Avertir le modérateur

06/12/2007

Kadhafi chez Sarkozy : Un Führer au Ritz… pour parler culture.

« Vous êtes invités au Ritz, le 11 décembre ? »… Rien n’est trop beau, trop grand et trop cultivé pour le Colonel qui dirige en « Guide » la Libye, pour cet ancien « ennemi public » n°1 des démocraties, de l’Europe, de l’Occident, pour ce preneur d’otages, ce mapitre-chanteur et cet inspirateur de réseaux terroristes devenu « l’ami Kadhafi », chef d’Etat fréquentable qui va être reçu en visite officielle en France...

Le colonel ne s’intéresse pas qu’au nucléaire français :la culture aussi le passionne. Après tout, la culture est "pour tous". Les SS adoraient la grande muisque, non ? Les pourvoyeurs du Goulag avaient une bonne éducation, non? Et les chefs des Khmers rouges ont fréquenté la Sorbonne, non? 

Une grande rencontre est prévue entre le « Guide de la Révolution » dans les brillants salons de l’hôtel Ritz mardi et des intellectuels, des écrivains et d’autres « Lumières «  de l’esprit français. Ce sera "drôle" de voir qui « en » sera…Un « Guide », un Führer, au Ritz ! « C’est assez kitch », ironise un éditeur plein d‘esprit… C'est assez signifiant de l'air du temps, en effet. Mais il vaut mieux en rire, puisque personne ne semble y voir malice, perfidie, mal ou ironie de l'Histoire... Qui, déjà, disait: "les hommes font l'Histoire, mais ils ne savent pas l'histoire qu'ils font"?

Elle est vraiment bien notre « démocratie exemplaire » ! Entre les « félicitations chaleureuses » à Poutine pour sa très démocratique victoire électorale, les courtisaneries envers Chavez « qui a son caractère », les avances qui valent reconnaissance et valorisation au FRAC, l’oubli de la sous-ministre aux droits de l’Homme dans la tournée présidentielle en Chine, des "dessous" pas très clairs dans la libération des infrmières bulgares,  et la réception en grand pompe  de Kadhafi, on ne sait plus très bien quel pari ont pu faire Max Gallo, si respectable, André Glucksmann,si  estimable, Bernard Kouchner, si riche en bons sentiments, et quelques autres…

C’est beau le pragmatisme, la réalpolitik, le cynisme… « Quelle époque », va s’exclamer (encore) Philippe Sollers... qui ne pourra pas se rendre à cette "invitation" qui doit flatter bien des égo de gogos 

Daniel RIOT

22/11/2007

Télévision: La main, cet organe sexuel…

Demain,une soirée sur Arte à voir seul(e) ou à plusieur(e)s : « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la masturbation et le clitoris sans jamais oser le demander »

La chronique de VENUZIA pour RELATIO : Elle me fait rire, CLIO, avec son Larousse de la sexualité… La maison qui « sème à tous vents » a mis le temps pour découvrir la sexualité ! Jacqueline Feldman a publié une étude : Le Petit Larousse, né en 1906, a dû attendre l'âge de soixante-dix ans (son édition de 1976) pour connaître la masturbation » (La sexualité du Petit Larousse-1981).Or moi, c’est de masturbation qu’il me faut vous parler.

94cc5cdb02afc338842fcb60d8f5ebd7.jpg

Sérieusement. Comme ARTE sait tout faire. Car demain, vendredi, attention à l’audimat :la chaîne culturelle européenne nous offre un Théma qui peut faire bander ou mouiller dans les chaumières. La masturbation (« la seule drogue qu’on a toujours sur soi », disait Woody Allen) est de la partie, en effet. A regarder, seule ou à plusieur(e) s.  « Hé! Ne te moque pas de la masturbation! C'est faire l'amour avec quelqu'un qu'on aime... » redirait le même Allen…

ccedfd11b0cd771e0c644f2657bf765e.jpg

Que voulez-vous, selon la formule agile de Léo Campion « tant qu'on ne peut pas compter sur autrui, il faut compter sur ses doigts »… Tant pis, pour ceux qui pensent que la masturbation est « la sexualité du désespoir » ou ceux (et celles) qui partagent les regrets de Pierre Perret : « Dans le plaisir à deux on peut échanger ses pensées. Dans la masturbation, on sait jamais à qui causer »… Arte nous donne; en tous cas, l’occasion de (re)prendre conscience que la main est un organe sexuel…

Comme, selon Jean Yanne, « L'avantage de la masturbation, c'est qu'en principe ça évite les préliminaires », entrons dans le vif du sujet. Copié-collé sur les programmes d’ARTE (je ne vais pas réécrire ce qui est clair et pudique) 

e650e9b9dd37f737e51287d569bd7881.jpg

L'Europe de la danse en deuil: "On meurt toujours à temps", disait Béjart...

Le chorégraphe Maurice Béjart s'éteint à 80 ans

Le chorégraphe français Maurice Béjart est mort à l'âge de 80 ans, a annoncé le Béjart Ballet Lausanne. Il était hospitalisé depuis plusieurs jours au CHUV afin d'y suivre un traitement cardiaque et rénal. Il laisse plus de 230 chorégraphies.

fc0b8608b70dc8c2d3f6a45d07cd03e9.jpg

14:33 Publié dans culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : danse, art, europe, culture, bejart

Europe culturelle: "la pionnière de l'art moderne allemand"

A l'occasion du centième anniversaire de la mort de la peintre Modersohn-Becker, un monument à la mémoire de "la pionnière de l'art moderne allemand" a été inauguré à Brême

 

00e13ed9a8613d2743a24d0c96b81ce1.jpg

A LIRE SUR RELATIO >>>>>

14:31 Publié dans culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peinture, arts, allemagne, europe

L'Europe à l'heure de NOEL (déjà...): Le marché de Strasbourg ouvre ce samedi

Eh ! Oui… On adore.  Ou on… redoute. Noël, fête du rêve ? Oui. Du commerce aussi… Fête de la solidarité et de la fraternité ? De la consommation aussi… Revoici les lumières, les étoiles, les couronnes, les sapins, les odeurs de vin chaud, et de (plus ou bonnes) friandises…L'heure des Bredle !

 Noël, un vaste marché…avec ses Marchés qui, plus ou moins grands, plus ou moins beaux, constituent une gigantesque toile sur cette terre d’Europe pétrie d’Histoire et de légendes. Pas de mauvais esprits : il est des traditions moins agréables…

d8154bed9b1f8847639431d9ae12d927.jpg

Les marchés de Noël  constituent un vrai réseau. Les premières traces des marchés de Noël remontent au XIVe siècle en Allemagne et en Alsace, sous l'appellation (déjà contrôlée) de « Marché de Saint Nicolas ». Le premier document relatant un marché de Noël est daté de 1434 sous le règne de Frédéric II de Saxe, évoquant un « Striezelmarkt » qui a eu lieu à Dresde le lundi précédent Noël. Plus tard, la Réforme a perpétué la tradition en le rebaptisant « ChristKindlMarkt » (marché de l'Enfant Christ) pour lutter contre le culte des saints. Le marché de Noël de Strasbourg date de 1570, celui de Nuremberg de 1628.

01c53e4f94896e66a515eff5d1948d44.jpg

Au XIXe siècle, le ChristKindelsmarkt se tenait au Frohnhof (place aux corvées) entre la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, le palais des Rohan de Strasbourg et le musée de l'Œuvre Notre-Dame (actuelle place du château) et avait lieu  8 jours avant Noël et jusqu'à la messe de minuit. Depuis les années 90, ce Marché a fait de Strasbourg la « capitale » autoproclamée (et reconnue) de Noël (amis de Bethléem, bonjour !). Cette année, « l’effet TGV » (depuis des décennies attendu…) devrait doper les visiteurs de ce village de chalets qui transforme la ville (et ouvre dès ce samedi).

Depuis Strasbourg, explorez d’autres Marchés en Alsace (jusqu’à Montbéliard, dans le Doubs) où le château des ducs de Wurtemberg prend ses habits de lumière les plus imposants)… Comme Noël ne connaît pas de frontières, « bon voyage » pour de Bonnes Fêtes ! Avec ce sens du partage...si mal partagé!

Dansolal

LES MARCHES DE NOEL EN ALSACE >>>>>>>>>>

LE MARCHE DE STRASBOURG >>>>>>>>>>>>>>>

VIDEOS SUR LES MARCHES DE NOEL EN EUROPE >>>>>

LES MARCHES DE NOEL EN ALLEMAGNE >>>>>>>

20/11/2007

Europe GOURMANDE: Soyons "saucissologues"...

La Saucissologie: un héritage culturel allemand soigné et une "discipline " européenne. 

A chaque chancelier, sa spécialité. Du côté de M. Helmut Kohl, c'était la panse de porc farcie (Saumagen), M. Gerhard Schröder soignait son amour pour la saucisse grillée au curry (Currywurst). En Allemagne, les invités officiels se laissent séduire de temps à autre par la "German Sausage".

42a9e5eca5e4de97703865f214181d23.jpg(tomi Ungerer)

Ainsi, les hommes politiques partagent une passion allemande: chaque année, un citoyen allemand engloutit en moyenne 30 kilos de charcuterie - saucisse, jambon et pâté. Recevoir du charcutier une petite saucisse de Strasbourg (Wienerle) appartient pour beaucoup aux souvenirs de l'enfance.

Certes, le nombre de magasins spécialisés recule. Néanmoins, avec le retour de la cuisine maison, les Allemands semblent avoir redécouvert leur amour pour la charcuterie. On peut même les acheter sous forme de tapis de design ou les bricoler pour former un téléphone portable.

LE DOSSIER "SAUCISSES" DE RELATIO >>>>>>>>>

Europe culturelle: Les 336 trésors de Bruxelles

Le Grand Atelier : Encore deux mois pour admirer les trésors de 156 musées d'Europe

e713e0b76ab975065a39b400c04a75c4.jpgGigantesque cabinet d'amateur, l'exposition "Le Grand Atelier : Chemins de l'Art en Europe du V° au XVIII° siècle", organisée à l'occasion des 50 ans du traité de la CECA,  présente 336 trésors issus de 156 musées européens. Rares, uniques, exceptionnels, il est possible de les admirer jusqu'au 20 janvier 2008 au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles pour la première, et sans doute, la dernière fois ensemble.

Une sélection de quelques chefs-d'œuvre....

En fil rouge, voici dix chefs-d'œuvre incontournables qui ont participé au fil des siècles à l'élaboration de l'art en Europe et appartiennent pleinement au patrimoin européen

A LIRE ET A VOIR SUR RELATIO >>>>>>>>>>>>>>&...

15/11/2007

Strasbourg:les dessins coquins de Tomi Ungerer

2cb184d46563a86daef313953758a6c0.gif
 
Je reprends dans "le Monde", pour le plaisir de la lecture, (et parce que toutes les occasions sont bonnes pour compléter mon Tomiscope personnel) cet article de Francis MARMANDA sur Tomi Ungerer et sur le musée qui lui est dédié.
ab209071b3fcd11ed597e853a546202b.jpg


trasbourg offre un musée du graphisme, la Villa Greiner, à Tomi Ungerer (né en 1931). Ungerer à Emmanuel de Roux (Le Monde, 30 octobre) : "Le dessin, c'est l'avorton des muses, l'éternel oublié, alors que c'est un des arts les plus populaires. Pour une fois qu'il est à l'honneur, ne nous plaignons pas." Avec demi-sourire : "J'ai un tel complexe d'infériorité que ce musée me fait du bien." Et petit coup de crayon pour la route : "Je voudrais que ma modestie fût à la hauteur de mon arrogance." (La Rochefoucauld). Plutôt ignorés, les dessinateurs font au mieux l'objet d'une condescendance amusée. Les dessinateurs pour enfants, on s'en arrange.
191006a4b1e96d45d82d47b31f5d35aa.jpg

Les Anges gardiens de l'enfer, un des plus innocents recueils, donne le la. De salle en salle, sur trois étages, partition très polyphonique : campagne alsacienne, satire, contes pour adultes, gag gratuit, n'importe quoi, nu, cul, attirail sado-maso, bestiaire à gogo, contes pour enfants, encyclopédie de la "connaille", scènes de genre à New York (The Party), rage pour les droits civiques et contre les bombes au Vietnam, visages, squelettes, morts à revendre. Un trait si maîtrisé qu'il ne croise l'académisme (Trémois), l'école (Poumeyrol), le compas industriel (Bellmer) ou l'angélisme (de Greenaway à Hansi) qu'en tournant la tête, sans saluer.

14/11/2007

EUROPE:Le Festival Strasbourg-Méditerranée

SUGGESTION RELATIO:Le festival Strasbourg-Méditerranée est créé en 1999, à l'initiative de l'association Décade, coordinatrice de la manifestation, et un collectif d'acteurs associatifs, culturels, institutionnels, des artistes, des chercheurs, intervenant dans le domaine des mémoires et des cultures de l'immigration, notamment celles issues du bassin méditerranéen.

d2fe55855d65559795f6c8b194cedb83.jpg
Tous les deux ans, et durant 15 jours, il met en lumière la richesse intellectuelle, artistique et culturelle des peuples de la Méditerranée. Spectacles, concerts, projections, expositions, débats, colloques, organisés dans toute la Communauté Urbaine de Strasbourg, invitent les habitants de la ville à découvrir et à s'ouvrir aux cultures, à l'histoire, à l'actualité et à la création de nos voisins du Sud.
C'est un moment privilégié de fête, de rencontre et de réflexion, un événement unique et singulier en Alsace dont une partie importante de la population est issue du pourtour méditerranéen.

LIRE LE SUITE >>>> 

La cinquième édition: 90 manifestations

Du 24/11/2007 au 08/12/2007

Pour sa 5e édition, le festival souhaite “faire tomber la frontière” et invite les Alsaciens ( et d'autres)  à s’ouvrir aux cultures, à l’histoire et à l’actualité de nos voisins du sud de l’Europe.
Durant deux semaines, la Grèce, la Bulgarie, l’Espagne, la Turquie, l’Algérie... s’invitent sur les scènes de Strasbourg et de la CUS (L’Illiade, Point d’Eau, Salle du Cercle, Cheval Blanc…).
Près de quatre-vingt manifestations sont organisées : concerts, lectures, expositions, débats, danse, cinéma, théâtre, contes, marionnettes. Un programme foisonnant pour faire entendre la Méditerranée à travers la parole d’artistes, de comédiens, de musiciens, de photographes, de réalisateurs qui viennent (presque) tous de la “Mare Nostrum” et rendent un hommage à toutes les communautés du Sud qui aujourd’hui vivent en Alsace.

bd4595981e162dbf033e098d04a1e5f2.jpg

LE PROGRAMME COMPLET >>>

LE PRORAMME PAR GENRE >>>>

LE PROGRAMME PAR DATE >>>>

VOTRE AGENDA PERSONNEL >>>>

LE SITE DU FESTIVAL >>>

LE SITE DE L'ASSOCIATION >>> 

26/10/2007

TOMI UNGERER: UN GENIE AU MUSEE

94578c8556c51f2d185fa57314495d39.jpg

Ouverture du Centre International de l’Illustration Tomi Ungerer de Strasbourg

Un génie corrosif et tendre, « passionné par ses passions ».

Un "Alsachien" viscéralement humaniste.

Un Européen de coeur et d'esprit même si " l'Europe est une drôle

de femme qui connaît en même temps la puberté et la ménopause"...

f5014252d09a7823e2b9d7931dcf00ae.jpg

 

Tomi a son musée. « Les musées sont les points et  les virgules de l’Histoire »… J’allais dire « a enfin et déjà  son musée »…. « Enfin », parce que ce projet strasbourgeois est une idée déjà très ancienne : « La patience est une forme de paresse ». « Déjà »,  parce qu’il est rare qu’un artiste ait son propre musée de son vivant : une première en France, dit-on… « Vanité, tout est vanité : c’est absolument nécessaire pour un artiste »… Mais Tomi ne fait rien comme chacun… C’est ce qui fait son charme. En partie, car sa force de séduction ne se résume évidemment pas à cela.

4fbf6312f7a37485ee9bd1b94c1da5d4.jpg

Derrière le dessinateur génial, le « trouveur » d’idées en tous genres, ce pondeurs de « pensées », cet « esprit frappeur », ce provocateur acide, ce grand bricoleur, cet amuseur-amusé, ce passionné de jouets, ce collectionneur « de tout et de rien »,  ce jouisseur sans tabou (mais avec trompettes), ce voyeur visionnaire, ce faiseur d’images, cet homme-gag, cet insolent de première, se cache (plus ou moins) une âme sensible, un esprit chaleureux, un être fin, spirituel, cultivé, un homme nourri d’idéaux humanistes, une personne portée un sens aigu de la transcendance. Et un personnage hors du commun qui cultive l’amitié comme ce n’est plus guère en vogue…« Il faut donner une destination au destin »

Tomi est aussi, bien sûr,  un angoissé, un anxieux qui « allaite lui-même sa propre insécurité », un cerveau pleinement conscient de la fragilité des choses, de la finitude de la vie, de la relativité de cette mise en scène qui s’appelle l’existence. « A la guerre comme la guerre », le récit de son enfance, c’est « A la vie comme à la vie »… « Le désespoir est une raison d’être ». « Sans désespoir, pas d’humour ». « Une vie c’est lorsque la mort prend des vacances »  

 

bd1fab218177e3bf16c54f6cacfbdbfe.jpg  

On ne sait pas assez son admiration pour Victor Hugo. Son culte des Droits de l’Homme. Sa haine de la haine. Sa guerre à la guerre, aux causes des guerres. Son refus des racismes, de l’antisémitisme,  des fascismes, des totalitarismes,  des discriminations, de l’intolérance, des sectarismes, des bellicismes, des intégrismes…et de la connerie, de la bêtise, de ces « monstres » brechtiens qui sont en nous, en chacun de nous. « Hitler est arrivé au pouvoir par les urnes. Il faut le rappeler avant toute élection »(…) »Je ne suis pas raciste, parce que je combats le racisme qui est en moi »

d5e2136a181a4764337b5fad7668eec0.gif

On peut l’affubler de tous les qualificatifs, Tomi : il en a subi des insultes, des procès , des suspicions, des censures, y compris, dans cette Alsace qu’il aime tant mais qui a tant tardé à voir en ce « pornographe douteux », en cet « exilé », en ce « publiciste » aussi à l’aise dans l’érotisme torride que pour les contes pour enfants, l’un des siens, l’un de ses fruits les plus beaux, les plus riches, les plus talentueux. Mais c’est ainsi : « S’il n’y avait pas des imbéciles, le paradis serait désert »…

907870dcbcedfce8ad6e70d9ba1b867f.jpg

Longtemps, Tomi a été plus connu en Suisse, en Allemagne, aux Etats-Unis, au Canada, en Irlande qu’en Alsace. Quant aux Parisiens, heureusement que « l’Ecole des loisirs » a reconnu son génie, sinon, Tomi, le « Boche américain », serait passé bien inaperçu… N’était-il pas un « anti-Français » celui qui disait que « l’Alsace, c’est comme les chiottes, toujours occupée ? ».

Jamais je n’oublierai la tête du patron des « dna » de l’époque (années 70) quand, avec l’ami Jean-Louis English nous lui avions proposé une grande ITW de cet « énergumène »… L’ITW a été publiée…après une dure négociation. Et parce que France 3 Alsace avait pris, avec Bernard Kurt, le même risque que nous : rencontrer le « diable de Tomi ». Et le faire sortir de sa boîte. D’une de ses boîtes. « L’enfer est le paradis pour le diable »

1ea3847f2831cacf6ffd62d2c859ecf8.jpg

Depuis, l’eau a coulé dans l’Ill et dans le Rhin, et Tomi a connu tous les honneurs, ou presque. Hommage soit rendu ici André Bord qui avait compris avant la plupart des responsables locaux et régionaux la richesse de celui qui, à sa manière, œuvre d’une façon concrète et très efficace à la réconciliation et à la coopération franco-allemande.

Que n’a-t-on pas plus aidé Tomi à réussir sa Cultur-Bank , idée originale qui aurait pu servir de modèle à des fondations franco-allemandes et européennes ! Que ne l’a-t-on pas plus écouté dans ses plaidoyers en faveur de l’apprentissage de la langue du voisin, des  jumelages de maternelles française et allemandes ! Mais  les regrets ne servent à rien… «  Il n’y a qu’un remède au passé : l’avenir ». Et il  a réussi  tellement de choses, celui qui est aussi « ambassadeur de bonne volonté auprès du Conseil de l’Europe ».

9ea10fea302f3cd20f45ab23122e5fb6.jpg

EUROPE ! Voilà un mot qui le réveille quand il somnole, qui éclaire son regard même quand la fatigue s’abat. Il l’aime sa terre d’Alsace, Tomi. Il l’adore sa terre de France. Mais  il se sent surtout  pleinement EUROPEEN. Même si « l’Europe est une drôle de femme qui connaît en même temps la puberté et la ménopause » L’identité, c’est une addition, pas une restriction. C’est un épanouissement, pas une carte tamponnée.

Ce qu’il n’aime pas, Tomi, c’est le nationalisme (micro ou macro), le « chauvisnisme », les racismes, les sectarismes, « l’escargotisme », le replis sur soi. Le nez dans les godasses. Les yeux dans les poches. Les oreilles avec des paupières. Le cœur en berne. Et l’esprit dans ses chaussettes.  Mais que voulez-vous ? « L’intelligence complique tout »…

40e727bdcecf8a9fc33164d150f3da3e.jpg

Le 2 novembre son musée sera ouvert au  public. Il en est ravi, fier et ému, bien sûr. Mais il est « trop infantile pour retomber en enfance ». Et il restera ce qu’il est : « corrosif pour ne pas rouiller »…

Il est surtout heureux que le musée qui lui est consacré, dans la belle villa Greiner deviendra, grâce au travail de la fée ensorcelante (et très fourmi dans son boulot)  Thérèse Willer, un grand Centre international de l’illustration. C’est dans la logique de l’Histoire : Strasbourg, est aussi la ville de Gustave Doré, né en bas de chez moi (il y a une plaque !) « Le dessin, c'est l'avorton des muses » vient de redire Tomi ! « Le dessin, c’est l’ombre de ce que je pense »

Thérèse Willer explique : « Le musée propose un parcours muséographique basé en grande partie sur la présentation d’œuvres sur papier issues des donations successives de l’artiste à sa ville natale depuis 1975.

2e313002ce34d8e71e0f5dd92db3f128.jpg

Il a pour but de montrer son œuvre prolifique connue dans le monde entier, sous tous ses aspects, du livre pour enfants au dessin satirique, en passant par l’affiche, le dessin publicitaire et même les sculptures. Mais au-delà de ce parcours monographique, le musée fera aussi connaître au public d’autres illustrateurs et dessinateurs du XXe siècle et de la scène internationale, qui ont contribué à forger une histoire de l’illustration aujourd’hui encore peu connue.

7dba7b2c8a111d05d962668824e6be51.jpg

C’est pourquoi sont mises en œuvre dans cette optique, une programmation d’expositions temporaires et une politique d’acquisitions, relayées par un Centre de recherches dans ce domaine. »

Allez. Venez le voir, le Musée Tomi Ungerer. Vous y reviendrez. 8 000 dessins ! C’est le meilleur moyen de voir à quel point  Tomi a « de la fuite dans les idées ». Mais attention : sa « boîte crânienne est de Pandore »…

Daniel RIOT

LE MUSEE >>>>>

LE SITE  DES MUSEES DE STRASBOURG >>>>>>>>

LE SITE DE TOMI >>>>>>>>>>>

UNE FICHE SUR TOMI >>>>>>

25/08/2007

Relatio, le webzin européen, lance « L’Europe gourmande »

Après « l’Europe culturelle », « l’Europe vagabonde » et « l’Europe coquine », voici « l’Europe gourmande », une nouvelle rubrique régulière de RELATIO, le webzine de L’Europe en revue et en direct. De la « grande Europe », celle du Conseil de l’Europe. De « l’Europe des valeurs personnalistes et démocratiques », celle DE Strasbourg.

0576c6fd0ed5ead3612e5c650ad087cf.jpg

Logique et attendu : la première des « révolutions » engendrées par l’unification progressive de l’Europe n’est-elle pas celle des assiettes, des verres, de la table, des frigos, des  marchés, des courses, des « commissions » comme on ne dit plus guère… ?

0d02a7fd446cc92ed986df5565159b62.jpg

La Révolution des terroirs et des palais. Des goûts et des saveurs. Des limages de recettes, des découvertes surprenantes, des mariages audacieux, de  ces indispensables alliances entre les meilleures de nos traditions et les plus belles de nos innovations, de ces fécondes liaisons entre le connu et le nouveau.

c930b9c6761e5cac8358a5ba665026b9.jpg

 « Les Allemands sont devenus très pro-européens à cause de la paix et des libertés, bien sûr, mais aussi grâce à ce qu’ils peuvent trouver dans leurs assiettes », confiait voilà longtemps déjà Daniel Cohn-Bendit… Une révolution du Sens et des sens.Rendons hommage à Bacchus, comme ici, Midas vu par Nicolas Poussin....

9adc8d6463979fb1e82a8030e87961b9.jpg

La table, un signe et un outil de la culture européenne! Une affaire de goûts, bien sûr, mais pas seulement. De philosophie et de morale aussi : du « Banquet », à la « grande Bouffe »… De religion, encore : depuis que le pain et le vin sont ce qu’ils sont. Pas mal, ce détail des noces de Cana vues par Véronèse

081cae816f0704688a15708d27282b79.jpg

L'art de la table, un Art de vivre, surtout. Par amour de l'Art et de Vie. « La gastronomie est l’art d’utiliser la nourriture pour créer le bonheur », salive Théodore Zeldin, expert en conversations. Et en sensualité. Les plaisirs de la bouche touchent tous les sens. L'art du bien manger est aussi un art d'aimer.

b2c863bffc2cc8d023a2fe27cf32fece.jpg

Le bien manger, une affaire politique, donc. « Les connaissances gastronomiques sont indispensables à tous les Hommes  puisqu’elles tendent à augmenter la somme des plaisirs qui leurs sont destinés », notait Anthelme Brillat-Savarin.

Une affaire de culture, enfin et surtout : au sens le plus riche, le plus large, le plus profond et le plus fécond du terme. La culture, c'est ce qui donne de l'esprit à la chair et aux choses.

e852c4d0ea18e7876824019bf6ea8b5f.jpg

Unie dans sa diversité, l’Union européenne (plus largement, l’unification paneuropéenne, l’eurosphère, « l’Europe ») se construit, jour après jour, dans le respect de ses spécificités, donc de ses terroirs, de ses appellations contrôlées, de ses mille et un labels reconnus. En ce secteur, l’Union européenne est un outil de résistance (si indispensable !) contre l’uniformisation donc l’abrasion des goûts et contre cette « malbouffe » si boulimique…

L’art du bien manger et du bien boire, donc du bien humer, de bien voir,  du bien sentir appartient à ce patrimoine européen dont Malraux à juste titre disait : « Sa sauvegarde est une conservation  mais aussi une révolution ».

4495f6ac98cc36c9563d1bc9a9507bfc.jpg

Il est aussi, cet art, l’un des meilleurs moyens de dépasser, de transcender (et non de supprimer, comme on le dit trop souvent) toutes les frontières, y compris celles entre l’Europe du vin et celle de la bière, entre l’Europe du pain noir et celle du pain banc, entre l’Europe de l’huile d’olive et celle des graisses animales…Entre l’Europe des mangeurs de grenouilles et celle des avaleurs d’étouffe-chrétiens…

 « Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es »…Le « comme on fait son lit on se couche » est aussi un « comme on dresse sa table, on se lève ». Et comme on mange et boit, on vit...

5bfec93d78c3b74a15a887c3149c19f4.jpg

Les habitudes changent, les rituels des dîners, des soupers et des banquets changent… N’ont-elles pas  et n'ont-ils pas changé en toutes les époques ? Qui se souvient de l’Europe sans fourchette ou sans pomme de terre ? Dans cette matière vivante par excellence, le proverbe alsacien (qui existe aussi dans une version arabe), « cultive tes racines et plante-les dans les étoiles » est une vraie devise. DE VIE.

b07a85af7128f57b94063973f0bc368c.jpg

Pour cette « Europe gourmande », comme pour toutes ses autres rubriques, RELATIO compte sur ses lecteurs, ses internautes et ses …relations (qui s’accroissent en permanence) de manière à mettre en relief des sujets originaux, établir des liens intéressants, traiter ces sujets inépuisables (mais souvent usés à force d’être abordés) sous des angles nouveaux et originaux. 

aec3daac7c9982aa18398a47e2f3c7d2.jpg

Cette rubrique sera d’abord ce que vous en ferez, vous qui êtes de plus en plus nombreux à nous rendre visite et à vous attarder sur ce site. Un courriel suffit… Comme une carte postale de ce paradis des saveurs, des senteurs et des découvertes qu’on appelle « L’Europe ». relatio@danielriot.com

72d1d9e9b130877cedf70509d711ed0c.jpg

La « touche Relatio », dans cette nouvelle rubrique comme dans celles qui existent déjà, sera dans la tonalité (être  sérieux sans se prendre au sérieux), dans le style (l’écriture comme respiration), dans ces grains de sel et de poivre qu'on nomme humour, à l'image des dessins placés en vignette de Tomi Ungerer et d'André Wenger...

962bef47f8362ab997130118ba4510f2.jpg

La "touche Relatio", elle sera,  surtout,  dans cette recherche permanente de « ponts » entre les disciplines, entre les arts, entre les genres…Comment parler cuisine sans parler musique, littérature, histoire, sociologie, psychologie, philosophie, poésie, peinture, sculpture…et internet ? Eloge de l'esprit Winstub, comme on dit en Alsace.

0c78ec0f1ea6e7da22e048ade8bfe014.jpg

En lever de rideau à cette « Europe gourmande » qui sera, comme l’Europe vagabonde, animée par William PETITJEAN, une invitation à la découverte pour celles et ceux qui ne la connaissent pas encore. Sur ARTE, chaîne européenne donc amie de RELATIO, l’émission « CUISINES DES TERROIRS » poursuit avec talent les mêmes buts que les nôtres.

7e3f65e75145ceced482bc36ac28f6a6.jpg

CUISINES DES TERROIRS se rend là où cuisine, gastronomie et art de vivre ont leurs racines. Dans les régions et les terroirs. Là où champs, prés, rivières et mers fournissent les produits que les Européens préparent et dégustent.

239eb5846c73e90f45484f88a53487c9.jpg

La présentation de cette émission n’est qu’informative : « Loin des studios de télévision où sont habituellement tournées des émissions de cuisine, CUISINES DES TERROIRS propose une approche sensuelle de l’art culinaire en allant "sur le terrain" et en rencontrant ceux qui le créent à divers titres : paysans, vignerons, restaurateurs, cuisiniers. La caméra est présente au moment de la récolte, des vendanges, des achats au marché, de la préparation des repas et des fêtes ! »

c96599903fe631b7b425ba1b662f2af3.jpg

Oui, L’Europe est en marche. Et elle n’est pas seulement politique, institutionnelle et économique… L’avenir est aussi au fond de nos marmites et de celles de nos voisins. L’Europe, comme partage de plaisirs ! Comme on dit sur un autre canal : « Vous regardez trop la télévision… » Allumez donc Arte ! (Publicité gratuite, évidemment : c’est une suggestion, non une réclame…).

f87dbc688bcdae9b4404ca102cd7f655.jpg

Cela dit, Bon appétit. Et merci de nous faire partager vos  découvertes gustatives européennes. L’Europe gourmande, c’est l’Europe des gourmets. Donc de celles et de ceux qui n’oublient jamais que l’esprit se loge partout. Y compris dans nos tripes !

Daniel RIOT

01/08/2007

Préparer l'Europe de 2020: la "révolution néotique"?

fb8c4ef64e2262d8ce380e0fe5a0cf40.jpgSELECTION RELATIO SUR  ICONOCLASTE   et SUR SMARTFUTUR

Une bonne idée, excellente même, surtout en cette saison où, en théorie, nous devrions mettre en vacances nos …habitudes (y compris cérébrales):  Iconoclaste et son blog Smart Futur (sur blogsprit) ont lancé un questionnaire à quelques têtes pensantes (dont vous si vous voulez jouer le jeu de la confession intellectuelle) comment ils voient la France en 2015… délices et vanité de la prospective.

Qui disait, « l’avenir ne m’intéresse pas puisque soit je vais le vivre soit je ne le connaîtrai jamais ? » Pourtant, « l’avenir commence aujourd’hui »,pour reprendre le titre de Marc Halevy, l’une des « têtes d’œuf », aussi que « pleine que bien faite » qui ont été interrogées par « Iconoclaste »….

Un personnage, ce champion de la « complexitude », ce patron du réseau européen de « Prospective Noétique », cet esprit libre (donc ouvert) qui sait qu’il n’est point d’intelligence sans humour. « L’avenir de l’Homme , c’est l’Ours »

ca6a45132d58fbdf9c034c23e6f9b6f0.jpg

Après Polytechnique et ses études d'Ingénieur nucléaire, Marc Halévy (photo) devient élève du prix Nobel 1977, il mène des études de MBA et de philosophie et histoire des religions (spécialement la Kabbale et le Taoïsme) et devient créateur et manager d’entreprise.

Enseignant, consultant, conférencier, philosophe et écrivain, il est sûr que le monde change de paradigme et bascule radicalement d'une économie industrielle (fabrication et échange d'objets matériels) vers une économie de la connaissance (création et prolifération d'idées immatérielles). D’où "Prospective Noétique" (www.noetique.org)

Réflexions et actions…  Pas de vœux pieux :« Un vœu pieux, c'est comme un vieux pneu, c'est vide et ça crève ». Pas d’illusion : « Un couple, c'est comme un bilboquet : c'est fait pour s'emboîter mais ça rate neuf fois sur dix ».  Un beau réalisme : « la pluie ne mouille pas les poissons ».  Et une grande sagesse devant cette connerie qui comme ne disait pas Descartes est « la chose la mieux partagée du monde » : « Dire à un con qu’il est con n’est pas un jugement, c’est une consécration qui le promeut au rang de sacré con »…

 

26f3dc428472f874bd641a7021833154.jpg

 

Extraits de son ITW à Iconoclaste :

Question : «  3 idées reçues du moment qui vous insupportent le plus ? »

Réponse : Mondialisation. La mondialisation est effective depuis l'homme de Neandertal. Les plus grands "mondialisateurs" furent Gengis Khan, Marco Polo, Magellan, etc … De concept erroné masque en fait un redéploiement rapide des économies de proximités et l'explosion de tout le monde humain en une mosaïque intriquée de petites communautés sélectives et électives.

Progrès. Le seul progrès dont puisse se targuer la modernité est d'ordre strictement matériel et fonctionnel. Le prix à payer pour ce "confort" souvent inutile, est une immense misère morale (dans les deux sens de psychologique et d'éthique).

Justice. Surtout dans le sens de "justice sociale" qui est un attrape-nigauds idéologique. Derrière ce mot aux semblants convenables, se cache en fait un égalitarisme délétère. Être juste relève, à mon sens, non de la Justice, mais de la Justesse. Être égalitaire, c'est être injuste envers les meilleurs.

d8582b2e2cb7321ce7fe18b799d9325b.jpg(tableau iconoclaste de Duchamp)

Question : En France ce qui est incertain est anxiogène alors que dans d’autres cultures le changement, le rebond ou l’obsolescence sont perçus positivement. D’où vient ce goût génétique de l’immobilisme & de l’invariant ?

Réponse : Une enquête récente montre que plus de 80% d'adultes européens connaissent la même angoisse devant l'incertitude. Pourtant, notre monde devenant de plus en plus complexe, il est mathématique qu'il devienne de plus en plus imprévisible, donc incertain. Contrairement à ce qui est dit, l'homme est un animal peureux (parce que fragile et nu). Il n'y a que les peuples qui crèvent qui sont prêts à risquer leur peau pour survivre. Tous les peuples embourgeoisés s'enlise dans le sécuritarisme et sont prêts à troquer leur liberté (dont ils ne savent que faire) contre un peu plus de sécurité. Panem et circenses.

Question : 3 thèmes hyper tabous en France qu’il semble impossible d’aborder dans un débat de la société civile ou dans la gestion d’une entreprise?

Réponse : L'inégalité foncière des hommes. L'inefficacité de la démocratie. La christianité des droits de l'homme.

Question : 2 ou 3 noms d’iconoclastes qui vous viennent spontanément à l’esprit depuis 3000 ans ?

Réponse :Lao-Tseu. L'auteur anonyme du Cantique des cantiques. Héraclite d'Ephèse. Michel-Eyquem de Montaigne. Friedrich Nietzsche. Werner Heisenberg. David Böhm. Moi.

b9fb979dd309e011eefa73e861cf60d7.jpg(Duchamp)

Question : La France en 2015-2020, vous l’imaginez comment ?

Réponse :1- Rongée par des logiques de pénurie (par exemple : le baril de brut à plus de 400 dollars avant 2020 ou 4.000.000 d'emplois durablement non pourvus par manque de gens compétents)

2- Explosée en une multitude de communautés semi autonomes formant mosaïque avec disparition concomitante de l'Etat et de son infect jacobinisme.

3- Gangrenée de guerres civiles plus ou moins larvée, et chauffée d'émeutes régulières du fait de l'effondrement des systèmes d'assistanats sociaux.

4- Soutenue par une économie de PME et d'artisanats et débarrassée des grandes entreprises cotées en Bourse (elle-même exsangue) pour cause de faillites à répétition.

5- Peuplée de zombies lobotomisés et paupérisés dont la seule activité sera "second life".

6- Désertifiée dans sa moitié sud »

e433a56561cf5188a2764802ecea67f6.jpg(Dessin paru dans Le Monde)

Quelles perspectives ! On fait quoi pour éviter çà ? On devrait pourtant pouvoir si effectivement, selon la formule gourmande de Marc Halévy,  « l’intelligence est le sot-l’y-laisse de l’humanité »… Le salut de la noosphère viendra de la noétique. Sous la plage :la pensée métalogique…

Daniel RIOT

Lire l’ITW dans son intégralité >>>

D’autres ITW d’Iconoclastes qui dépoussièrent les cerveaux>>>>

d2cc0fbec3b307c83c1e851c9fbeb70b.jpgLes livres de Marc Halévy sur Amazon >>>

L'Etre en devenir: un livre en ligne >>>>>

Les éditions Marane>>>>>>

Sélection de sites sur la Prospective >>>>

 

22/07/2007

Culture: Quand l'art sert l'art

Photographie : Gérard Rondeau ou l’œil éclaire

38deaf2b0f1fe3c49941be2bda7a2e1b.jpgSUGGESTION RELATIO :« Toute œuvre d’art devrait nous apprendre que nous n’avions pas vu ce que nous voyons », résumait Paul Valéry … Avec Gérard Rondeau, c’est vrai en tout, y compris quand son objectif se fixe sur une œuvre d’art, sur ceux qui la regarde, sur ces liens invisibles qui se tissent entre les œuvres d’un musée, d’une galerie.

Si vous n’avez pas vu son expo « hors cadre » au Grand Palais en 2005-2006, si vous n’avez pas l’occasion de voir les modules exposés dans plusieurs villes d’Europe et ailleurs (Washington, Buenos Aires, New-York, Singapour …), faites un petit tour au ministère de la Culture, à Paris (Immeuble des Bons Enfants,182, rue Saint-Honoré, Paris 1er - du lundi au vendredi de 9 à 19 h, jusqu’au 7septembre) : une soixantaine de clichés surprenants vous y attendent.

b194b93e693221674095aeaa839d7033.jpg

Des photos qui sont quelques des fruits d’un travail (de commande) effectué dans plusieurs musées et galeries, dans ces «lieux redoutablement chargés de mémoire et infiniment photographiés » qui prennent  grâce au talent de Rondeau une dimension nouvelle, un mystère nouveau, un âme nouvelle.

d1cff30e950b175056c8e94d2c2613e5.jpg

«Image. Ma seule et unique passion », s’écriait Baudelaire. Gérard pourrait chanter la même confession : « L’image, ma primitive passion »… Chez Gérard, qui vit à Reims et parcourt l’Europe et le monde en reporter d’art, tout est dans le regard. Y compris ce qui est hors champ, hors cadre, hors du visible. L’œil d’un Maître qui ne se contente pas de voir mais qui perce les murs des apparences, viole les secrets des êtres, des choses et des paysages. Et éclaire. « Photos », c’est lumière…

d81f3822fdd61863047fbe7deece2535.jpg

Un œil lumière, Gérard Rondeau. Un esprit lumière.  Qui sait donner des  couleurs au noir et blanc, du relief aux gris, de l’éclat aux ombres. Qui sait surtout explorer les  « lieux du temps » et les « temps des lieux ». En dégageant ce qui est le plus difficile à décrire, écrire, transcrire : l’atmosphère d’un lieu, d’un instant, d’une scène et l’âme d’un personnage, d’une oeuvre, d’une chose. En figeant ce qui semble insaisissable, en faisant voler ce qui paraît statufié, en faisant vivre l’inerte. Métaphysiques, les reportages de Gérard !

07bb5006d2aea73a7070a3b60bbc9632.jpg

« Un photographe acteur plus que témoin » a-t-on dit de lui. C’est vrai. Surtout quand il se « promène » en Afrique, dans les Balkans, sur  le Chemin des Dames ou … dans Strasbourg !  « Les grands artistes ne sont pas les transcripteurs du monde, ils en sont les rivaux », disait Malraux…

 

Daniel RIOT

ef5b5221252cf285fd78c3333842ddea.jpg

Gérard RONDEAU à l’agence VU>>>

4cb77164cf76a1cd66113003fc9ec0d1.jpg

LES LIVRES DE GERARD RONDEAU SUR AMAZON>>>

1ced94df39535bd9d2a58d3b1625fa4e.jpg

15/07/2007

Europe culturelle : Avignon rend hommage à René Char

Entre « fureur et mystère » : lucidité, résistance, désirs..

b75ff7606f1243b711040f7c419f3977.jpgLe festival d’Avignon rend hommage à René Char. Un événement parmi d’autres pour marquer le centenaire de la naissance de ce poète, de ce « géant intraitable », de cet esprit qui, entre « fureur et mystère », soif de désirs et âme de résistance, reste un auteur qui peut nous éclairer en ce siècle de « l’intranquilité », selon la formule de Pessoa. D’une « intranquilité » qui impose aux  esprits d’Europe un état d’alerte—d’alarme.

Mais n’est-ce pas la vie même ? « Comment vivre sans inconnu devant soi ? » Refusons « «les yeux ouverts ce que d'autres acceptent les yeux fermés. ». Même si « la lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil. »

Coup de chapeau RELATIO à France-Culture qui a multiplié de émissions dignes d’être enregistrées.

Extraits de la présentation de ces tranches horaires qui ne vous font pas décoller les oreilles de la radio : « René Char n’était pas l’homme des célébrations ni des engouements consensuels. Que le centenaire de sa naissance donne lieu à un déferlement d’hommages l’aurait sans aucun doute troublé et agacé. Une évidence s’impose cependant : sa poésie d’éclairs et d¹offenses, de résistance et d’intuition extatique, n’a jamais été aussi lue, citée, commentée. Il y a là bien plus qu’un fait de circonstance ou une vogue passagère, on dirait que monte une ferveur acharnée, comme si le poète de l’Isle-sur-Sorgue était devenu l’allié substantiel de tous ceux qu¹exaspèrent les devoirs et les leurres d’une société avilie. L’auteur de Fureur et mystère est pourtant un allié indocile, secret, parfois déroutant et porteur d’une infracassable nuit; un allié sans défaillance, un allié farouche et de disloquante énergie. Ayant participé à tous les grands combats du XX° siècle, y compris les armes à la main, Char s’affirme comme un hôte réfractaire, un poète aux poings gigantesques et serrés, et au cœur alarmé »

a57d76dddc685d6fdd2c4f7ede2863dd.jpgUn livre référence de Paul  Veyne

Voir le mini-site de France culture sur René Char en Avignon >>>>>

 

Voir aussi l’excellent portrait publié dans Télérama : « Quand l’obscur éclaire », par Pierre LEPAPE >>>>>>>

 

8889df67b6df92931aa5f1b37d0774e2.jpgQuelques citations :

        « Le poète se reconnaît à la quantité de pages insignifiantes qu’il n’écrit pas. » (Sur la poésie)

        « Le poème est l'amour réalisé du désir demeuré désir. » (Feuillets d'Hypnos)

        « Fureur et mystère tour à tour le séduisirent et le consumèrent, puis vint l'année qui acheva son agonie de saxifrage. » (Fureur et Mystère)

         « Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. » (Rougeur des matinaux)

        « Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience. » (Fureur et mystère)

        « Agir en primitif et prévoir en stratège. » (Feuillets d'Hypnos)

        « Les yeux seuls sont encore capables de pousser un cri. » (Feuillets d'Hypnos)

        « Joue et dors. » (Les Matinaux)

        « Notre Eternité est de givre. » (Les Matinaux)

        « Les mots disent de nous ce que nous ignorons d'eux. »

        « Signe ce que tu éclaires, pas ce que tu assombris. »

        « Ne t'attarde pas à l'ornière des résultats. » (Fragments du grand sommeil, dans Feuillets d'Hypnos)

a95a803dd11936e979e27940af5821e7.jpg        « Un homme sans défaut est une montagne sans crevasses. Il ne m'intéresse pas. »  

        « Vous serez une part de la saveur du fruit. »  

        « On ne taille pas sa vie sans se couper. »  

        « Sommes-nous voués à n'être qu'un début de vérité ? »

        « L'homme qui ne connaît qu'une source ne connaît qu'un orage. »  

        « A tous les repas pris en commun nous invitons la liberté à s'asseoir. La place demeure vide mais le couvert reste mis. »

        «De quoi souffres-tu? De l'irréel intact dans le réel dévasté.» (Le Nu perdu, Rémanence)

73f0681f113370f45e5147524dd91c59.jpg

 

0401886e064113a48173e5321c9ce0cb.jpgQuelques poèmes >>>>   et >>>>>>

Le programme du centenaire >>>

 VIDEO >>>>>

 Bibliographie>>>>> 

Les Oeuvres complètes>>>>

Une expo à la BNF>>>>

RENE CHAR SUR AMAZON >>>

 

Notes pédagogiques >>>>  et >>>>>

 

Le site des éditions José  Corti >>>>>

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu