter dans les étoiles, pour adapter un proverbe alsacien qui a une version… arabe.


Ce mois-ci, Relatio atteint la 417ème place du classement des blogs établi par Wikio. Vous vous placez devant le célèbre Taurillon, édité en trois langues. Comment expliquez-vous ce succès ?

Je suis trop critique envers la dictature de l'audimat pour attacher beaucoup d'importance à ce genre de hit parade. Je suis très heureux d'avoir vu (et de voir) se développer des sites consacrés à l'Europe et des "euroblogs". Il y a complémentarité non concurrence dans "l'euroToile". D'où, d'ailleurs, le nombre de liens avec d'autres blogs et sites que je multiplie sur Relatio.


Relatio a sa spécificité : c'est à la fois un "webnews" et un "webzine", d'où son sous-titre : "L'Europe en revue, l'Europe en direct". Le webnews publie des infos la plupart du temps commentées : plus de 4 000 notes ont été publiées depuis la création de Relatio. Le webzine joue le rôle d'un magazine : articles de réflexions, dossiers, découvertes, livres, phénomènes de société…


Relatio touche à tout ! Entre actualité politique, sélection sur la toile, article sur l'érotisme européen et guide de voyage, comment définissez-vous votre ligne éditoriale ?

Jacques Delors disait qu'on ne tombe pas amoureux d'un grand marché. Ce constat n'a pas été assez médité. J'essaie d'en tirer les leçons. Dans la forme, rien de ce qui touche l'Europe ne nous est étranger. Sur le fond, notre "grille de jugement" est celle des valeurs du Conseil de l'Europe. J'y ajouterai un souci permanent : traiter tous les sujets, y compris nationaux, dans une optique européenne. Le vrai but : on ne développe le sentiment d'une citoyenneté européenne que si l'on connaît mieux l'Europe, les pays d'Europe et l'Europe telle qu'elle est perçue dans le monde.  

Entre
la vidéo diffusée par la Comission sur YouTube, le blog érotique de Café Babel et votre nouvelle rubrique "l'Europe coquine", la Toile européenne semble prise par une vraie fièvre rose ! Qu'est-ce qui vous a décidé à accorder une tribune à vos deux chroniqueuses Clio et Vénusia ?

L'histoire de l'art est l'expression d'une fièvre rose, comme vous dites, permanente… L'Europe est une emmerdeuse : c'est pour cela qu'elle occupe aussi peu de place dans les médias. Il faut la rendre attrayante, par tous les moyens qui respectent la dignité humaine. Clio et Vénusia, comme Dansolal qui tiennent des chroniques régulières (comme William Petitjean et d'autres) ont  des souci plus esthétiques qu'érotiques… Je voudrais  créer d'autres rubriques, sur la gastronomie par exemple. L'Europe, elle commence dans nos frigos et sur nos tables…

Les sites d'information ouverts à la participation des internautes fleurissent ces jours-ci sur le Net. En tant que journaliste, pensez vous que ces initiatives puissent aboutir à la création de médias grands publics sur les thèmes européens ?

Le journalisme est une discipline plus qu'un métier… Je n'oppose pas journalistes et blogueurs ou journalistes "pro" et journalistes "citoyens". Un bon journaliste est d'abord un citoyen. Ces "médias grand public" sur l'Europe dépendent de la demande plus que de l'offre. Développons la soif d'Europe, le rêve d'Europe et battons-nous pour que l'Europe soit mieux  perçue telle qu'elle est : à la fois une nécessité et un idéal, comme disaient Monnet et Schuman.


[Relatio]

LE BLOG eTOILE >>>>>>

Toutel'Europe.com >>>>>

BLOGSPIRIT >>>>>>

14/07/2007

Blogosphère: « L’Europe est coquine et sexy ou n’est pas »

La rédaction de Relatio s’étoffe…

918da9347e92d66735b004ae416eeee2.jpgBonjour, ou plutôt, « coucou, c’est moi ! ». Moi, Clio-la-zappeuse. Avec ma sœur en coquinerie, Venusia-la-surfeuse, nous tentons une expérience un peu étrange que nous avons suggéré à Relatio après avoir repéré sur ce blog très sérieux une rubrique «  Style»…Assumer des chroniques qui donnent un peu de chair au verbe européen. L'Europe avec tous nos sens, comme l'illustre ici Azza, Hachmi 

 « Il faut rendre l’Europe sexy », nous a dit le très sérieux (et très sérieusement  épicurien, visiblement) Daniel Riot qui anime cet euroblog, ou cette webrevue, avec une passion que n’altèrent ni les pannes de cette Europe plus « emmerdeuse » qu’ensorceleuse ni les altérations d’un journalisme qui flirte trop avec la « com’ » pour faire l’amour avec l’info.

 

396cc46f41d0143980c974d47448a7d2.jpg

« L’Europe sexy » ? Facile à dire… Même si on s’en tien à « sexy » comme synonyme de « séduisant », « d’affriolant », ce n’est vraiment pas évident. Même les folles (mais rares) tentatives de la Commission provoquent des polémiques. On ne revient pas à la bonne vieille époque du latin sans raison.  Enfin…

 

Venusia-la-surfeuse (elle est blonde) et moi-même (devinez : suis-je brune ? ) tenterons quelques rubriques et quels échos en espérant que cela ne détournera pas de ce site les visiteurs (de plus en plus nombreux, j’ai regardé les stats !) qui  y trouvent plus d’infos austères que de news rafraîchissantes, malgré les charmes des « sélections » et des « suggestions » Relatio  sur « l’Europe culturelle »

f4021ac64907c230b8eb1f095131ade3.jpg

Nous n’avons qu’une limite, fixée par le maître mais nous nous fixons volontiers ne serai-ce que pour laisser place aux plaisirs de la transgressions : celle de ma pornographie, cette « pratique bouchère qui vous rend végétarien », comme dit Daniel Riot…A vous de juger. Nous tiendrons compte de l’intérêt pédagogique de ce blog, donc des impératifs de cette pudeur sans laquelle il n’est point de bonheur.

Rendez-vous sur ce blog, donc. Venusia et moi sommes complémentaires. Elle plus dessins, peintures, sculpture, et « femme pratique » Moi, davantage photos, vidéo, cinéma et « femme rêveuse ». Ensemble nous assumerons des rubriques pour laisser la rédaction de RELATIO à ses préoccupations geopolitique, geostratégiques, geoéconomiques…Bizous.

 

Clio-la-zappeuse.

 

PS . En cadeau de bienvenue puisque vous m'acceptez dans votre vie sans me connaître : un lien sur le site d’un photographe que je viens de découvrir, Stéphane de Lay. A porter aux…nues ! Il vient de sortir un livre qui est tout un programme : « Toutes sortes de femmes ». A commander.A feuilleter, avec quelques séances d’effeuillages. La photo noir et blanc de cette note a été chipée sur un site impudique. Des vertus apéritives,  non ?

 

8d684169af17c4384effad8a3ba4bfbc.jpg

 

 

6d0aac67fdf8f42a0a7f37f89d808c10.jpgndlr : Je suis ravi que l’équipe de RELATIO s’étoffe ainsi. Si nous avons pris un tableau sur l’enlèvement d’Europe comme logo de Relatio, c’est parce que pour nous, l’Europe est d’abord ravisement…Une autre signature, bientôt, sur Relatio, masculine celle-là : William Dansolal, un jeune qui se spécialise dans les problèmes de société. Je profite de cette « annonce Relatio » celles et ceux qui sont de plus en plus nombreux à s’attarder sur ce blog et qui, souvent, nous envoie des messages sur l’Europe. Je rappelle que notre rubrique "Tribune libre"  est ouverte à celles et à ceux qui veulent participer aux débats sur l’avenir de l’Europe. A vos textes. DR   

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu