Avertir le modérateur

23/01/2008

STARkozy – Bruni : Amour, gloire et beauté à Elysée-Bollywood


Le clin d’œil coquin de CLIO sur RELATIO

cd07acaa98afe64125ba093c54693ec1.jpg


« Elle » n’a pas fait, finalement,  le voyage aux Indes… Ce qui a évité bien des problèmes protocolaires ! Sur  « Elle », Papy Riot (j’écris cela affectueusement) me dissuade depuis des semaines d’écrire quoi que ce soit. « Les    histoires de cœur, de cul et de cour de la République française n’ont que l’intérêt qu’on leur donne »… Pourtant, quand on veut une « Europe sexy », on saute (si je peux dire) sur une Carla Bruni qui passe par là, non ? Ah ! Les hommes… Mon directeur n’a d‘yeux, semble-t-il, que pour qu’Angela Merkel (sur Relatio, bien sûr,  car par ailleurs…). Elle est bien, Angela, mais les Allemands eux-même l’appellent « Das Merkel ». Avec ce neutre qui n’a pas d’équivalent dans notre langue plus bisexuée…

Lire la suite

22/11/2007

Le sexe en 1 200 articles...

 Larousse s’aime à tous vents.

L’œil coquin de Clio pour Relatio. Sur « Relatio », l’automne fut (érotiquement) moins « chaud » que l’été. Logique : en filles sérieuses, Vénuzia et moi avons surtout pensé à nos études… La tête d’abord, même si le cul nous prend parfois le cerveau! Et « Papy Riot » était plutôt préoccupé par une Europe qui n’est pas aussi sexy qu’il le souhaiterait. De temps à autre, il répond assez bien à la définition d’Edgar Wallace,  ce frénétique du clavier qui surcharge son webzine de notes souvent austères… « Un intellectuel, c'est quelqu'un qui a trouvé quelque chose de plus intéressant que le sexe ». Dommage... Le Q de QI jouerait-il de vilains tours?

ee17c1e6caee2a939c21fdb788dc2c47.jpg

Il nous a tout de même demandé de reprendre nos chroniques. "Dans grève, il y a rêve"... Sans doute pour compenser les froidures de l’hiver (« Plus l'amour est nu, moins il a froid », a dit John Owen). Ou pour  oublier les sarkozeries en cascades de notre hyper-président que l’on imagine si mal en célibataire (Je lui ai écrit, mais je n’ai pas eu de réponse…). Peut-être aussi parce que l’approche de Noël marque cette fuite du temps qui donne des vertiges métaphysiques. « L'érotisme implique une revendication de l'instant contre le temps, de l'individu contre la collectivité », disait Simone de Beauvoir. « L'érotisme est l'approbation de la vie jusque dans la mort », lançait Georges Bataille. Vous me suivez ?

7b881d3c0ac8b839fc655f3d33ce9a91.jpg

Comme disait Bachelard (c’est beau, les études !) « L'homme est une création du désir, non pas une création du besoin »… Peut-être est-il un peu comme Jean-Jacques Rousseau, notre "papy Riot", cet « Euroépos » ou cet « European »  (« sexe tendu », étymologiquement)  : «Mon plus grand malheur fut toujours de ne pouvoir résister aux caresses ». Que voulez-vous ? Pascal le janséniste l’avait observé sur lui-même: « Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre. »

LIRE SUR RELATIO >>>>>>>>>

02/09/2007

Lyon, capitale européenne des nibards…

7038c540ed540d88c91dccfcd14ccffa.jpgL’Europe coquine de VENUSIA pour RELATIO : Youpi ! Je suis contente de moi…J’ai battu Le Monde d’une poitrine. Eh ! Oui…Il ne parle qu’aujourd’hui des faux tétons qui pointent leurs nez  au balcon dans la nouvelle collection de Wonderbra  . D’accord, il y a des scoops plus importants, et je n’avais pas déniché cette info bien nichée après une longue enquête d’investigation…Mais la jeune apprentie journaliste que je suis se doit de trouver des encouragements où elle peut, même dans les soutifs des tricheuses…

Cela dit, il est bon le papier du Monde… Il nous fait rêver aux seins de Madonna, Victoria Beckham ou Kate Moss… Ils ne  pointent pas  seuls vers le ciel, ceux-là ?A qui peut-on faire confiance?

1c79a0cb3bf93322730cee6b4977d4ce.jpg

Précision : « Ce produit gadget n'a été édité qu'à quelques milliers d'exemplaires. Comme la fameuse culotte dotée d'un fessier rebondi, baptisée Curves-Up, de la même marque, en 2006. Il avait alors suffi de quelques semaines pour que ces 2 000 faux-culs disparaissent des rayons. Pour Wonderbra, qui ne possède pas de boutiques en propre, ces articles en série limitée permettent de faire parler de la marque ». C’est réussi. Sur Relatio comme dans Le Monde…Du coup, me voici victime de la communication, comme mes confrères (et soeurs) politiques qui suivent Sarkozy. Pas plus…

Autre détail : « A défaut de trouver le Nipples bientôt collector, les jeunes femmes pourront se pourvoir en minitétons de silicone, à placer directement sur la poitrine. La paire, réutilisable et repositionnable (comme des stickers en décoration murale !), est en vente auprès d'Under Cover. Et pas seulement. »

 

e3590026d62539ab18b6e78d73c24233.jpg

 

Véronique Lorelle a vu cela au Salon Lyon Mode City, dans le secteur (en pleine expansion, dit-elle) de la Boîte à malices. Ils font du grand reportage, au Monde. Jusqu’à Lyon, capitale des Gaulles,  pour des nibards et des petites culottes !  A Relatio, je voyage surtout par Internet…

Elle y a trouvé « pêle-mêle » des fournisseurs de push-up adhésifs en silicone, pour tricher en toute discrétion sur le format de sa poitrine, ou des créateurs de coussinets pour donner un volume enviable à son postérieur (chez Confort Care et chez Beauty Line).Le faux-cul, cette vertu... Sans compter ces adhésifs hypoallergènes pour remonter le sein "de 5 cm vers le haut", inventés par le britannique Usefulchickstuff, qui promet à toutes, du bonnet A à D, une poitrine victorieuse sous le maillot de bains ou la robe bustier (Liftits) ».

df2a2781c6a4100b6278d52521f08335.jpg

La poitrine victorieuse. C’est beau çà ! Comme la liberté sous la Révolution. Aux armes, citoyennes !  Qui disait qu’on est « plus près du coeur quand la poitrine est plate » ? Vous l’imaginez en planche à laver la Madelon ? Mais non ! « Une femme sans poitrine, c'est un lit sans oreillers », disait Anatole France.  « Quand je regarde la poitrine d'une femme, je vois double », souriait Jules Renard

Oh ! bien sûr,il ne faut pas s’attirer la célèbre réplique de Voltaire

« Ces petits coquins vous intéressent, Monsieur de Voltaire

-- Vous voulez dire, ces deux grands pendards, madame »

C’est tout de même dur d’être une femme… La mienne (de poitrine), je la trouve toujours ou trop grosse ou trop petite, ou trop basse ou trop haute, ou trop ferme ou trop flasque…Mais je déteste les wonderbra, et je ne m’imagine ni avec les faux seins ni avec des seins repassés. En fait, je les adore mes nénets. Paroles de nénette! 

« De plus en plus de fabricants proposent des astuces en tout genre pour soit dompter le corps, et masquer son animalité, soit au contraire l'érotiser », souligne Marie-Laure Bellon, directrice générale d'Eurovet, organisateur de Lyon Mode City.

b3882f8ff728c155b39fba9265640f9f.jpg

Ce sont les mecs qui vont être ravis avec ces emballages  mensongers… Encore les effets pervers du paraître…Cela ne date pas d'aujourd'hui, il est vrai. La séduction? Depuis la pomme et le serpent.

Encore une info que je n’avais pas : « Vraies ou fausses courbes... le galbe parfait est devenu la nouvelle quête du Graal. Playtex  lance, cet automne, My Size : des bonnets en demi-taille, comme les souliers en demi-pointure.

ad8aef2a120b27f4662057ba1b88be61.jpg

La coupe parfaite est aussi une préoccupation de Marlies Dekkers  qui a ouvert sa première boutique à Paris, cet été. La turbulente créatrice hollandaise  y ajoute un jeu de rubans et de transparence qui incite à l'effeuillage ».Et là pas de tricherie... C'est mieux, non?

Provoqués, les mecs ! Ne venez pas vous plaindre après, les filles. Il est vrai que la lingerie Undressed est délicieusement coquine….  Sacrée Hollandaise (prix veuve Clicquot 2007) ! D’où vient l’expression, « jeter son soutien gorges par-dessus des moulins » ? Du « Plat pays », sans doute…

VENUSIA

 

AUTRES CHRONIQUES DE L'EUROPE COQUINE >>>>>>>>

09/08/2007

Ô, Hymen !Ô, Hyménée ! Pour une virginité toujours recouvrée

a27c15b712b1dd0d523a4b8ba0310bfc.jpgL’Europe coquine  de CLIO pour RELATIO

Confession intime : le problème ne m’a préoccupé que…la première fois ! Mais cela n’a rien d’anormal, ce me semble… Pourtant, il semble que la question ou le mythe de la virginité reste un souci (pour le moins) dans bien des têtes, de filles…et de mecs. Pas seulement au Maghreb, si j’en crois quelques lectures sur Internet. Et pas seulement dans ces populations qu’on dit « d’origine immigrée », comme si nous n’étions pas toutes et tous d’origine nomade…

 

17bb656401fc3d343a79e7af6af10e61.gifAu Maroc, « Tel Quel »,   qui a des problèmes de liberté d’expression avec la justice pour un sujet différent mais très royal, a consacré la couverture de son dernier numéro à cette petite membrane qu’on appelle l’hymen et qui donne à celui qui la déchire un sentiment de puissance, de possession et de domination souvent (de plus en plus) bien mal placé.

 

Pudique, la couv’ de « el quel » et plutôt marrant (si l’on peut dire) l’article. 

« Pour les jeunes Marocaines, arriver “intacte” au mariage reste un puissant impératif social. Celles qui passent outre sont pourtant de plus en plus nombreuses… mais rares sont celles qui osent l'avouer, et encore moins l’assumer. Quant à le revendiquer, n'en parlons même pas… »

 

 

 

9c6a37d06e73c309557354f1d7e95ce1.jpg

Noté au passage : « “Ça veut dire quoi, la virginité ? Si c'est ne jamais avoir couché avec un homme, dans ce cas, aucune Marocaine n'est vierge”, se révolte Hasna. Car, c'est bien connu, on peut avoir une vie sexuelle des plus délurées sans perdre sa virginité pour autant. Obnubilées par le discours de leurs mères, les pressant de “préserver le 'trésor' qu'elles ont entre les jambes” (sic !), nombreuses sont les jeunes Marocaines à offrir leur corps à tous les plaisirs… sauf à la pénétration. Sodomie, fellation, frotti-frotta (aussi connu sous le sobriquet de “pinceau”)… tout est envisageable, pourvu que le sacro-saint hymen soit préservé. Et les hommes, qu'en pensent-ils ? “Tant qu'ils éjaculent, ils sont contents”

Et les filles, alors ?

Réponse, si l’on veut :

« Il suffit de se conformer à une autre “norme suprême” largement en vogue au Maroc : l'hypocrisie. Comme dit le proverbe, “si l'œil ne voit pas, le cœur ne souffre pas”… Les familles, surtout les mères, ne sont pas dupes. Elles se doutent bien que leurs filles ont une vie sexuelle, mais ne peuvent plus se permettre, comme cela se faisait naguère, de les mettre en demeure de quitter la maison si elles ne renoncent pas à la “débauche”. Elles pourraient bien les prendre au mot… »

006ac782bcd60f4e38d3bc68c903b105.jpgles vierges, par KLIMT

Des études « sérieuses », ont été faites. Elles en disent plus sur l’hypocrisie que sur les pratiques amoureuses d’avant mariage. Extraits : « 67% des Marocains mâles disent avoir eu des relations sexuelles avant le mariage, alors qu'une proportion voisine de filles affirme… le contraire !(…) » Comme si ces mecs ne se « payaient » que des femmes mariées ou des célibataires à vie….  

« Non seulement, constate Tel Quel,  ces jeunes femmes mentent effrontément sur leur sexualité… mais elles semblent d'ores et déjà prêtes à éduquer leurs filles comme leurs mères les ont éduquées. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, et l'évolution socio-économique du Maroc étant, sauf accident de l'histoire, irréversible, la conclusion, hélas, s'impose : l'hypocrisie sur la virginité a encore de beaux jours devant elle ! »

La pire des hypocrisies est d’ordre médical : hymen déchiré se recoud. Plus ou moins bien, selon le prix… 

« Des couturiers font çà pour moins de 300 € », confie, Alice, une de mes copines qui vient de passer ses vacances au Maroc.  " En France, c’est plus cher. J’ai vu sur internet, des cliniques spécialisées qui se font des fortunes. Entre 1800 et près de 3000 €. Cela fait cher le drapeau, non ? Il est vrai que ce genre de truc pour les mecs n’est pas donné non plus : une poitrine trop féminine rabotée ? 3 400 €. Une circoncision ? 980 €."

Bavarde, Alice... Ele ne parle pas. Elle débite." Je sais d’où vient l’expression la peau des fesses : jusqu’à près de 6000 € un cul remodelé (pour mecs ou nana). Pour les seins, ils font des prix, des promos... mais çà coûte encore plus cher de  faire diminuer leur volume que de l’augmenter…  C’est à peu près le même prix qu’une péniplastie ! Je cause bien, hein ? 4 000 € pour offrir un zizi plus grand à ton mec, fillette ! On rêve, non ? Quelle chance nous avons d’être bien fichues… Et d'avoir des mecs bien purvus"

Tu parles, la Belle… Qu'est-ce que tu en sais de mon mec? lequel, d'abord..Elle devrait, elle,  penser à une petite liposuccion, la Grosse. Elle fait un peu gros tas... Mais je ne lui ai rien dit : on est de vraies copines, Alice et moi… Mais cela ne m’étonne point qu’elle se soit ainsi attardée sur des sites de charcutiers du corps humain. Elle rembourse quoi et à qui la sécu ? Elle devrait, non ? La laideur est une maladie, même si la beauté, par définition, est …indéfinissable.

Tout cela m’éloigne de mon propos initial. La virginité et l’hymen, son fanion, son flambeau, sa couronne fleurie. Sa preuve ? Il paraît que non, en plus. Alors pourquoi en faire un plat ? Une invention de mecs, de machos bien servis par … des femmes respectables, « ni putes ni soumises », mais culturellement influencées par cette « mémoire collective » qui se transmet de génération en génération pour le meilleur et pour le pire. De mythe en mythe.

a41a96caa4a06dfcd611fd1d72cec6fe.jpg

Hymen ! Plus qu’une membrane   qui pleure une larme de sang sur des draps immaculés sous les coups de lance d’un chevalier du cœur : un dieu. Même Wikipédia    prend des ailes pour nous expliquer cela : Dans la mythologie romaine, le dieu Hymen ou Hyménée, fils de Bacchus (Dionysos) et de Vénus (Aphrodite), présidait au mariage.

Il est aussi connu sous le nom d'Hymenaios (en grec ancien Υ̓μέναιος) dans la mythologie grecque. Certains poètes le font naître des muses Uranie, Clio,(tiens, tiens, c’est moi, çà, pas la voiture....!)  du roi de Magnésie, Magnès, voire encore d'Apollon et des muses Calliope ou Terpsichore.

Quelle que soit sa généalogie, ce dieu joue un grand rôle dans la vie humaine, et son culte était partout en honneur. Les Athéniens l'invoquaient toujours dans les cérémonies du mariage, et, dans des fêtes solennelles, ils l'appelaient par un chant de triomphe : « Hyménée, Hymen ! Ô Hymen, Hyménée ! »

Moi, c’est hymen, le groupe de Rock qui m’amuse , mais je dis cela par provoc. En fait, l’hymen m’importe peu, parce que pour moi,c’est toujours la première fois. Donc, je perds ma virginité  à chaque fois. Pas vous ? C’est beau une virginité toujours recommencée, toujours recouvrée… sans couture ou raccommodage.

715fc79f5c763c8b25f8404e61db9572.jpgdiane de versailles

Une façon comme une autre d’être (à mes propres yeux) une martyre de la pureté …Mais non, je ne blasphème pas : Dieu est Amour ! Diane ou Artemis était chasseresse, c'est sûr, mais chaste?  Elle aussi devait se refaire  une virginité après chaque chasse....Qu'un témoin m'assure du contraire!  

CLIO

03/08/2007

L’Europe coquine : Oh ! Ces députés italiens si vertueux…

67cdd60a0efecb41eb28c813ca831512.jpgLes coquineries de VENUSIA pour RELATIO : Il est des jours où il faut lire les journaux…pour se détendre ! Je me suis beaucoup pincée cette semaine. Le clou ?  Sarkozy, parmi les hommes (du monde !) les plus élégants… Vous y croyez, vous ? Vanity Fair doit manquer de flair… Ou recruter ces expertes chez les enfants de chœur de l’Eglise de Sarkologie.

Cécilia chez les femmes, peut-être. J’aurais compris.  Eh bien, non. Dommage : les archéo-bourges qui se sentaient offensées par les bras nus de sa robe d’investiture (pourtant chouette)  auraient pris une couche de poudreuse en plus… Non. Cécilia n’est pas du lot. C’est Charlotte Gainsbourg (plutôt bien, il est vrai) qui est distinguée. Mais Sarko, franchement…

ef693061cc3344b1117eb354ee537673.jpgLe style Prada, OK. Même "le diable s'habille en Prada"...Mais sur Nicolas…Il est vrai que "Sarko Star" est un surnom qui lui va bien... Surtout avec des lunettes de soleil...Mais qui disait que « l’élégance, c’est d’abord l’art de la discrétion, de ne pas se faire remarquer » ? Sarkozy, il est petit, mais dieu sait qu’il sait se faire remarquer....

Enfin, tous les goûts sont dans la nature…L’Obs propose quelques vidéos un peu irrévérencieux.  Notre président, en dehors de toute considération politique, bien sûr, ne fait guère le poids (de séduction) à coté de Beckham (droit au but), de Brad Pitt (oui, oui, oui !) ou de Lenny Kravitz (j’achète !)…

Cécilia doit en être à la fois fière et jalouse, de son mec. Ils règleront cela ensemble, pendant leurs vacances américaines. Pas mal la petite maison de Wolfeboro en   Nouvelle Angleterre, près de Boston à 22.000 euros par semaine.

Cà, ce n’est vraiment pas bien de reprendre ce chiffre dans une telle chronique. Mesquinerie. Pardon. Je lis trop de journaux politisés…qui rappellent que Brégançon est une résidence d’été qui va restée vide.

Laissons-les, les Sarko, dans cette région bénie par les Kennedy et appréciée par quelques vedettes de la Jet Society. On est people ou on ne l’est pas. Et depuis que Libération consacre des articles à Mme Boutin dans la rubrique people, on vit vraiment en « pipolcratie »… L’année prochaine Christine Boutin sera peut-être distinguée par Vanity Fair

699c42e755d9a2ffc027881981044511.jpg

Mais ne nous moquons pas de nos politiques. Il y a pire. En Italie, par exemple, dans un parti bien proche des idéaux de Mme Boutin… Ces « démocrates chrétiens » de l’UDC (retro-catho) vénèrent la vertu, professent la vertu, prêchent la vertu. Ne jure que par la vertu ! Toutes les lois dites « de mœurs » sont pour eux trop laxistes.

Pas de drogue, pas de sexe ! Ils ont voulu, suite à un défi télévisé, montré que leurs actes étaient en totale harmonie et cohérence avec leurs discours… Top là. Contrôles! Résultats. Comme sur le tour de France, ou presque… Ah ! Les joints… Ils sont pourtant plus nocifs (une étude vient de le confirmer) que les cigarettes tant condamnées ! Drogués, quelques représentant du peuple…

9aac6aa1109593fbe736eb989bf60cc4.jpgL'amour victorieux (Caravanche)

Pire : Un député UDC, respectable et resecté, marié et père de famille, a été surpris alors qu'il s'adonnait à un festin avec drogue et prostituées dans une suite de luxe (luxure)  d'un hôtel de la Via Veneto à Rome, la rue de la Dolce Vita. L'amour toujours victorieux!

La soirée s'est terminée aux urgences d'un hôpital où l'une des prostituées avait été admise pour une surdose de cocaïne. Le parlementaire, qui a tout de même fait appel à l’ambulance,  a démissionné de son parti « pour ne pas lui créer d'embarras »…. Son excuse : "grande la solitude des députés surchargés de travail et de souci  loin de leur famille". Les pauvres… L'histoire ne dit pas si cette femme malheureuse était belle. Comme Paula?

245241058fa42ccb723655154511f190.jpg

J’imagine que ce parlementaire et ses amis vertueux ont pris connaissance de la dernière étude publiée aux Etast-Unis sur l’amour. Il est des secteurs pour lesquels les chercheurs ne manquent pas de crédits… Moi, j’en suis tombée sur le cul (façon de parler)… Je pensais (bêtement sans doute) qu’une seule raison suffisait pour qu’on fasse l’amour… Non, il y en a au moins 237 ! C’est scientifiquement établi par deux chercheurs texans qui ont fait faire un bond considérable à notre connaissance de la « chose » ! De précédentes études sur le sujet menées en 1989 et en 1996 s’arrêtaient à sept ou huit motifs pour justifier l’acte sexuel.

Et encore, les chercheurs ont dû faire un peu d’écrémage. Ils avaient initialement recensé 715 réponses différentes … Avec quels orgasmes en fonction des réponses? 

4c18b482b0d63e364e0a50c3f4831d2a.jpg
Parmi les 237 motivations recensées, on trouve des explications aussi diverses que «je me suis laissé emporter», «la personne embrassait bien», «j’ai vu la personne nue et je n’ai pas pu résister», «je voulais avoir plus d’expériences sexuelles que mes ami(e)s», «c’était le seul moyen pour que mon ou ma partenaire passe du temps avec moi», «ça semblait un bon exercice», «j’avais pitié pour la personne», «je voulais défier mes parents» jusqu’au plus dramatique «je voulais transmettre le virus du sida»…
Je n’invente rien. Ce monde est fantastique, non ? A vous couper les envies les plus saines…
def01c793b57b0dbe80beaee10aea0f9.jpg

Consolez-vous :la raison la plus répandue est d’une simplicité déconcertante :  « On couche d’abord avec quelqu’un parce qu’on est attiré par la personne ». A !bon… Viennent ensuite (je cite) la volonté d’éprouver du plaisir et parce que «ça fait du bien». Ah !bon… Mais la volonté d’exprimer son affection à son partenaire ne vient qu’en quatre ou cinquième position. Le vrai plaisir est égoïste : la preuve. S’aimer, c’est s’aimer à travers un autre. Allo ?  Madame Boutin ? Qu’est-ce que vous en pensez ?

Une surprise, paraît-il : Parmi les vingt-cinq raisons le plus souvent évoquées, vingt sont communes aux hommes et aux femmes. Et les cinq autres, alors ? 

70b22f73eb5fd1979e7d3f2cc71feed1.jpg

 «L’étude apporte un démenti au stéréotype qui veulent que les hommes couchent pour le plaisir et les femmes par amour», assure Cindy Meston, une des auteurs de l’étude, même si certaines différences persistent. Les hommes sont ainsi plus sensibles aux stimuli visuels que les femmes, alors que ces dernières sont davantage motivées par des soucis pratiques, comme «changer le sujet de la conversation» ou «obtenir une faveur de quelqu’un».

04be601b2846277a55b5e8623d76aece.jpg

J’arrête là. J’ai une subite envie de faire l’amour…sans raison ! Mais où est l’élégant Brad Pitt ? Absent. Et Lenny Kravitz… Il chante pour d’autres… Je vais regarder un doc sur l’amour chez les animaux. Pour me changer les idées. Entre coccinelles, les lions et les rhinos, vous préférez quoi ?  Mignonnes ces bêtes du bon dieu, non? Choisies en cadeau aux parlementaires italiens de l'UDC vertueuse... 

VENUSIA

 

Entre l’os de seiche et la baleine : qu’est-ce qu’une Européenne « normale » ?

a5125e7f73fb143ca41c6da5721f7be1.jpgLe clin d’oeil de CLIO pour RELATIO : Entre os de seiche et baleine…L’Europe est comme écartelée. C’est esthétique, avec des retombées médicales, bien sûr. Dans la mode, chez les couturiers et dans les agences de mannequins (bien qu’elles s’en défendent), c’est la ligne Giacometti. Avec la dictatures des régimes et la multiplications des cas d’anorexie… Les femmes ne sont pas les seules concernées :je connais un grand patron (mais oui) français qui refuse d’embaucher (ou de promouvoir) des gros. La discrimination à l'emploi par le poids! une époque à la masse...

 

ab935cbea13e6b5d924d1d7951d724a4.jpg

Botticelli, Rubens et quelques autres dans les poubelles de l’histoire : ce n’est pas nouveau. Que l’obésité soit un fléau croissant c’est évident :Après les grosses américaines, voici le temps des grosses Européennes …

Mais ce sont les femmes « normales » qui finissent par se sentir anormales et s’en trouvent bourrées de complexes. Comme si minceur était maigreur. 

1bab315a10fc011781a60e6323dafb47.jpgRubens (Trois Graces)

7e278d4a7a74aab8ac4a904f1ed375b5.jpgLes femmes « normales » ?  Ni maigres, ni graisseuses, mais « avec ce qu’il faut où il faut », donc avec « des seins pour des mains d’honnête hommes » (comme les miens) et des fesses sculptées ni comme des édredons ni comme des planches à laver mais comme de bons oreillers (comme les miennes). Je ne me reconnais pas dans ces clous qui défilent, avec leurs baguettes de tambour en guise de jambes, leurs os proéminents en guise de hanches, leurs fesses creuses, leurs cuisses de mouche.

Il paraît que c’est le « système pro ana ». Une vraie religion ou une idéologie, avec, comme écrit Libé,  «  les dix commandements des poids plume : tu ne seras jamais assez maigre, la nourriture sera ton ennemie »... Femme squelette, tu brilleras… Femme clou, tu séduiras…

D’accord, faisons fondre les « gros tas », mettons en garde contre les excès de sucre et de graisse, mais l’anorexie, il faut le redire, est une maladie pas une marque de féminité. ou un idéal...

81344fc4ad5cafd5f5b4d44827eb4f29.jpg

Il paraît que la révolte gronde. En Espagne et en Italie, on a chassé des défilés de mode des grandes gamines trop effilées. Il semble que les agences de mannequins se sentent obligées de réviser leurs critères élitaires. C’est rassurant. A l’époque de la taille de guêpe, seule la taille était prise en étau, mais maintenant c’est le corps entiers qui passe au laminoir.

Mais ce devrait être à vous, les hommes, de crier, de hurler, de réclamer. Beyoncé, élue femme la plus désirable par je ne sais plus qui n'est pas une femme-fil de fer...

856e398438d32c2559b1e5e3082e0677.jpg

Des clous ! On ne peut vraiment pas compter sur vous, les mecs…on est "grosse vache" à partir de quel tour de hanches?  D’ailleurs, vous aussi, vous en choppez l’angoisse du bourrelet, le complexe de la brioche, l’envie des osselets….

Entre les obsédés de la gonflette musculaire et les passionnés de la peau sur les os, on finit par ne plus avoir ce plaisir de la chair appétissante sous nos doigts de fée…

Heureusement, la mode, par définition, se démode. Ne revenons pas à Rubens. De grâce ! Mais un peu de mesure dans la minceur démesurée…Même dans filiforme, il y a forme.

CLIO

(photos eternel féminin)

PS je suis dépassée... En lisant 20 minutes, j'apprends que la nouvelles "femme la plus belle du monde" est Drew  Barrimore selon le magazine Poeple.Elle semble avoir ce qu'il faut où il faut. Tant mieux. Alors, je la reprends ici. Pour les mecs,, bien sûr.

medium_drew_Barrimore.jpg

26/07/2007

Modes d'Europe : les « mâles se rhabillent » ....

...et jettent la cravate par-dessus les moulins

L’Europe coquine et futile : La chronique de CLIO pour RELATIO f42ea561e8ebca075c27339bb94986c5.jpg

9c62806a93924e16655dcbbc7476c8af.jpgJe me suis faite avoir. Avec un titre comme çà (« Les mâles se rhabillent »), je m’attendais à des …mâles à déshabiller sur « Absolu féminin ». Et bien non : j’ai eu droit à un article très sérieux sur la mode masculine.

Un point positif qu j’attendais personnellement depuis longtemps : « Exit les corps androgynes. Les nouvelles épaules du mâle Dior ont pris de l'ampleur sous les chemises à plastron et les pantalons flottants à taille haute. »

J’attends avec impatience la suite promise par Miss Dorane qui signe cet article sur les changements de chefs dans les cuisines des grands couturiers, avec des chiffres dignes d’un journal économique. Pas très léger ni très sexy, tout çà.

Enfin, il paraît que « Bohème ou marlou, rock ou cowboy, romantique ou intello, le nouveau chic masculin ose, et n'a plus rien à envier à la mode des filles » Moi, j’adore les mecs bien fringués. Pas vous ?

Je vais surfer sur des sites de mode masculine pour en savoir plus.  Et je tombe sur quoi ? Descf689b2bc3e59a8c6a54e41579788456.jpg belles photos de déshabillés. De… femmes déshabillées. Comme celle-là de Stéphanie Noelle . C’est beau. Mais je cherche à en savoir plus sur les modes masculines en Europe, moi…La parité hommes-femmes en la matière n’est pas respectée. Sauf dans des sites que je ne saurais voir. Europ e coquine, d’accord. Impudique, jamais.

J’ai trouvé un bon diaporama sur le journal des femmes qui a fait une enquête qui confirme une évidence : les femmes préfèrent les hommes bien habillés. Le contraire aurait constitué un vrai événement…. Je me suis rabattue sur le dossier de l’Express. Pas mal le diaporama Et j’ai fouillé dans le archives des rubriques masculines du Figaro. Sérieux et onéreux. Toujours très classe, Florence… « La mode masculine en apesanteur » : lègère sauf pour les comptes en banques. Pas pour mon Jules. Mais sur des buches de bois....

fa3256a66dc5458718b66f1596686e3a.jpg

Il est vrai que pour la mode 2008, je suis en retard : En juin, je ne collaborais pas encore  à Relatio.

Vous me direz que j’aurais pu faire  cette chronique sur les cravates :les administrations italiennes viennent de recommander de travailler cols ouverts pour économiser l’énergie en ralentissant la climatisation. Cà, c’est un événement. Et un bon chroniqueur, Laurent Greilsamer, a fait dans le Monde un billet qui n’ a rien de futile sur la cravate abandonnée.

8d80bad014c613ce4d62aed082da979f.jpg

« Le corps semblait exiger d'être drapé, ceinturé pour affronter le regard des autres. L'étoffe faisait office de bouclier ; chemise et veste pouvaient passer pour une armure ; la cravate pour un protège-coeur, ultime trace de ce foulard porté par les mercenaires croates (prononcer "cravate"...) au service de Richelieu » Eh ! Oui toute une histoire, la cravate…

eec1aa808722ff22215d13c554a18b66.jpgMais aujourd’hui, «  la cravate est dédaignée et l'homme moderne s'en va de par la ville de plus en plus dépenaillé. Plus de cravate, plus de chemise ! Bref, une tenue de plus en plus relaxe et... déshabillée ».Moi, les cravates m’ont toujours fait sourire : c’est un truc en rapport avec  une virilité condamnée à la discrétion ou manquante, non ? Et encore des histoires de noeuds..  

Greilsamer estime « L'homme moderne, qui ne s'est jamais senti aussi invulnérable, accepte de se montrer cou nu. Il s'agit littéralement d'une révolution vestimentaire aux allures d'exercices "spirituels" pour apprendre la simplicité, le dépouillement. » Du mysticisme dans le cou ! Cà, je n’y avais pas pensé….

d8f65c44ed2ce6fa4065cfe369584cb0.jpg

« Ce sont probablement les Indiens qui ont lancé cette mode en diffusant largement dans le monde des chemises d'été à col ras. Les Iraniens ont accentué la brèche en bannissant la cravate après la révolution de 1979. Trop occidentale, trop bourgeoise et mécréante ! D'où le succès dans les milieux conservateurs de Téhéran de la chemise à col clergyman. Ouvert, bien sûr. Qui a dit que les courants de la mode sont futiles et sans signification ? »

Moi, je vais retrouver mon homme. Ce soir, je le vois bien nu. Avec une cravate pour seul vêtement… Allô Docteur, c’est grave ? Mais non, il paraît que c'est un fantasme courant...

CLIO.

21/07/2007

L’Europe irrespectueuse :Crime de lèse-majesté en Ibérie…

e5ed6d7882c7ce021c2567be2baa1e0b.jpgLA CHRONIQUE DE CLIO-LA-SURFEUSE Je m’attardais sur le site 4b0de3e32f57c4b8b976e102d9a1451b.jpgsi riche en gravures historiques de l’abbé Priape, rêvant aux femmes assoiffées de liberté des siècles passés et songeant à chroniquer sur ces dessins qui n’ont pas besoin de légendes, donc qui sont compréhensibles dans toutes les langues de notre babélienne Union européenne quand la nouvelle est tombée…Oh ! Les vilains, les coquins, les malsains… Sur Priape, je reviendrai, une soir peut-être, mais l’actualité commande,même en coquineries d’été.

f5a9fd6779a80b0899cb546713f990d2.jpgUn délit de presse ? Un crime de lèse-majesté, plutôt…Comment peut-on ? Dans la royale Espagne, on dépasse les bornes. Nous n’en sommes pas aux blasphèmes des  caricatures de Mahomet ou aux provocations éhontées sur la Christ, Madeleine et les autres, mais tout de même. Se railler des héritiers du Trône. Et de Letizia, surtout.

Sacrée, Letizia! Cette « Sissi moderne », comme on dit dans Gala, cette Star du Gotha, cette roturière qui a de la noblesse en tout, dans son corps comme dans son esprit, cette femme de cœur qui fait vibrer tout un peuple depuis son mariage d’amour avec Felipe. Et qui émeut les foules chaque fois qu'elle enfante d'une infante. L'Espagne? Le royaume de la Letiziamania... Et "on" ose y toucher...

 

72bc62e1890a9302100ba8f61b798532.jpg

Nos amis républicains (je dis « amis », parce qu’ils se ont mis dans une situation où l’on a peu d’amis….) de l’hebdo satirique EL Jueves se moquent à la fois de la couronne, de la famille royale, de la politique nataliste du gouvernement d’un pays en rupture de catholicisme fécond, de la maternité, du travail, et… du plaisir ! En un dessin , c’est  beaucoup ! Outrés, les juges… Saisie, la revue… Les amendes vont tomber, et le dessinateur (dont l’éditeur devra révéler l’identité) risque la prison. Au trou, avec son crayon, l’irresponsable… 

12d959fbdb5d8f96965b1c92796beb57.jpg

 L'hebdomadaire El Jueves a publié en couverture un dessin (que Relatio a l’audace imbécile de reproduire ici) représentant le prince Felipe et son épouse Letizia en pleine relation sexuelle. Les pauvres ? Mais non, ils savent ce que c’est, l’amour : ils ont deux filles et, dit-on, ils comptent persévérer. Pas seulement en raison de la loi salique (contestée). Ils s’aiment, c’est tout. Et c’est beaucoup. Ils n’y a pas de quoi les moquer. Ils savent aussi ce qu’est la liberté d’expression. Letizia, qui l’ignore, fut journaliste… Elle crevait le petit écran, en princesse cathodique de l’Espagne catholique

5f917832e77ccc5b883eefb4823a19a2.jpg

Mais il n’y a pas que le dessin qui est choquant, pour les esprits épris de dignité, comme le mien. En plein effort de royale jouissance, le prince ne déclare pas son amour et son bonheur,mais il pense à la prime de 2 500 € que le gouvernement attribue depuis ce mois-ci à tout enfant né en Espagne : « tu te rends compte ? Si tu tombes enceinte, je n'aurais jamais été aussi près de la sensation de travailler »...

Une « atteinte à l'honneur et à la dignité des personnes représentées », a dit le juge. A cause du dessin et de la posture, ou du dialogue en imposture ? Et le juge a ajouté, sans rire : ce dessin « n’est pas nécessaire à la formation de l’opinion publique ».

De la pédagogie, en tout et pour tout, oui. Mais pas pour çà, ni comme çà. Le couple princier est « représenté dans une attitude clairement dénigrante et objectivement infamante, pouvant constituer un délit », a ajouté le juge sans préciser si c’est la position (qui n’est pas celle du missionnaire) qui est en cause.

aaecf73ca58e50d3ab679a10b84ace12.jpgMoi, j’en rigole. Parce que j’aime bien cette position-là, comme d’autres d’ailleurs… A en casser son lit, comme disait Priape... 

Mais je trouve que les traits des visages enlaidissent trop les protagonistes. Il est plutôt mignon, Felipe, et Letizia en fait baver des males,  d’au-delà des Pyrénées et d’en deçà. Mais le juge n’a rien dit sur les têtes…

Clio-la-surfeuse

(la copine de Venusia)

 

20/07/2007

L’Europe coquine de Relatio

Si les paradisiers nous faisaient danser…

ef1cb751d86e4fdbb38c964c3abb26f8.jpgLA CHRONIQUE DE VENUSIA

Erotisme… « L’Europe est sexy ou n’est pas », écrivait33dffe49f0071b1746bd8b2cf39985e2.jpg Clio-la-zappeuse avec tact en reprenant une formule de Daniel Riot qui a, quand il parle d’Europe, des envies de se déguiser en taureau. Nom de Zeus !

C’est vrai que enlèvement et ravissement se font écho. Est-ce pour cela que les dragueurs des années 50 (si j’en crois ma grand-mère) disaient « lever » une nana au lieu de « ravir » une fille. Tu parles, Nestor !...

e1af38874171f1ac996b8e2bbebb6be1.jpgLes tombeurs oublient que ce sont eux qui tombent, en croyant nous « lever ». N’est pas notre sexe à pile qui leur fait perdre la face ? Oh ! Je ne le sais que trop:les croqueuses souvent se font croquer… Moi, je n’aime pas les dragueurs d’aujourd’hui. Je les trouve empruntés, un peu cons, quoi…Je regardais sur la Cinq un « docu » (pas un doc cul) sur les paradisiers.

Voilà des oiseaux qui me rendraient volages. Une paradeb59ecabf8c0bb030bfe978789b92fa29.jpg des paradisiers : paradisiaque ! Rien à voir avec la vanité du 306efc520f54dc18eb28bf0c9abe2bc2.jpgpaon: spirituelle, leur roue d'amour...Je craque mon bel oiseau. Je m’envole. S’envoyer en l’air avec un paradisier, c’est de l’art. Enfin, çà doit l’être. Aller savoir…

Les grands couturiers devraient les regarder ces oiseaux du paradis. Quel plumage ! Des robes du soir.  Avec leur tête couverte par la queue et des mouvements qui rendent bien banales les plus belles de nos pavanes de mode. Classe. Et sexe.

0e68be3f7f7fd4bb714da338b4c14115.jpgMais oui, sexe ! Comme quoi, le plus sexy n’est pas toujours le plus déshabillé. C’est pour cela que j’adore Klimt : il sait habiller les femmes, lui. Sans doute parce qu’il a appris à les déshabiller. Tout un art.

Mais quelle idée de commencer cette chronique sur l’Europe coquine par les oiseaux d’ autres continents… Il est vrai que je suis un peu secouée. Avant de me mettre au clavier, j’ai découvert que « café Babel » que je ne connaissais que comme un site très sérieux est un « bar où l’on monte »…

Ils ont un étage, un blog (presque sous clef), EUROTIK (pardon EUrotik) ces54953301391f97e66fea3d54dc4c9f66.jpg jeunes gens sérieux qui poussent le vice à parler de cul sous la rubrique « société ».

J’ai regardé le menu, bien sûr: varié.  J’ai mis mon œil dans les trous de serrure. C’est fait avec finesse. Vous me suivez?

 

« Sea, sex and sun ? Pour l’été, découvrez quelques extraits épicés de notre blog EUrotik : business des sex toys, racolage politique ou pubs coquines de la Commission sans oublier une enquête sur le succès intemporel de l'échangisme en Europe ». Sans  oublier, non plus des pages spéciales, du type" Parlez- moi d'Amour"

2c461017bf884d9c09c740296c79f63d.jpg Je passe sur des sujets déjà abordés sur Relatio comme la mode des  sex toys (il faudra que j’essaie : j’en ai vu avec des plumes imitées de celles de paradisiers !) ou sur les pubs « coquine » de la Commission (qui ont un joli succès sur le web, toujours).

Mais l’enquête sur l’échangisme est pleine d’enseignements : le marché commun nous poursuit, c’est clair. Une « Union sans cesse plus étroite », avec élargissement et renforcement. Quel programme.

Enfin, l’équipe de Café Babel a raison : c’est la saison d’explorer des sujets « sea, sex and sun »…9910ffd64c3e1623e87e4790ff1fdd23.jpg

 Ils sont fascinés par les pommes et le cerises, nos amis babéliens. Croquer n’est pas pêcher.

Moi, je vais rêver à mes paradisiers…

Venusia-la-zappeuse

 

Plus sérieusement,c'est bien:

92684f55593138ef33bff4d9e0ed9086.jpg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu