Avertir le modérateur

28/06/2008

Suivre la Présidence française de l'Union sur relatio-europe.eu

Présidence française : Jean-Pierre Jouyet, un atout maître PDF Imprimer Email
Samedi, 28 Juin 2008 19:53

Par Daniel RIOT

Il n'est pas dans une position très facile, Jean-Pierre JOUYET. Hiérarchiquement sous les ordres de « son ami » Bernard Kouchner, (heureusement « europhile » lui aussi), il est comme coincé entre l'Elysée (où les conseillers les plus influents ne sont pas les plus sensibles aux idéaux européens), Matignon (qui tente de conserver quelques prérogatives) , les différents ministères qui ont un volet « européen » important (économie, agriculture, intérieur, commerce, défense...) et les institutions européennes qu'il connaît de « l'intérieur ».

Qui plus est, son tempérament de « gauche » est souvent perturbé ou contrarié  par quelques décisions bien labélisées de « droite »... Mais il apprécie Nicolas Sarkozy et ne doute pas de la sincérité de ses engagements européens. Surtout, il est habité par un sens de l'intérêt général et du service de l'Etat devenu rare. Et sa passion de l'Europe est dictée par un réalisme et un pragmatisme appréciables. Enfin, il est servi, à Paris et ailleurs, par une qualité majeure, trop rare elle aussi : un sens de l'écoute donc du vrai dialogue.

 
Le moral des ménages au plus bas depuis ...21 ans ! PDF Imprimer Email
Samedi, 28 Juin 2008 16:16

 


 

Par William PETITJEAN

Stagnation dans l'inflation. Stagflation, disent les économistes. Nous y sommes. Dans l'Europe en général et en France en particulier. D'où la morosité, le pessimisme et les accents « déclinistes » . Ce n'est pas le soleil d'été qui console... Les vacances, pour nombre de foyers, renforcent même le blues ambiant. Lundi soir sur France 3, dans une ITW consacrée en priorité à la Présidence française du Conseil de l'Union , Nicolas Sarkozy devra d'abord jouer au psychothérapeute. La France broie du noir.SOS espérance ! 

 
L'Union européenne en crise : Quand la Commission redécouvre les vertus de « l'Europe sociale »... PDF Imprimer Email
Samedi, 28 Juin 2008 00:30

L'éditorial de Daniel RIOT

La Commission dite de Bruxelles   va-t-elle enfin répondre à quelques exigences qui sont   des urgences ?

Trop imprégnée par les vents d'un « hyper-capitalisme » à l'anglo-saxonne qui n'a rien à voir avec le « libéralisme » et qui est en complète contradiction avec l'inspiration des « pères » de la CECA et avec ce qu'on appelle le « modèle social européen », trop poussée dans les sentiers battus d'une routine bureaucratique qui lui fait perdre son énergie créative, trop soumise aux aléas politiques des Etats membres, elle semble (tardivement) décidée à se réveiller.

Elle vient de décider de proposer un nouvel « agenda social ». L'expression n'a guère de sens pour le citoyen puisqu'elle implique des échéances à moyen terme qui ne répondent en rien aux soucis du présent. Mais au moins, initiative, il y a. C'est devenu trop rare pour que l'on ne s'en félicite pas....

 

 
Strasbourg à l'heure de l' université d'été de la démocratie PDF Imprimer Email
Samedi, 28 Juin 2008 01:05

Par François Friedrich
 
Du 30 juin au 4 juillet: « Gouvernance, pouvoirs et démocratie » avec les  écoles d'études politiques du Conseil de l'Europe
 
Les écoles d'études politiques du Conseil de l'Europe ont été créées depuis 1992 pour préparer les nouvelles générations de responsables du secteur public des nouvelles démocraties à assumer leurs responsabilités tout en respectant les valeurs fondamentales qui sont depuis la création du Conseil de l'Europe, à la base du projet européen.

Une quarantaine de participants suivent une formation annuelle dans chacune des 16 écoles membres du réseau mis en place par le Conseil de l'Europe dans les pays d'ex URSS et en Europe du Sud Est, et ils seront plus de 600 à se réunir à Strasbourg pendant une semaine pour réfléchir ensemble sur les évolutions  du pouvoir dans nos sociétés.
 
 
Le succès croissant du Pass musées du Rhin supérieur PDF Imprimer Email
Samedi, 28 Juin 2008 09:42

Un nouveau logo, de nouveaux adhérents et des records de participation:le Pass musée trinational du Rhin Supérieur se prépare à fêter ses dix ans d'existence dans la satisfaction d'un développement continu. Une expérience de coopération transfrontalière et de développement culturel très réussie qui fait école dans d'autres régions d'Europe.
 
>>> Le nouveau logo a conservé certaines similitudes avec l'ancien, mais la forme et la couleur ont été modifiées. La nouvelle nuance de vert est plus actuelle et apporte une certaine fraîcheur au PASS Musées. Le choix s'est porté sur les thèmes de la modernité et de l'interactivité. Grâce au « pixel », un carré qui forme la surface de base du logo, l'identité du PASS Musées devient plus dynamique
 
Or noir et ballon rond en Russie : L'effet Gazprom PDF Imprimer Email
Vendredi, 27 Juin 2008 16:32

Par Laurent Pfaadt

Le 14 mai 2008, le Zénith St Petersbourg remportait sa première coupe d'Europe, la coupe de l'UEFA en battant les Glasgow Rangers à Manchester deux buts à 0. Il succédait ainsi au FC Séville, vainqueur des deux dernières éditions (2006, 2007) et au CSKA Moscou qui remportait le trophée en 2005, offrant à la Russie sa deuxième coupe d'Europe. Le 21 mai 2008, le stade Loujniki de Moscou accueillait la finale de l'autre coupe d'Europe, la Ligue des champions remportée par Manchester United après avoir accueilli la finale de la coupe de l'UEFA en 1999. Enfin, le 26 juin 2008, l'équipe nationale russe, véritable révélation de la compétition, fut défaite en demi-finale du championnat d'Europe des nations après avoir éliminé l'Angleterre en qualifications puis la Suède et les Pays-Bas durant la compétition.

 
Nicolas Sarkozy devra adapter sa Présidence au nouveau climat européen PDF Imprimer Email
Samedi, 28 Juin 2008 10:26
Les attentes du Parlement européen
 
Du 1er juillet au 31 décembre 2008, la France présidera l'Union Européenne. Alors que, dans les ministères français, on travaillait depuis plusieurs mois sur les dossiers prioritaires de cette future présidence, le Non irlandais au référendum sur le traité de Lisbonne pourrait changer la donne. Qu'attendent les députés européens de cette Présidence française dans ce nouveau climat ? De tous les bords politiques, ils  répondent.
 
 
 
L'Europe dans la mondialisation PDF Imprimer Email
Vendredi, 27 Juin 2008 17:17
SUGGESTION RELATIO

Un nouveau site à découvrirwww.euromonde2015.eu.  Dédié au rapport « EuroMonde 2015, une stratégie européenne pour la mondialisation » rendu public en avril 2008 en vue de la présidence française du Conseil de l'Union européenne, ce site vise à alimenter les débats autour d'un thème essentiel: L'Europe face ou dans la MONDIALISATION. Le Président de la mission "L'Europe dans la mondialisation", Laurent COHEN-TANUGI s'explique.
 
Nouveau: Les trésors des cinémathèques d'Europe sur Internet PDF Imprimer Email
Vendredi, 27 Juin 2008 01:18

(SUGGESTION RELATIO)

Curieux et cinéphiles de tous âges pourront bientôt découvrir, en accès gratuit sur internet, des films rares et insolites datant souvent des débuts du cinéma, grâce au site Europa Film Treasures, qui met en réseau une trentaine de cinémathèques et archives europénnes.

 

22/06/2008

Sur relatio-europe.eu

Sarkozy en Israël : Le levier d'une influence européenne plus forte au Proche-Orient ? PDF Imprimer Email
Dimanche, 22 Juin 2008 13:01

Par Daniel RIOT

 

 

« Passionnel et passionnant »... A Jérusalem et à Paris, tout a été fait pour que le voyage qu'entame Sarkozy aujourd'hui en Israël, dans cette terre trois fois sainte donc disputée triplement,  soit une vraie fête des « retrouvailles » franco-israéliennes. Comme le voyage d'Etat qu'avait effectué Shimon Peres en mars dans cette « France qui est le pays qui a le plus aidé l'Etat d'Israël ». .

Rien n'a été négligé (pas même le programme privé de Carla) pour que cette visite soit un succès populaire, médiatique et politique. Sarkozy aura droit aux honneurs exclusivement réservés ces dernières décennies aux chefs d'Etat américains. Et les dirigeants israéliens disent « tout faire pour que Nicolas Sarkozy se sente chez lui ».

Tout a été préparé aussi pour que la France apparaisse, à travers Sarkozy, comme le pilier et le levier d'une influence recouvrée de l'Europe au Proche et au Moyen-Orient. Le contexte est favorable... sous réserve d'un « sans faute » présidentiel.

 
Strasbourg : « Dialogue Interculturel : utopies et situations » PDF Imprimer Email
Samedi, 21 Juin 2008 19:31

 


 

Conférence-débats des 25 et 26 juin 2008 au Palais du Rhin à  Strasbourg.LE PROGRAMME

 
Les imperfections démocratiques au coeur de la session de l'Assemblée du Conseil de l'Europe PDF Imprimer Email
Samedi, 21 Juin 2008 19:07

Strasbourg: Un débat d'urgence sur le fonctionnement des institutions démocratiques en Turquie, auquel a été invité le ministre des Affaires étrangères de ce pays, un débat de politique générale sur la situation en Chine ainsi qu'un débat spécial sur la situation de la démocratie en Europe, durant lequel des personnalités de la société civile interviendront, figurent parmi les points forts de la session d'été de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), qui se tiendra à Strasbourg du 23 au 27 juin 2008. Boris Tadić, Président de la Serbie, s'adressera également à l'Assemblée le jeudi 26 juin.
 
Le clin d'oeil de Christian Antonelli PDF Imprimer Email
Vendredi, 20 Juin 2008 23:04

Sarkozy et Gordon (comme leurs partenaires) glissent sur une peau de banane....

 

 

Jean-Claude Junker, le Luxembourgeois et les 27 , vont-ils  pouvoir ranimer la  Belle  Europa? 

 
L'Europe, bouc-émissaire : le retour ! PDF Imprimer Email
Samedi, 21 Juin 2008 23:46

par Daniel RIOT

Que s'est-il passé entre Barroso et Sarkozy ? Rien ne va plus, ou presque alors que les deux hommes avaient su tisser des liens personnels très forts et prometteurs. Avant même les présidentielles françaises, en janvier 2007, lors d'un déjeuner bruxellois ils avaient même conclu une sorte de pacte. Un accord consolidé lors d'un autre déjeuner bruxellois, juste après le "sacre" élyséen de Sarkozy.

 
L'Europe en danger ! Un appel de « sauvons l'Europe » PDF Imprimer Email
Samedi, 21 Juin 2008 18:28

La construction d'une Europe politique est à nouveau mise à mal par le résultat du référendum en Irlande. Les Français sont très mal placés pour faire la leçon aux Irlandais. Pourtant, il faut bien dire que le résultat de ce référendum a de graves conséquences pour l'Europe, en la replongeant dans une crise institutionnelle dont on se demande encore une fois comment elle va se sortir.

 
Union européenne:Rebondir avec des coopérations renforcées PDF Imprimer Email
Vendredi, 20 Juin 2008 02:22

par Jacques DELORS

LE NON IRLANDAIS est un sérieux avertissement. Pourquoi le contester ? Il est révélateur du malaise des opinions publiques bien au-delà de l'Irlande. La mondialisation et les mouvements migratoires inquiètent les citoyens. On peut résumer ainsi leur état d'esprit : tout fout le camp ! A qui la faute ? Dans la plupart des pays membres, ni le gouvernement ni le Parlement n'ont expliqué l'Europe. Ils se sont même défaussés sur elle. Ils ont fait de l'antipédagogie. D'où cette expression fantomatique d'un "Bruxelles" coupable de tous les maux. On dirait presque un film d'épouvante. Ce qui ne va pas ? La faute à Bruxelles, bien sûr.
 
Europe : Transformer des vices en vertus. PDF Imprimer Email
Vendredi, 20 Juin 2008 10:05

L'éditorial de Daniel RIOT

Il est urgent de ne rien décider...et de donner du temps au temps... La Présidence française du Conseil de l'Union va commencer avec de gros nuages dans le ciel estival : le traite de Lisbonne en rade, la question pétrolière gravement en suspend, les élargissements (à la Croatie notamment) peut-être gelés, les perspectives d'un embryon de diplomatie commune et d'une « gouvernance » plus efficace repoussées, l'atmosphère communautaire plombée au sommet...

Et le  « pire » est peut-être encore à venir : les Tchèques (qui présideront le Conseil de l'Union après la France) n'ont pas encore ratifié le projet de traite et les Polonais non plus...Et bien des gouvernements ne sont guère pressés d'appliquer ce traité de Lisbonne qui en fait n'a qu'un gros avantage par rapport à Nice : accroître les pouvoirs du parlement européen...

Qui plus est, le « tandem » franco-allemand, en dépit des efforts déployés ces dernières semaines,  reste miné par des divergences de fond sur nombre de sujets abordés ou ...occultés.

 
Sortir du cauchemar technocratique européen PDF Imprimer Email
Vendredi, 20 Juin 2008 16:18

Par Laurent Pfaadt

Il y a deux ans, Jeremy Rifkin, dans son ouvrage, le Rêve européen, estimait que l'Europe était devenue un modèle pour le monde entier, un lieu d'expériences sans égales promis à un avenir radieux qui susciterait l'admiration de tous les peuples. Depuis cette date et les refus français, néerlandais et irlandais, le rêve est devenu cauchemar, l'espoir s'est transformé en inquiétude. Pourquoi en est-on arrivé là ?

 

16/06/2008

A la Une de RELATIO -europe.eu

A propos de quelques idées fausses sur l'Europe... PDF Imprimer Email
Lundi, 16 Juin 2008 08:51
La revue "Questions internationales", éditée par la Documentation française, consacre son dernier numéro à "l'avenir de l'Europe". Dans ce cadre, la revue a décidé d'interroger Jean Quatremer, l'auteur du remarquable blog "Les coulisses de Bruxelles" sur le fonctionnement actuel de l'Union européenne. L'occasion, pour lui, "de s'exprimer longuement sur sa conception de l'Europe".
 
Irlande : Le référendum des malentendus... PDF Imprimer Email
Lundi, 16 Juin 2008 07:52

Par Sandrine Kauffer
Que reste-t-il du référendum du 29 mai 2005, trois ans après le rejet du TCE par les Français et les Néerlandais ?
Un immense malentendu. Les dés étaient pipés. Le malentendu plane parce que les peuples européens ne répondent pas à la question posée. Il règne un malentendu sur la méthode, sur le message, sur la réponse à la question posée, sur le projet politique et sur l'avenir de l'Europe.
Peut-on considérer, qu'en tout état de cause, les Irlandais se soient objectivement prononcés sur le traité de Lisbonne ?
 
Le grand pari de Roland Ries sur l'eurodistrict Strasbourg-Ortenau PDF Imprimer Email
Dimanche, 15 Juin 2008 22:40

Passer   de la coopération à la codécision entre les deux rives du Rhin

 
Vers une Charte européenne de la diplomatie des Villes PDF Imprimer Email
Dimanche, 15 Juin 2008 21:20
Prévenir les conflits, favoriser la paix: Les pouvoirs locaux  mobilisés
 
"Levez la main contre la fessée" PDF Imprimer Email
Dimanche, 15 Juin 2008 20:48

 

Lancement de la campagne du Conseil de l'Europe contre les châtiments corporels et pour une "parentalité positive": « Levez la main contre la fessée !», tel est le principal message d'une initiative européenne qui a été  lancée par le Conseil de l'Europe aujourd'hui à Zagreb (en Croatie).Cette initiative a pour objectifs l'interdiction totale des châtiments corporels, la promotion d'une parentalité positive et une sensibilisation aux droits de l'enfant dans toute l'Europe

 
Faire naître l'Europe citoyenne ! PDF Imprimer Email
Samedi, 14 Juin 2008 13:34

L'éditorial de Daniel RIOT

*Qui peut s'en réjouir ? Le camp (hétérogène) des nationalistes, des anti-européens. Les partis des frontières. Des peurs. Et de la mondialisation dénoncée mais subie... Le vote irlandais le confirme : il y a mal donne quand dans un référendum national porte sur « l'Europe ». A plusieurs niveaux, sous plusieurs angles.

Constats parmi d'autres :

*Ce n'est pas « l'Europe » qui est en échec, qui vit « un cauchemar », qui est « secouée », qui est plongée « dans l'impasse » par le Non du petit million et demi d'électeurs irlandais s'étant déplacés pour voter  sur  un texte dit "simplifié" mais très compliqué... C'est l'Union européenne. Nuance... Différence....

 
Si les peuples disent non...donnons la parole au peuple ! PDF Imprimer Email
Dimanche, 15 Juin 2008 19:24
Par Jean- Dominique Giuliani
Le non référendaire irlandais au Traité de Lisbonne rend plus difficile la prochaine présidence française de l'Union européenne, plus importante aussi. Nicolas Sarkozy se trouve propulsé aux avant-postes, avec le soutien d'Angela Merkel Sa tâche est encore plus essentielle à l'avenir des réformes institutionnelles.

Tous les Etats membres de l'Union ont le droit de se prononcer sur la réforme des institutions et le vote irlandais ne saurait interrompre le processus en cours. Ce n'est que lorsque chacun des pays se sera prononcé qu'il faudra constater la réalité de la situation et trouver les moyens juridiques et politiques d'y faire face. L'Irlande devra dire, de toutes façons, ce qu'elle ne veut pas dans ce Traité et ce qu'elle veut pour l'Europe
 
Le "Non" des Irlandais, par Antonelli PDF Imprimer Email
Dimanche, 15 Juin 2008 08:09
 
En dépit du NON des Irlandais... PDF Imprimer Email
Samedi, 14 Juin 2008 09:32

LA FRANCE PEUT DONNER SA CHANCE A L'EUROPE POLITIQUE

Par Francis Rosenstiel

A la veille de la Présidence française de l'Union, une nouvelle mise au diapason politique s'impose pour l'Europe.

Le refus irlandais du Traité de Lisbonne confirme les fragilités et les aléas de cette approche, dernier raccommodage en date, d'un "patchwork" européen bien singulier. Même s'il fut" incontournable".

 

 
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu