Avertir le modérateur

30/11/2007

Strasbourg: Le mouvement de Corinne Lepage confirme son soutien à Chantal Cutajar

Après le Conseil national de Cap 21

"Une liste indépendante, sans apparatchiks: Une première à Strasbourg et une chance pour les Strasbourgeois" 

À  la sortie, des « bureau politique et Conseil National CAP 21 », Yveline MOEGLEN, délégué CAP 21 pour le Bas-Rhin réaffirme, dans un communiqué,  son soutien à la constitution du MoDem, "seule force nouvelle de la VIE politique française, dans laquelle le mouvement de Corinne LEPAGE expert en matière de «Développement Durable» continuera de nourrir et renforcer le projet démocrate".
  
"Pour la première fois en France, les rênes d’un parti ne seront pas confiées à des APPARATCHIKS.
 
 François BAYROU a accepté toutes les exigences démocratiques, éthiques et morales qui définissent la nouvelle forme de gouvernance imposée par CAP 21 et qui conduiront au bon équilibre entre l’efficacité politique et la démocratie interne du MoDem.
 
 Il y a de fait, une redéfinition des rapports entre militants, dirigeants et élus.
A Strasbourg, le projet de liste MoDem / CAP 21 mené par Chantal CUTAJAR sera le reflet des accords nationaux entre François BAYROU et Corinne LEPAGE.
  
On y retrouvera pour la première fois, des personnes qualifiées, motivées et compétentes, ayant de grandes connaissances sur l’ensemble des projets strasbourgeois ainsi que de la réalité de la situation économique locale et transfrontalière.
  
Une liste MoDem, indépendante, associée à CAP 21, sans APPARATCHIKS, voilà une grande première à Strasbourg, pour les Strasbourgeois".

Yveline MOEGLEN

Conseillère Municipale et Communautaire de Strasbourg
MoDem / CAP 21

Europe: Le rhino du Rhin, le logo rassembleur de la région du Rhin Supérieur

e98ddf7b121b06f6032b94ec81f8004b.jpg

  Premiers résultats des travaux entrepris sous la direction d'Alexis Lehman qui anime le groupe de réflexions "RHIN 2020" lancé par la Fondation d'Entente franco-allemande: La Région du Rhin supérieur se dote d'un LOGO rassembleur, d'un emblème mobilisateur, d'une image qui symbolise à la fois l'ancienneté, la solidité, l'esprit de résistance et le gout de l'offensive: le rhunocéros. Un Rinhocéros aux couleur de ces grès qui marque l'unité géologique d'une Région au coeur de l'Europe et surtout de cet humanisme rhénan fondateur des valeurs de l'unité européenne en marche!

Résultats d'un concours: Les quatorze étudiants de la Hochschule für Gestaltung (Ecole d'arts et média) de Karlsruhe ont entrepris un voyage à travers la région afin de s'imprégner de son atmosphère, de sa particularité et de ses diversités. L'épilogue de ce voyage au sein du Rhin Supérieur a finalement donné naissance à une écriture, quatre couleurs et un rhinocéros.

98d33f025cff01fb6316e003850c2876.jpg
 Pourquoi le Rhino ?

Il y a 500.000 ans, le rhinocéros faisait partie de la faune de "Homo Heildelbergensis". On peut d'ailleurs admirer le crâne d'un rhinocéros des bois (Stephanorbinos hundsheimensis) dans le musée des sciences naturelles à Karlsruhe. Le rhino, aujourd'hui, frappe par sonriginalité:  Il est grand, ambitieux et puissant, et sa corne ressemble à s'y méprandre aux méandres du Rhin.

 
d94f9a4329abccccd5e3df376fc70d6f.jpg

Le choix des couleurs...

La couleur du Rhin Supérieur est celle du grès des Vosges. La couleur du grès varie entre des nuances de brun foncé et des nuances plus chaudes de rose clair et de rouge. Chaque pierre est différente et sa couleur varie selon son exposition à la lumière. Les couleurs du grès des Vosges constituent déjà une marque de fabrique de la Région du Rhin Supérieur, la cathédrale de Fribourg et celle de Strasbourg en sont les plus parfaites illustrations.

L'équipe de la Staatliche Hochschule für Gestaltung de Karlsruhe qui a remporté ce premier prix (doté de 10 000 €) est composée par : Le professeur Sven Voelker, Martin Borst, Sebastian Cremers, Nora Cristea, Max Dewald, Niklas Horn, Emanuel Klieber, Viola Kup, Lisa Naujack, Stefanie Miller, Philipp Rosenbeck, Daniel Schludi, Tanja Schüz, Anika Tisken et Cesar Osorio Le projet de Jinsu Ahn, originaire de la Corée du Sud et étudiant à l’école d’art de Bâle, a remporté le deuxième prix. Jinsu a conçu un logotype pour la communication dans la région rhénane. La troisième place va au projet présenté par Gladys Lemoine de l’école d’art mulhousienne « Le Quai ». Son projet montre trois arches qui se succèdent pour symboliser les liens dans la région.

Cette initiative de la Fondation Entente franco-allemande est une contribution au projet politique visant la création d’une région métropolitaine européenne dans l’espace rhénan. Le projet lauréat est une proposition faite aux acteurs institutionnels et privés actifs dans la région trinationale. L’objectif est de développer, en partant de cette nouvelle image de marque, une campagne de communication pour renforcer le sentiment d’appartenance des citoyens à cet espace. La cérémonie solennelle de remise de prix aura lieu au Parlement Européen le 17 janvier 2008.

Les photos des trois projets lauréats peuvent être consultées et téléchargées sur le site de la Fondation franco-allemande qui est présidée par André Bord et dirigée par  Mme Andrée KEMPF>>>>>>>>>>>>>
LE SITE DE LA CONFERENCE DU RHIN SUPERIEUR >>>>>>>>
SUR LE SITE DE LA REGION ALSACE >>>>>>>>
e3c339529dfd3204c9a529ac3e46ad44.jpg
fbfc307cb33a4bfa83dc05df0589e7cb.jpgL'espace du Rhin Supérieur est subdivisé en 3 sous-espaces :
Pamina, Centre et RegioTriRhena

Les régions qui composent l'espace du Rhin Supérieur :

- L'Alsace (les départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin)

- La Suisse du nord-ouest (avec les Cantons de Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Argovie, Soleure et le Jura)

- Le Land Baden-Württemberg (Regierungspräsidium Karlsruhe et Freiburg) et le Land Rheinland-Pfalz (Sud du Palatinat)
Le Rhinocéros dans (presque)  tous ses états….

 

858378410a02d17bb3e40073b1821382.jpg
 
Un rhino sur une pièce romaine.....
f295e1b78ca1699c22612794b747ea83.png
f6b686e2ee6fbc43aa6c63eaf7a4037f.jpg
b37b7203359a9008d35f01bc10e20524.jpg
77c2e6e0c4bbbec9144b15583d870337.jpg

Il s'agit d'une fable dont l'interprétation reste ouverte. L'une des plus pertinentes est celle de la dénonciation de tous les régimes totalitaires (nazisme, stalinisme et autres) et du comportement de la foule qui suit sans rien dire, du stéréotype (d'où la métaphore avec un rhinocéros), par peur de ce régime, par mimétisme collectif. Le Rhino du Rhin comme celui de  Ionesco est un emblème de RESISTANCE. Résistance à tout ce qui attente  à l'humaine condition et à tout ce qui transforme en monstre le meilleur des hommes.... La rhinocérite: une maladie qui a souvent frappé l'Europe Ionesco la traite avec un sens aigü de l'absurde....« Un homme qui devient rhinocéros, c'est indiscutablement anormal ». La « rhinocérite » menace toujours… puisque la paix et la démocratie, les valeurs de l’humanisme et les droits de l’homme exigent vigilance, clairvoyance et courage.  

« L'homme supérieur est celui qui remplit son devoir » 

[Eugène Ionesco]

 

27/11/2007

Le MoDem en crise dès le berceau : « François, réveille-toi ! Tu rends fous ceux qui t’ont fait confiance ! »

Marielle de Sarnez  lance : « Sarkozy fait tout pour saboter le MoDem ». Elle a raison. Mais il n’a pas attendu le ras-le-bol de Cavada face aux indécisions, aux ambiguïtés et aux erreurs de tactique de Bayrou pour tenter de le faire.

Nous l’avons souligné ici depuis le début  de « l’ouverture » sarkozyenne : les débauchages de gens de gauche visaient moins le PS que des personnalités susceptibles de travailler avec ou de rejoindre Bayrou. C’est flagrant pour Kouchner, Jouyet et Bockel…C’est évident pour d’autres « engagements » dont on parle moins, comme celui de Jean-Christophe Rufin, ambassadeur au Sénégal. C’est plus subtil mais tout aussi vrai de DSK…

Trop de gens, connus ou non,  qui se reconnaissaient en Delors ou Rocard mais ne trouvaient pas dans les scléroses du parti de la rose (fanée) jardin à cultiver ne pouvaient qu’être tentés par le programme et les valeurs de Bayrou, enrichis par l’intelligence, le réalisme et la soif d’exigence de rigueur de Corinne Lepage. D'autant plus que l' UMP de Sarkozy incarne trop la France "du fric et de la frime"  pour séduire des esprits qui ont de la vie une conception plus personnaliste...

Sarkozy a bien joué. Personne ne peut le lui reprocher. Bien au contraire. Il a su tirer les leçons de la belle campagne présidentielle de Bayrou qui aurait pu se terminer encore mieux sans l’hémiplégie  politique d’une France mentalement encroûtée dans des clivages dépassés  et la mollesse d'un centre vidé de sa substance morale et intellectuelle.  Ces clivages  De Gaulle voulait déjà transcender. Et ils sont devenus encore plus  ridicules et nocifs depuis la chute du Mur et l’évolution récente mais ultra-rapide du monde.

Mais dans son travail de sape, nationalement et localement, Sarkozy a été bien aidé par les défauts de Bayrou : le Béarnais  n’a pas su voir l’armée de Ravaillac qui n’attendaient qu’une occasion pour lui asséner des coups mortels. Pire : il a lui-même favorisé l'épanouissement   de saboteurs…

Quand on ose dire ce qui a été dit par Bayrou et de Sarnez sur le « lâchage » de Jean-Marie Cavada, on doit soi-même se montrer plus digne dans son comportement quotidien (en répondant aux courriers adressés, par exemple) des valeurs mises en avant.

On ne laisse pas le quadrillage du territoire à des ratés de la politique sans crédibilité et sans autorité. On ne considère pas les nouveaux adhérents comme les rats du joueur de flûte de la légende. On ne méprise pas surtout avec une ingratitude criminelle celles et ceux sans qui Bayrou ne serait pas le Bayrou d’aujourd’hui. Le « syndrome Quitterie Delmas » a fait des ravages, et en fait encore.

On  ne  cherche pas, surtout,  à favoriser l’émergence de personnages qui appartiennent à cette classe (si l’on peut dire) d’acteurs de la vie publique qui entretiennent quelque influence (bien surestimée) parce qu’ils se sont baignés dans les eaux troubles d’un système fondé sur les « renvois d’ascenseurs », du « je te tiens tu me tiens par la barbichette », de la  malbouffe des cuisines politicardes d’un  temps que l’on voudrait révolu. Réflexions d’une Strasbourgeois ? Bien sûr.Mais  personnage qui m'inspire ces remarques a des frères de laid ailleurs.

Pourquoi mettre ainsi en relief et en piste des zigotos d’Etat qui ne font pas  de la politique mais jouent  en politique (belle nuance !) comme on joue à cache-cache. Qui se moquent de l’intérêt général comme ces dragueurs  drogués de « meetic » (ou d’autres sites de ce type) se moquent des dégâts qu’ils peuvent faire dans des cœurs fragiles en jachère.  Qui sont capables de faire tout et le contraire de tout dans le seul plaisir d’assassiner celles et ceux qui leur ont donné un peu de substance. Qui en (mauvais) élèves d’un Machiavel mal lu pensent qu’en politique toutes les magouilles et toutes les manœuvres sont bonnes si…le résultat suit.

Le fossé est trop grand entre ce qui est dit, proclamé et promis et ce qui est fait.

Nul besoin d’une charte éthique… si la morale ne trouve pas son compte dans sa phase d’élaboration. Nul besoin d’afficher un souci d’exigence et une volonté d’excellence si on prépare le terreau du renouveau avec soit des caricatures (de tous âges)  de « politichiens » comme disait De Gaulle soit avec les artisans de la déconfiture du centrisme « canal historique », ( comme elles et ils osent dire), soit avec des ambitieux qui rêvent de tout sauf de ce qui est le but : le ré-enchantement de la politique, DU politique.

Des réflexions de déçu ? Bien sûr…Des réflexes de naïf ? J’aime en moi cette naïveté là qui résiste à l’usure du temps pollueur d’espérances. Des constats de néophyte en militantisme politique ? Je sais trop les ravages de la bêtise pour en faire l’éloge…Ou en être dupe.

Ce qui est pathétique à la veille de ces congres (UDF, Cap 21, Modem), c’est le décalage qu’il y a entre la justesse des vues de Bayrou sur le présent et le futur de la France (sa dernière ITW à La Croix est à mettre entre toutes les mains) et cette incapacité de tirer pleinement parti de l’élan présidentiel.

Déjà, les faiblesses structurelles de l’UDF ont fait rater à Bayrou le coche du second tour : l’a-t-il bien analysé? Aujourd’hui, il coupe lui-même les espérances qu’il a fait fleurir. Combien sont-ils encore les plus de 75 000 qui avaient fait une inscription de principe sur  Internet ? Et dans bien des villes, à Strasbourg notamment, les listes Modem potentielles ont perdu en quelques semaines de 8 à 15 points : nul besoin de faire des sondages… Le handicap reste surmontable, mais à quel prix! 

J’ai entendu dire Bayrou : « je ne crée pas le Modem pour refaire l' Udf ». C’est l’une des raisons pour lesquelles  pour la première fois de ma vie, et sans avoir aucune ambition politicienne,  j’ai pris une carte de parti. Mais que fait-il d’autre, François ?

Légers, les projets de statuts. Ignoble, la gestion de la phase transitoire. Inconvenantes, les conditions d’octroi des investitures pour les municipales. Irresponsable le grand vide qui a suivi Seignosse. Non démocratique, malgré internet, l’organisation du Congrès   constitutif.

D’autres formations ont un fonctionnement interne encore plus lamentable, mais ils ne prétendent pas ré-enchanter la politique. Comment ne pas comprendre Cavada, abstraction faite de ses ambitions personnelles (aussi légitimes chez lui que chez d’autres) ?

Tout peut encore  être sauvé. Si « l’affaire Cavada », cette goutte qui fait déborder le vase, est prise par Bayrou comme elle doit l’être : un avertissement ultime ! La crise actuelle (car crise il y a, et pas seulement de confiance), n’est pas le signe d'un échec de la stratégie d'autonomie, ni d’un échec programmatique, mais d'un échec organisationnel du parti.

Ce n’était pas simple puisque l’initiative est d’un type nouveau qui méritera quoi qu’il arrive des études approfondies en sciences politiques. Ni parti de masse, ni parti de notables, le Modem ? Parti des deux, et d’autre chose…Parti-citoyen. Belle ambition ! Qui mérite soutiens et engagements. Mais qui a (déjà) été perverti par trop d’errements et de reniements. François, réveilles-toi ! Tu rends fou ceux à qui tu as fait croire que le XXI ième siècle pouvait compter sur une forme nouvelle de parti, sur un nouveau positionnement démocratique,   et sur une philosophie politique nouvelle !

Daniel RIOT

26/11/2007

Les "anti-européens de l'année" de RELATIO: Blocher, le populiste suisse, les jumeaux polonais et... Gordon BROWN

La couronne d'or d’épines 2007 de RELATIO au Suisse BLOCHER

Nous l’avions annoncé hier : Voici les  « couronnes d’épines » 2007 de RELATIO pour ceux qui nous sont apparus contre les plus opposés aux idéaux de la construction d'une Europe unie politiquement et d'une eurosphère imprègnée par les valeurs du Conseil de l'Europe.

62424fd50c5eb59128ae7f262929d14e.jpg

 

>>> Couronne d’or : Christoph Blocher

C’est le milliardaire suisse qui a fait un tabac aux élections suisses en osant mettre en avant le « mouton noir ». Le populisme gagne du terrain partout. Ce sont ses dérives qui font peur. Christoph Blocher a franchi bien des lignes jaunes ( ou rouges) et ce n’est pas l’onction du suffrage universel qui lui donne raison. Comme dit Tomi Ungerer : "Avant chaque élection,on devrait rappeler qu’Hitler est arrivé au pouvoir par les urnes "...

bae6780dad04451ce488c552625b2a6e.jpg
>>> Couronne d’argent : Lech et Jaroslaw Kaczyński

Les deux jumeaux ont donné de la Pologne, donc de l’Europe, une image bien peu digne des valeurs constitutives du Conseil de l’Europe et de l’Union européenne. Le chef du gouvernement est tombé. Par un réveil des électeurs. Il n’en reste pas moins dangereux. Le Président préside toujours. Il demeure maître d’un pouvoir de blocage impressionnant.

79575c042c09cba910201edc019f72d6.jpg

>>> Couronne de bronze : Gordon Brown. Faire son premier « grand discours de politique internationale » sans faire une seule allusion à l’Europe, faire faire à Bruges à son ministre des affaires étrangères un discours sur l’Europe inspiré de Maggie Thatcher dans ses jours les plus eurodestructeurs, prendre « OTAN » et « Europe de la défense » comme synonymes…c’est dur… pour ceux qui pensent que l’Europe ne s’arrête pas à la Manche ! L’Angleterre reste une île tournée vers le grand large, mais Blair ayant fini de jouer les illusionnistes, la « Question anglaise » redevient centrale pour le futur européen…

41e131d1bbd80737b4f744009873661f.jpg

D’accord, pas d’accord ? D’autres suggestions… Faites-nous part de vos remarques. RELATIO est un webzine européen ouvert. 

Prochainement: nos "lauriers" 20007 

Cavada-Bayrou : Qui a lâché l’autre ?

Pourquoi parler de « lâchage » ? Je ne mets pas Cavada et d’autres (à commencer par Morin) dans le même panier… J’ai trop d’estime personnelle pour lui pour caricaturer sa décision. D’ailleurs, croyant connaître une partie des cartes, la question se pose : si « lâchage » il y a, qui a lâché l’autre ?...

Dans les explications données par Jean-Marie Cavada,  je marque mon étonnement et mon désaccord de fond sur un point précis : On ne se lance pas dans une bataille électorale pour annoncer la couleur du deuxième tour dès le premier. Sinon à quoi bon deux tours ? Les voix n’appartiennent qu’aux électeurs. Et ce sont les combines envisagées avant les résultats du premier tour qui appartiennent à une manière passéiste de faire de la politique.

Qui plus est, si l’on se lance dans une campagne électorale pour jouer les strapontins de l’un ou l’autre camp, c’est que l’on part en vaincu. Une consultation électorale ne vise pas qu’à faire acte de présence, prendre la température ou marquer un territoire. Des accords de ralliement ou de panachage qui respectent l’électeur se font en temps T, non avant, au vu de Résultats R et en toute transparence sur la base de contrats d’actions, d’engagements précis…

Autre surprise : Jean-Marie dit ne pas connaître sa deuxième de liste Mme Lagarde… C’est beau la confiance.

Pour le reste, ce ralliement est un coup porté non au MoDem mais à la crédibilité de François Bayrou. Là est le plus grave dans cet épisode. Et les mots employés par celui qui a été le grand chef d’orchestre de l’université de Seignosse sont forts, chargés de critiques qui ne peuvent se gommer par des haussements d’épaule du style de ceux qu’a déjà eu Bayrou quand il a été interrogé sur l’éventuelle « désertion » de ce grand marcheur du Siècle : »Il se met aux enchères ». Non, François ! Non, monsieur Bayrou !

J’ai soutenu François Bayrou avec force parce que ses analyses collent ou convergent avec les miennes et parce que nul n’étant parfait je préfère ses défauts à ceux de bien d’autres… Mais je l’ai écrit ici voilà longtemps déjà : Bayrou s’il ne se ressaisit pas est en train de tuer dans l’œuf les espoirs qu’il a fait naître.

« J’ai voulu accompagner François Bayrou jusqu’aux limites de la loyauté »… Dans la bouche de Cavada, cette phrase a de valeur et du sens… Bayrou (qui ne répond pas au courrier qu’on lui adresse, ce qui est peu conforme aux principes qu’il avance) a par ses non-décisions de ces derniers temps distillé le pire des maux : le flou qui favorise (pas seulement à Strasbourg) toutes les magouilles, tous les calculs les plus vils, tous les jeux les plus insensés et les étalages les plus décourageants de la médiocrité en politique…

La question vient naturellement à l’esprit : Simone Veil aurait-elle eu raison dans son approche de la personnalité de François Bayrou. Je ne veux pas encore le croire. Mais pourrais-je encore longtemps pouvoir ne le croire ?

Strasbourg: BHL et le néo-antisémitisme

SUGGESTION RELATIO

Le Consistoire Israélite du Bas-Rhin ,La Communauté Israélite de Strasbourg  ,L’Union des Etudiants Juifs de France - Section Strasbourg et la Librairie Kléber  vous invitent à  la conférence du philosophe 

Bernard Henry Lévy 

“Y-a-t-il un néo-antisémitisme?  Et comment fonctionne t-il?”

3c09244fb1ecb3b1c98cd595c8d89a21.jpg

à l’occasion de la parution de son nouvel ouvrage :“Ce cadavre à la renverse” Ed. Grasset 2007 

b3783ec1d0feec3475bbff2f5d5b48dd.jpg

Cette conférence se tiendra le  Mercredi 28 novembre 2007 à 20H30 

Le modérateur de cette conférence sera M. Daniel Riot

Au Centre Communautaire de la Paix - Grande Synagogue de Strasbourg 

1a rue René Hirschler 67000 Strasbourg 

Tel. 0388 14 46 50 - site web : www.cisonline.org - cis@cisonline.org 

Entrée libre et gratuite  sur présentation d’une pièce d’identite 

25/11/2007

EUROPE:Cette semaine RELATIO décerne ses couronnes (de lauriers et..d'épines) pour 2007

80005a9fe262a28bb8aa70ac5d90c83d.jpgAvec la période des fêtes et la fin de l’année arrive l’heure des bilans et de ces « hit-parades » en tous genres que l’on appelle les « prix » ou les « personnalités de l’année », ou  les « événements de l’année ».Une tradition qui a bien des vertus, avec tous les vices d’arbitrages parfois arbitraires. L’an dernier, RELATIO avait consacré « Européen de l’année » Álvaro Gil-Robles, premier Commissaire européen aux droits de l’homme,  parce qu’il avait donné durant son mandat une importance et une influence considérable à ce poste assuré aujourd’hui par Thomas Hammarberg.

Cette année, RELATIO décernera plusieurs prix :

>>>L’Européen (ou l’Européenne, bien sûr) de l’Année, décerné à celui ou à celle qui, selon la rédaction et les réseaux Relatio, a plus influencé positivement la construction européenne

ed7031b9e9f31dd72f3376b6891a6a58.gif

>>>Le Prix Strasbourg de Relatio, décerné à une personnalité qui par son action a le mieux incarné l’esprit de l’Europe DE Strasbourg, c’est-à-dire de cet espace paneuropéen, de cette « eurosphère » qui se définit plus culturellement que géographiquement :respect de l’Etat de droit, valeurs démocratiques, inspiration humaniste

>>> La Révélation européenne de l’année, titre lié non à l’âge mais à des actions surprenantes (positivement) qui font émerger des personnalités qui gagnent à être connues.

>>> Le Livre européen de l’année, décerné à un ouvrage (français ou traduit en français) qui peut favoriser l’émergence d’une conscience européenne plus affirmée

>>> L’écrivain européen de l’année, décerné à un auteur (toute spécialités confondues) qui par ses écrits fournit aux Européens une aide à la réflexion sur eux-mêmes et sur les autres, sur les évolution du monde et de nos société, sur ce « vivre ensemble » de plus en plus complexe

>>> Le Prix média de Relatio, décerné en toute confraternité (ce qui n’est pas complaisance) pour soutenir celles et ceux qui tentent d’européaniser une information (tous genres confondus) qui reste trop prisonnière d’une hiérarchie hexagonale, « escargotiste », redirait Tomi Ungerer.

>>> La campagne européenne de l’année, titre décernée à une initiative collective, privée, associative ou institutionnelle, nationale ou internationale qui visent à donner davantage de sens  aux valeurs européennes proclamées

>>> L’initiative européenne de l’année, qui consacrera une action (tous domaines confondues) qui peut renforcer le sentiment d’une citoyenneté européenne, donc favoriser l’avènement d’une Europe plus citoyenne

a5eadba0939ace4d47a644e99ddd086a.jpg

Comme les prix « orange » impliquent des « prix citrons », les « lauriers Relatio » entraînent par ricochet des « couronnes d’épines » Relatio. Trois couronnes (or, argent et bronze) seront décernées à celles et ceux qui ont fait le plus régresser les valeurs fondatrices de l’Europe telle que nous l’aimons… Un de nos correspondants nous avait suggéré de lancer la « cornichon de l’année », mais nous avons une conception trop gourmande de l’Europe pour charger ce  condiment d’un sens péjoratif…

Comme Relatio n’aime pas être en retard, nous prendrons un peu d’avance sur d’autres palmarès de ce type. Résultats de ces sacres, dès cette semaine. Nous commencerons par les épines … dès ce lundi !

Daniel RIOT  

LE SITE DE RELATIO, L'EUROPE EN REVUE...ET EN DIRECT >>>>>>

 

Sarkozy à Pékin en VRP de " l’entreprise France"

DECRYPTAGE RELATIO : Lors de ses entretiens avec le président Hu Jintao et le Premier ministre Wen Jiabao, Nicolas Sarkozy s'efforcera de rompre avec "l'attitude française qui consistait à ne pas parler des choses qui fâchent", dit-on de source gouvernementale. Nous verrons. Angela Merkel, dans ses relations avec la Chine a montré que cela était possible, même si les Chinois savent écouter sans entendre (et vice versa)…. Mais pourquoi la secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme ne fait-elle pas partie de la délégation ?

Continuité d’abord, dans l’anecdotique et le symholique: Le président français mettra d'abord ses pas dans ceux de son prédécesseur, en allant dans l'ancienne capitale impériale de Xian, célèbre par son armée de terre cuite et berceau d'une civilisation chinoise dont Jacques Chirac était un fin connaisseur.

6e0cd878a47eef7aefb96ea9023ec038.png(Nicolas en dragon, galligraphie)

Le chef de l'Etat part en Chine avec en tête cinq thèmes prioritaires, a précisé le porte-parole de l'Elysée, David Martinon : l'environnement, l'établissement de relations économiques "harmonieuses", les échanges commerciaux, le rôle de la Chine dans le monde et le développement de l'Afrique.

LIRE LA SUITE >>>>>> SUR RELATIO

01:13 Publié dans europe | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chine, france, sarkozy, relatio, europe

24/11/2007

STRASBOURG: Le MoDem, une "voie nouvelle", par Chantal Cutajar

« Un nouveau parti politique ne se crée jamais sans tensions, sans heurts de conceptions, sans chocs des idées. La création du MoDem est un événement important. Ce premier parti du XXIieme siècle est le résultat d’une vision de la société : constats au présent et volontés au futur.

Nombreux sont ceux qui depuis de longues années accompagnent fidèlement la démarche de François Bayrou à partir de leur engagement quotidien au plus proche des Strasbourgeois. Désormais cette démarche est lisiblement et visiblement offerte à toutes et à tous.

deade222a30be47a45bb418148ddf488.jpg

Il ne s’agit pas d’une introuvable « troisième voie », ce chemin mythique entre « droite » et « gauche », mais d’une « voie nouvelle » qui transcende les clivages politiciens non par des pseudo « ouvertures », des débauchages ou des « changements de camps de type carriériste », mais par des rassemblements, des partenariats, des contrats d’actions autour des piliers si bien définis par François Bayrou durant sa campagne présidentielle.

Je les reprends, ici, pour mémoire : une démocratie citoyenne toujours à approfondir, des politiques où sur tous les sujets les dimensions économiques, sociales, écologiques et culturelles sont prises en compte, des engagements forts et constants pour une France « européanisée » influente dans une Europe politique qui sache concilier les idées de Jean Monnet et de Robert Schuman avec celles du général de Gaulle, la prise en compte des impératifs qu’imposent les révolutions en tous genres que nous subissons dans un monde de plus en plus complexe et dans une société de plus en plus riche de ses diversités. Cette « voie nouvelle » implique évidemment des remises en cause et des bouleversements dans les manières de « faire de la politique ».

Une démocratie active à bâtir

Être et Vivre MoDem à Strasbourg, c’est avoir une vision d’ensemble du développement de notre ville construite autour d’une des valeurs fondatrices de notre mouvement : la démocratie active. Une démocratie qui ne soit pas seulement un mode de désignation des « élites », mais une grille de valeurs qui prennent leur sens dans l’action.

La démocratie vise à porter au plus haut la conscience et la responsabilité des citoyens. Elle exige le respect scrupuleux des droits de la personne humaine. Alors que partout dans le monde, la démocratie et les droits de l’homme sont menacés, nous avons le devoir, à Strasbourg, parce que c’est l’une des missions inscrites dans notre destin, de mettre en place un mode de gouvernement de la ville qui soit exemplaire. Chaque citoyen doit être considéré comme un acteur des choix publics qui le concerne. Il a droit à une parfaite information dans la préparation des décisions et dans l’anticipation de leur application afin qu’il puisse pleinement participer à leur élaboration, dans le cadre d’un pouvoir de décision partagé.

L’exigence de la social-économie

Être et vivre MoDem à Strasbourg c’est contribuer à développer notre ville sur les principes de la social-économie durable, une économie de création, entreprenante et réactive, avec une haute exigence sociale et écologique.

Le développement de cette social-économie exige la liberté et la responsabilité des acteurs économiques, mais aussi des acteurs sociaux, civiques et associatifs. Mettre concrètement le développement économique en harmonie avec le développement durable suppose de placer cette exigence au premier plan, c’est-à-dire au niveau de la Communauté urbaine de Strasbourg. C’est pourquoi, le (a) président(e) de la CUS doit être un(e) Strasbourgeois(e) et avoir une compétence particulière et reconnue en la matière.

Les associations, acteurs à part entière

Être et Vivre MoDem à Strasbourg, c’est considérer les associations comme des acteurs à part entière du développement de la cité, c’est promouvoir une véritable politique municipale en faveur de l’engagement citoyen, individuel ou collectif. Il faut sans doute avoir été président d’association pour comprendre le désarroi qui conduit parfois au désengagement de nos concitoyens du monde associatif. Des constats partagés, en toute transparence, hors de toute considération politicienne et de tout clientélisme, devront permettre d’évaluer « l’utile et le juste » des engagements des uns et des autres et il appartiendra à la municipalité de contribuer fortement à permettre à celles qui jouent pleinement leur rôle de se doter des moyens d’atteindre leurs objectifs.

Une culture de la responsabilité

Être et Vivre MoDem à Strasbourg, c’est avoir conscience de la responsabilité qui pèse sur chacune et chacun d’entre nous de contribuer à parachever la construction d’une Europe active et solidaire, où les États nationaux, détenteurs d’un patrimoine commun de civilisation, défendent ensemble leurs intérêts et leurs valeurs. Strasbourg doit être au cœur du processus qui doit mener à une Europe politique fondée sur un humanisme vécu, parce c’est notre Histoire. Et notre avenir.

Chantal Cutajar

Tribune parue dans les dna

23/11/2007

L'Europe coquine, aujourd'hui, sur RELATIO

40eb0d78fc5da8357ea967d74a78e640.jpgPour oublier (un peu) une actualité pas toujours gaie.... 

La chronique de CLIO: Quand Larousse s'aime à tous vents... La sexualité en 1200 articles >>>>>>>>>>>>

La chronique de VENUZIA: Ce soir sur ARTE, la masturbation sans tabou et le clitoris sans mystères. Où l'on reprend conscinece que les mains sont (aussi) des organes sexuels....>>>>>>>>>>>>>>&... 

C'est l'hiver: « Plus l'amour est nu, moins il a froid » ( John Owen)

Restons sérieux: « Seul le battement à l'unisson du sexe et du coeur peut créer l'extase »  ( Anaïs Nin) 

aacba4f3c6a015c15fee839afd1bb596.jpg

 

22/11/2007

Télévision: La main, cet organe sexuel…

Demain,une soirée sur Arte à voir seul(e) ou à plusieur(e)s : « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la masturbation et le clitoris sans jamais oser le demander »

La chronique de VENUZIA pour RELATIO : Elle me fait rire, CLIO, avec son Larousse de la sexualité… La maison qui « sème à tous vents » a mis le temps pour découvrir la sexualité ! Jacqueline Feldman a publié une étude : Le Petit Larousse, né en 1906, a dû attendre l'âge de soixante-dix ans (son édition de 1976) pour connaître la masturbation » (La sexualité du Petit Larousse-1981).Or moi, c’est de masturbation qu’il me faut vous parler.

94cc5cdb02afc338842fcb60d8f5ebd7.jpg

Sérieusement. Comme ARTE sait tout faire. Car demain, vendredi, attention à l’audimat :la chaîne culturelle européenne nous offre un Théma qui peut faire bander ou mouiller dans les chaumières. La masturbation (« la seule drogue qu’on a toujours sur soi », disait Woody Allen) est de la partie, en effet. A regarder, seule ou à plusieur(e) s.  « Hé! Ne te moque pas de la masturbation! C'est faire l'amour avec quelqu'un qu'on aime... » redirait le même Allen…

ccedfd11b0cd771e0c644f2657bf765e.jpg

Que voulez-vous, selon la formule agile de Léo Campion « tant qu'on ne peut pas compter sur autrui, il faut compter sur ses doigts »… Tant pis, pour ceux qui pensent que la masturbation est « la sexualité du désespoir » ou ceux (et celles) qui partagent les regrets de Pierre Perret : « Dans le plaisir à deux on peut échanger ses pensées. Dans la masturbation, on sait jamais à qui causer »… Arte nous donne; en tous cas, l’occasion de (re)prendre conscience que la main est un organe sexuel…

Comme, selon Jean Yanne, « L'avantage de la masturbation, c'est qu'en principe ça évite les préliminaires », entrons dans le vif du sujet. Copié-collé sur les programmes d’ARTE (je ne vais pas réécrire ce qui est clair et pudique) 

e650e9b9dd37f737e51287d569bd7881.jpg

Le sexe en 1 200 articles...

 Larousse s’aime à tous vents.

L’œil coquin de Clio pour Relatio. Sur « Relatio », l’automne fut (érotiquement) moins « chaud » que l’été. Logique : en filles sérieuses, Vénuzia et moi avons surtout pensé à nos études… La tête d’abord, même si le cul nous prend parfois le cerveau! Et « Papy Riot » était plutôt préoccupé par une Europe qui n’est pas aussi sexy qu’il le souhaiterait. De temps à autre, il répond assez bien à la définition d’Edgar Wallace,  ce frénétique du clavier qui surcharge son webzine de notes souvent austères… « Un intellectuel, c'est quelqu'un qui a trouvé quelque chose de plus intéressant que le sexe ». Dommage... Le Q de QI jouerait-il de vilains tours?

ee17c1e6caee2a939c21fdb788dc2c47.jpg

Il nous a tout de même demandé de reprendre nos chroniques. "Dans grève, il y a rêve"... Sans doute pour compenser les froidures de l’hiver (« Plus l'amour est nu, moins il a froid », a dit John Owen). Ou pour  oublier les sarkozeries en cascades de notre hyper-président que l’on imagine si mal en célibataire (Je lui ai écrit, mais je n’ai pas eu de réponse…). Peut-être aussi parce que l’approche de Noël marque cette fuite du temps qui donne des vertiges métaphysiques. « L'érotisme implique une revendication de l'instant contre le temps, de l'individu contre la collectivité », disait Simone de Beauvoir. « L'érotisme est l'approbation de la vie jusque dans la mort », lançait Georges Bataille. Vous me suivez ?

7b881d3c0ac8b839fc655f3d33ce9a91.jpg

Comme disait Bachelard (c’est beau, les études !) « L'homme est une création du désir, non pas une création du besoin »… Peut-être est-il un peu comme Jean-Jacques Rousseau, notre "papy Riot", cet « Euroépos » ou cet « European »  (« sexe tendu », étymologiquement)  : «Mon plus grand malheur fut toujours de ne pouvoir résister aux caresses ». Que voulez-vous ? Pascal le janséniste l’avait observé sur lui-même: « Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre. »

LIRE SUR RELATIO >>>>>>>>>

L'Europe de la danse en deuil: "On meurt toujours à temps", disait Béjart...

Le chorégraphe Maurice Béjart s'éteint à 80 ans

Le chorégraphe français Maurice Béjart est mort à l'âge de 80 ans, a annoncé le Béjart Ballet Lausanne. Il était hospitalisé depuis plusieurs jours au CHUV afin d'y suivre un traitement cardiaque et rénal. Il laisse plus de 230 chorégraphies.

fc0b8608b70dc8c2d3f6a45d07cd03e9.jpg

14:33 Publié dans culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : danse, art, europe, culture, bejart

Europe culturelle: "la pionnière de l'art moderne allemand"

A l'occasion du centième anniversaire de la mort de la peintre Modersohn-Becker, un monument à la mémoire de "la pionnière de l'art moderne allemand" a été inauguré à Brême

 

00e13ed9a8613d2743a24d0c96b81ce1.jpg

A LIRE SUR RELATIO >>>>>

14:31 Publié dans culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peinture, arts, allemagne, europe

Union européenne: La dimension sociale ne doit pas se résumer en des voeux pieux...

Suite de la publication de la communication de la Commission sur le marché intérieur au 21e siècle, la Confédération européenne des syndicats (CES) craint que ses propositions d’action concrète dans le domaine social restent un voeu pieu. 

35bcf6c1444b3b7bba63d80e5afa7cd8.jpgLorsque la CES a accepté que le marché intérieur constitue le projet phare de l’UE, la Commission promettait d’offrir une forte dimension sociale : un agenda ambitieux en matière de politique sociale, plusieurs initiatives législatives sur la santé et la sécurité au travail et l’égalité des sexes, ainsi que la promotion du dialogue social. La stratégie de marché intérieur ne concernait pas seulement la concurrence mais elle était une approche équilibrée.

Pendant longtemps, la Commission a uniquement mis l’accent sur l’achèvement du marché intérieur en encourageant la libéralisation et la privatisation. La dimension sociale bénéficiait de moins d’intérêt.La Commission publie à présent une communication sur le marché intérieur au 21e siècle. Elle se tourne à nouveau vers la dimension sociale, en annonçant un Agenda social renouvelé.

La stratégie qu’elle dévoile concernant les services d’intérêt général est cependant totalement insatisfaisante pour la CES et nous craignons que ce soit également le cas pour d’autres propositions d’action. La révision de la directive sur les comités d’entreprise européens doit être entamée le plus rapidement possible, et finalisée d’ici 2008.

La CES reconnaît que l’UE doit prendre des mesures lorsque les marchés ne tiennent pas leurs promesses mais il n’y a aucune remise en cause de la libéralisation et des privatisations. La CES espère que la Commission prendra des mesures et ne se contentera pas d’apporter un soutien purement formel à la dimension sociale. Le marché intérieur ne peut bénéficier uniquement aux entreprises, il doit aussi être profitable aux travailleurs.

L'EUROPE EN DIRECT, L'Europe en revue, c'est RELATIO  <<<<<<<<<<<

03:40 Publié dans europe | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe, social, économie

L'Europe à l'heure de NOEL (déjà...): Le marché de Strasbourg ouvre ce samedi

Eh ! Oui… On adore.  Ou on… redoute. Noël, fête du rêve ? Oui. Du commerce aussi… Fête de la solidarité et de la fraternité ? De la consommation aussi… Revoici les lumières, les étoiles, les couronnes, les sapins, les odeurs de vin chaud, et de (plus ou bonnes) friandises…L'heure des Bredle !

 Noël, un vaste marché…avec ses Marchés qui, plus ou moins grands, plus ou moins beaux, constituent une gigantesque toile sur cette terre d’Europe pétrie d’Histoire et de légendes. Pas de mauvais esprits : il est des traditions moins agréables…

d8154bed9b1f8847639431d9ae12d927.jpg

Les marchés de Noël  constituent un vrai réseau. Les premières traces des marchés de Noël remontent au XIVe siècle en Allemagne et en Alsace, sous l'appellation (déjà contrôlée) de « Marché de Saint Nicolas ». Le premier document relatant un marché de Noël est daté de 1434 sous le règne de Frédéric II de Saxe, évoquant un « Striezelmarkt » qui a eu lieu à Dresde le lundi précédent Noël. Plus tard, la Réforme a perpétué la tradition en le rebaptisant « ChristKindlMarkt » (marché de l'Enfant Christ) pour lutter contre le culte des saints. Le marché de Noël de Strasbourg date de 1570, celui de Nuremberg de 1628.

01c53e4f94896e66a515eff5d1948d44.jpg

Au XIXe siècle, le ChristKindelsmarkt se tenait au Frohnhof (place aux corvées) entre la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, le palais des Rohan de Strasbourg et le musée de l'Œuvre Notre-Dame (actuelle place du château) et avait lieu  8 jours avant Noël et jusqu'à la messe de minuit. Depuis les années 90, ce Marché a fait de Strasbourg la « capitale » autoproclamée (et reconnue) de Noël (amis de Bethléem, bonjour !). Cette année, « l’effet TGV » (depuis des décennies attendu…) devrait doper les visiteurs de ce village de chalets qui transforme la ville (et ouvre dès ce samedi).

Depuis Strasbourg, explorez d’autres Marchés en Alsace (jusqu’à Montbéliard, dans le Doubs) où le château des ducs de Wurtemberg prend ses habits de lumière les plus imposants)… Comme Noël ne connaît pas de frontières, « bon voyage » pour de Bonnes Fêtes ! Avec ce sens du partage...si mal partagé!

Dansolal

LES MARCHES DE NOEL EN ALSACE >>>>>>>>>>

LE MARCHE DE STRASBOURG >>>>>>>>>>>>>>>

VIDEOS SUR LES MARCHES DE NOEL EN EUROPE >>>>>

LES MARCHES DE NOEL EN ALLEMAGNE >>>>>>>

20/11/2007

EUROPE:La "paralysante "question anglaise" (suite)...

COMMENTAIRE RELATIO: Le Royaume-Uni a opposé hier son veto à l'adoption d'un budget pluriannuel pour l'Agence européenne de l'armement, ce qui fait planer un doute sur sa volonté affichée de renforcer l'Europe de la défense. C'est le moins qu'on puisse dire...

Voilà qui confirme (hélas!) les analyses faites sur RELATIO après les discours de BROWN sur la politique étrangère et du patron de la diplomatie anglaise à Bruges... Thatcher et son anti-européanisme toujours à la mode, même chez les travaillsites ! Le Grand large toujours préféré au Continent.... Entre Paris et Londres: deux conceptions difficiles à concilier. Pour l'heure, Paris a fait plus de gestes envers les USA que les insulaires Britanniques envers les Continentaux... La "question anglaise "devient existentielle pour l'Europe politique!

LIRE LA SUITE SUR RELATIO >>>>>>>>>>>>>>

Crise des "subprimes" : Le pire n’est pas encore là…

DECRYPTAGE RELATIO : Les banques  pourraient perdre 2 000 milliards de dollars. SOS Pythie ! Question vertigineuse : Jusqu'où la facture de la crise financière grimpera-t-elle pour le secteur bancaire mondial ? A mesure que la situation se dégrade sur le marché du logement américain – "un déclin sans précédent depuis la Grande Dépression" de 1929, estime la banque américaine Wells Fargo –, les banques révisent en hausse le montant de leurs pertes. On jongle avec les zéros…Quelle inflation ! Toutes les boussoles s’affolent. Mimétisme de la peur, la panique engendrant la panique ou prévisions …réalistes ?

Depuis quelques jours, les économistes employés par les grandes institutions financières revoient tous à la hausse leurs prévisions du coût de la crise pour les années à venir. Après l'estimation de 400 milliards de dollars calculée par la Deutsche Bank fin octobre, un chiffre fondé sur des hypothèses économiques déjà pessimistes, Goldman Sachs pousse aujourd'hui le curseur à 2 000 milliards de dollars, même si la plupart des modèles économiques des banques restant bâtis sur une crise à 200 milliards de dollars.

LIRE LA SUITE SUR RELATIO >>>>>>>>

Allemagne : Un géant du discount

DISTRIBUTION, CONSOMMATION: La fusion de Netto et de Plus permet à Edeka et à Tengelmann de fonder un géant du discount

Sacs d'Edeka et de Plus
Sacs d'Edeka et de Plus

Edeka, le plus grand groupe alimentaire allemand, fusionne avec le groupe Tengelmann pour fonder une société commune, qui sera la numéro trois du discount alimentaire allemand, derrière Aldi et Lidl, pesant plus de onze milliards d'euros. "Plus", l'enseigne discount du groupe Tengelmann et Netto, la filiale d'Edeka, passent ainsi un partenariat. Edeka détiendra avec 70 % la majorité des parts de la nouvelle entreprise coopérative, comme les deux entreprises l'ont communiqué vendredi (16.11) à Mülheim an der Ruhr. Cependant, l'office des cartels doit encore donner son accord. En outre, les deux groupes se sont accordés pour la mise en œuvre d'une coopération à l'achat entre les chaînes de supermarchés Kaiser de Tengelmann et d'Edeka.

A LIRE SUR RELATIO >>>>>>>

Europe GOURMANDE: Soyons "saucissologues"...

La Saucissologie: un héritage culturel allemand soigné et une "discipline " européenne. 

A chaque chancelier, sa spécialité. Du côté de M. Helmut Kohl, c'était la panse de porc farcie (Saumagen), M. Gerhard Schröder soignait son amour pour la saucisse grillée au curry (Currywurst). En Allemagne, les invités officiels se laissent séduire de temps à autre par la "German Sausage".

42a9e5eca5e4de97703865f214181d23.jpg(tomi Ungerer)

Ainsi, les hommes politiques partagent une passion allemande: chaque année, un citoyen allemand engloutit en moyenne 30 kilos de charcuterie - saucisse, jambon et pâté. Recevoir du charcutier une petite saucisse de Strasbourg (Wienerle) appartient pour beaucoup aux souvenirs de l'enfance.

Certes, le nombre de magasins spécialisés recule. Néanmoins, avec le retour de la cuisine maison, les Allemands semblent avoir redécouvert leur amour pour la charcuterie. On peut même les acheter sous forme de tapis de design ou les bricoler pour former un téléphone portable.

LE DOSSIER "SAUCISSES" DE RELATIO >>>>>>>>>

Betancourt : "Chavez n'a pas la preuve de vie"

Hugo Chavez (Reuters)

Hugo Chavez (Reuters)

 

Le président vénézuélien Hugo Chavez n'a "pour l'instant pas la preuve de vie" de l'otage franco-colombienne Ingrid Betancourt, qu'il entendait apporter à son homologue Nicolas Sarkozy, a affirmé ce matin le père des enfants de l'otage, Fabrice Delloye.Fabrice Delloye a souligné sur i-télé que "si dans les quinze jours on n'a pas de preuve de vie, la médiation (de M. Chavez) n'est plus valide".

LIRE SUR RELATIO >>>>>>>>>>

A LIRE AUSSI >>>>>>>>>>>>>

STRASBOURG: Téléchargez l'hymne européen en plusieurs versions

L'HYMNE EUROPEEN
Le Conseil de l'Europe met à disposition des professionnels et du public, les enregistrements de différentes interprétations de l'Hymne Européen
Fichiers Realmedia

CD - Variations sur le thème de l´Ode à la Joie

Piano
Hip-Hop


Variations Roms de l’Hymne européen : lancement d'un CD le 20 novembre 2007
Hymne européen en rom par Esma Redzepova
Hymne européen par Grupi folklorik Romenga Shqiperia
Hymne européen en rom par Yorgui Loeffler
Hymne européen en rom par Kal
SUR RELATIO: LES ROMS A L'HONNEUR >>>>>>>>>>

Journée mondiale de l'enfance: le Commissaire européen aux droits de l'homme fait appel aux médias

Varsovie-A l'occasion de la Journée mondiale de l'enfance, Thomas Hammarberg, Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, est intervenu à Varsovie au sujet de la participation des enfants, en plaidant en faveur d'une " culture dans laquelle les adultes seraient plus à l'écoute du point de vue des enfants et le respecteraient davantage ". A LIRE SUR RELATIO >>>>>>>>>>

Union européenne: La Commission sourde aux appels citoyens et syndicaux en faveur de services publics mieux assurés

384f49124cbca0a32ab73241ddac27d9.jpgLa Confédération européenne des syndicats (CES) a déposé hier soir une pétition de 510 000 signatures réclamant une directive sur les services d'intérêt général. "Nous regrettons que la Commission ait rejeté aujourd'hui notre appel." A LIRE SUR RELATIO >>>>>

 

Agriculture: Réformer la PAC ? Oui, mais en tenant compte de toute la filière agro-alimentaire et des impératifs écologiques

Bruxelles veut réduire les aides agricoles aux

gros bénéficiaires de la Politique Agricole Commune

DECRYPTAGE RELATIO par Daniel RIOT: On s’y attendait…parce que cela s’imposait. Au nom du simple bon sens, de la justice et des équilibres à trouver entre l’agriculture qui « rapporte gros » et celle qui permet de vivre difficilement, entre les grandes exploitations et les fermes qui remplissent les fonctions essentielles d’une agriculture bien gérée : l’agriculteur est (aussi) un jardinier des paysages européens, un artisan des sols et de leur protection, un protecteur de la nature dont l’un des leviers de cette éco-économie qu’il faut d’URGENCE encourager.

A LIRE >>>>>>

TURQUIE: La démocratisation passe par les villes et les villages...

STRASBOURG- Le Congrès appelle à des réformes de la législation turque sur les municipalités

Dans le cadre de la session d'automne du Congrès, la Chambre des pouvoirs locaux du Congrès a organisé un débat sur la démocratie locale en Turquie, notamment à la lumière de la situation des maires et des municipalités du sud-est de l'Anatolie. A LIRE SUR RELATIO >>>>>>>>>>

Adolescents en souffrance : 25 recommandations en France

La défenseure des enfants s'est visiblement inspirée des recommandations du Conseil de l'Europe: Elle a bien fait. Reste la question-clef: Comment débloquer les moyens indispensables? A LIRE SUR RELATIO >>>>>>>

 

Europe culturelle: Les 336 trésors de Bruxelles

Le Grand Atelier : Encore deux mois pour admirer les trésors de 156 musées d'Europe

e713e0b76ab975065a39b400c04a75c4.jpgGigantesque cabinet d'amateur, l'exposition "Le Grand Atelier : Chemins de l'Art en Europe du V° au XVIII° siècle", organisée à l'occasion des 50 ans du traité de la CECA,  présente 336 trésors issus de 156 musées européens. Rares, uniques, exceptionnels, il est possible de les admirer jusqu'au 20 janvier 2008 au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles pour la première, et sans doute, la dernière fois ensemble.

Une sélection de quelques chefs-d'œuvre....

En fil rouge, voici dix chefs-d'œuvre incontournables qui ont participé au fil des siècles à l'élaboration de l'art en Europe et appartiennent pleinement au patrimoin européen

A LIRE ET A VOIR SUR RELATIO >>>>>>>>>>>>>>&...

ALLEMAGNE: Le pari sur la culture...avec les armes d'un budget en augmentation

DES AMBITIONS ET DES MOYENS ADAPTES..... Maîtrise des déficits ne rime pas nécessairement avec disette culturelle. A l'heure où le budget allemand tend plus que jamais vers l'équilibre, le Bundestag vient de voter des crédits inédits pour irriguer le secteur de la culture en 2008. Le montant de la rallonge atteint 400 millions d'euros.

Le ministre allemand délégué à la Culture et aux médias, Bernd Neumann, se frotte les mains. "Un programme d'investissements culturels de cette ampleur est inédit en Allemagne. […] Cette décision d'avenir renforce l'Allemagne en tant que nation de culture", s'est-il félicité. C'est d'autant plus remarquable que jusqu'à présent, les affires culturelles étaient surtout du ressort des Lânder...

En savoir plus sur RELATIO >>>>>>

Le meilleur livre économique français de l'année: VOTEZ...

RELATIO  vous donne à nouveau la parole pour  le 2nd tour de vote en ligne du Prix des Lecteurs du Livre d'Economie. Il vous reste quelques heures pour élire le meilleur livre d'économie 2007, en cliquant sur :
http://www.senat.fr/evenement/rendez_vous_citoyens/livree...
 

C'est vous qui décidez ! C'est vous qui votez !

L'identité du lauréat sera révélée ce samedi 24 novembre au Sénat, à l'occasion d'une journée "portes ouvertes" consacrée à l'environnement. Vous pouvez assister au débat de clôture de cette manifestation, ce samedi 24 novembre à 17 heures 30 dans l'hémicycle du Sénat

 http://www.senat.fr/evenement/rendez_vous_citoyen......

Les inscriptions seront prises, dans la limite des places disponibles, par retour de mail à l'adresse mailto:cloture@senat.fr ( merci de préciser vos nom et prénom, ainsi que l'adresse postale à laquelle sera envoyée l'invitation donnant accès à l'hémicycle du Sénat et, le cas échéant, les noms et prénoms de vos accompagnateurs ).

RAPPEL : LE CHOIX DE RELATIO >>>>>>>>>>>>>>>

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu