Avertir le modérateur

29/02/2008

Sarkozy, Albert Frère , Suez et l'omerta de l'Elysée (suite)

La "FRANCE-A-FRIC" et les têtes de gondoles de la "FRIC-FRANCOPHONIE"

La France de Sarkozy ou quand les scandales ne font même plus scandale

L'éditorial de Daniel RIOT pour RELATIO 

3373e79898c3db5a7dc586168a43387e.png« Casse-toi, pauvre con »…

Héros bien malgré lui d’une affaire qui le dépasse (et qui dépasse aussi les bornes du tolérable), Jean-Marie Kuhn va finir par croire que c’est ce genre de réponse que masque l’épais silence qu’observe à son sujet le palais de l’Elysée…

Ou le type de réplique auquel  il va avoir droit s’il continue à s’obstiner à harceler les pauvres collaborateurs du chef de l’Etat sur une minable affaire d’un milliard 25 d’euros (d’argent public) venu grossir les fortunes des deux têtes de gondoles de la « fric-francophonie »  dans une "france-à-fric" où les scandales ne font même plus...scandale!

Desmarais, le Canadien et Frère, le roi belge du CAC 40, les deux tuteurs de Sarkozy, ont reçu leurs breloques. Entre  quels autres cadeaux d’amitié ?

Le premier en public : une vraie cérémonie. Avec hommage public à celui sans qui Sarkozy , se son propre aveu, ne serait pas où il est (comme si le vote des Français  n’était qu’une légitimation du succès d’une stratégie définie après  l’échec de Balladur par les Empereurs de l’Hyper-capitalisme qui adorent jouer les « faiseurs de rois »)…

Le second en privé. A huis clos ou presque, avec les intimes dont Fillon, qui ne pourra jamais dire qu’il ne connaît pas  Albert Frère et Dati, la garde des Sceaux, ministre de la Justice, sans doute là dans son rôle ministériel essentiel : servir de caution « juste » aux honorés  du Président de la République. On me dit (mais je n'ai pas vérifié) que c'est Frère qui a demandé de la discrétion:le protégé reconnaissant fait trop de bruit, ce qui nuit aux affaires... Trop "bling-bling", Sarkostar pour le chatelain discret de Charleroi et d'ailleurs. 

d6f5dbdecd64897bf3f6c714d9917492.jpg

 

Les « breloques » en question n’ont rien de ces médailles en chocolat qui faisait sourire Napoléon chaque fois qu’il en agraffait une sur une poitrine vaillante : l’art de la récompense fait partie de l’art du bien gouverner…Grand Croix de la légion d’Honneur, ce n’est pas rien. Même si Poutine y a eu droit aussi… De quoi donner de l’eau au moulin de ceux qui en rient…Morceaux choisis…

    * « En France, le deuil des convictions se porte en rouge et à la boutonnière », Jules Renard, Journal.

    * « Si on voulait me donner la légion d'honneur, j'irais la chercher en slip pour qu'ils ne sachent pas où la mettre », Coluche

    * « La Légion d’honneur, ça ne se demande pas, ça ne se refuse pas et ça ne se porte pas » François Mauriac

    * « La légion d'honneur est comme une maladie contagieuse : seuls ceux qui l'ont déjà peuvent vous la conférer », Gilbert Cesbron

    * « Demander la Légion d'honneur au gouvernement, c'est une politesse à lui faire », Emile Bergerat, Souvenirs d'un enfant de Paris

    * « La Légion d'honneur de Lyon ? La rosette ! », Boris Vian


d70a0af4136826ccb4ee100428f1c992.jpg

Quand je pense à ceux qui la mériteraient vraiment et qui ne l’auront jamais, je n’ai pas envie de rire. Et quand la République se discrédite en la remettant pou services particuliers rendus, j’ai peur que françois Léotard ait raison de tirer la sonnette d’alarme dans son dernier livre : « Cela va mal finir »…

Cela dit, entendons-nous bien. Etre riche n’est pas un défaut. Avoir bâti de beaux Empires économico-financiers n’est pas une tare. Montrer de la reconnaissance envers ceux qui vous ont aidé à concrétiser une ambition légitime n’est pas un vice. Tout au plus, devrait-on davantage tenir compte du contexte… C’est-à-dire en l’occurrence d’une actualité qui est surtout alimentée par des affaires…qui ne sont bonnes que pour ceux qui en tirent parti

Hier, le ministre du budget nous jure, les « yeux dans les yeux » que toutes  les affaires de fraudes fiscales (une bagatelle de 40 milliards d’euro !!!) seront « menées jusqu’au bout »...Ben voyons ! Un joli sujet de conversation pour les habitués du Fouquet’s…Pardon;je ne suis qu'un "pauvre con " de journaliste qui aime son pays, l'Europe et la démocratie...

Aujourd’ui, ce sont des révélations sur les indemnités dont a bénéficié l’homme des « caisses noires » de l’Union des industries métallurgiques et minières. On vit où ? On fait quoi ?  La patronne du medef en  interrompt ses vacances... Pauvre femme. Mes confrère experts en cirage de pompes élyséennes vont encore souffrir.. On ne peut tout de même pas toujours  tout passer son silence. 

e5fb5c387bfcda53200e294ff4c130b3.jpg

 

Les Belges le savent mieux que nous encore, Albert Frère  qui a construit sa fortune sur les ruines d’une sidérurgie en crise a su ces dernières années tirer son épingle du jeu dans une série d’opérations où quelques complicités financiero-politiques étaient et, visiblement, sont indispensables. L'essentiel, pour un joueur, c'est de miser sur le "bon cheval". Avec Sarko, c'est au galop, qu'il a gagné.

Chez lui la coupe n'est jamais pleine pour agrandir ce qu'il appelle la "galette". Que faites vous quand vous avez réussi un gros coup, lui demande une journaliste de la RTBF."Je pense aux coups suivants", répond-il en précisant:"Mias il n'y a pas que les gros coups, il y a les petits coups, aussi".

Kuhn, pour lui, était un "petit coup"..Et Suez-Sarkozy, un "gros". Un homme plein d'énrgie, comme on dit chez Total. Un patron-béton, comme on dit chez Lafargue. On est loin des clous de papa. Et on ne mange pas souvent  dans un Quick......

Pour s’en tenir aux bénéfices que Frère, son groupe et son « indissociable » « frère de fric » canadien ont déjà tiré de sa position-clef dans le « dossier Suez », quelles suites ont été données aux révélations déjà anciennes du Canard Enchaîné (le 5/09/2007 ) ? Et pourquoi depuis que RELATIO a révélé le « dossier KUHN » devenu « l’affaire Frere/Sarkozy/Suez-GdF » n’avons-nous  eu aucune réponse à nos questions légitimes, de simple bon sens?

7e1aa2f9703394adf5007dbd6690620f.gif
La fonction fait l'homme ? En l'occurrence, c'est plutôt l'homme qui défait la fonction.
Dessin de Kroll
sélectionné par Courier International  Le Soir(Bruxelles)
 

Nous avons aujourd’hui relancé des demandes d’ITW à quelques unes des nombreuses personnalités citées dans ce dossier. Nous avons alerté les médias sur la deuxième lettre ouverte adressée par Jean-Marie Kuhn publiée hier sur Relatio. Notre messagerie est lourde de messages de citoyens outrés, mais déserte en courriels des personnalités concernées. Qui moquait jadis l’Italie et ses lois de l’omerta ? Qui ironisait voilà peu encore sur les « républiques bananières» ? Sarkozy vient de réitérer sa volonté d’en finir avec la « françafrique » dont les procureurs d’hier étaient qualifiés de surnoms insultants. Mais c’est  « France-à-fric » qui est aujourd’hui en questions.

Allez vous étonner après cela que quelques intellectuels comme Alain Badiou en tirent parti pour faire renaître des idéologies populiste et totalitaires dans des pamphlets à succès aussi dangereux pour la démocratie que les maux qu’ils dénoncent

« De quoi Sarkozy est-il le nom ? » véritable charge contre la loi des urnes. «Tout le monde voit que la démocratie électorale n’est pas un espace de choix réel».Face à la «corruption» des démocraties par les puissances de l’argent, l’heure serait venue de définir «une nouvelle pratique ce qui fut nommé "dictature" (du prolétariat). Ou encore, c’est la même chose : un nouvel usage du mot "Vertu".»

Voilà qui donne froid dans le dos. François  Léotard a vraiment raison :Tout cela risque de très mal finir. Et là ce n’est pas Sarkozy qui est « harcelé », comme notre ami Rosenstielle déplore dans un de ses billets sur Relatio : c’est lui qui joue les pyromanes de la démocratie et de l’esprit républicain.

4672589e067b685bdb3908986fd62c00.jpg

 

Consolons-nous :la vie continue…Tout va très bien, Messieurs mes petits marquis : Cécilia va être entendue par les policiers sur l’affaire du « texto » d’amour-passion du président d’avant son remariage dans les salons de l’Elysée  transformés en mairie de quartier et selon le dernier sondage, une grande majorité de français pensent que les médias ne sont pas indépendants de Sarkozy. Et cerise sur le gâteau de l’optimisme déclamatoire :1200 têtes de listes aux prochaines municipales dans les grandes villes ont signé le pacte anticorruption de transparence internationale…Dans les Hauts-de Seine aussi?

Desmarais et Frère avaient vu juste : « cet ambitieux de Sarkozy est l’homme qu’il faut à la France »… Pour que les Français mettent « bas les masques », peut-être.

Daniel RIOT

 

7b629d4dbbb54db6f9d6e9cbee73db69.jpg

 

 

LA DEUXIEME LETTRE OUVERTE DE J-M KUHN A NICOLAS SARKOZY

 

PRÉCÉDEMMENT SUR RELATIO :
 
 
23/02/2008 Le "scandale Albert Frère-Suez": pourquoi l'omerta?

20/02/2008 :PREMIÈRE Lettre ouverte à SARKOZY, Le Président de la République et le "scandale du 1, 25 milliard" d'Albert FRERE en marge de la fusion SUEZ-GdF... :

20/02/2008 : La loi du silence sur L'AFFAIRE SUEZ-ALBERT FRERE? L'information révélée par RELATIO a été diffusée largement, mais les réactions des milieux concernés  se font attendre...

18/02/2008 : L'affaire SUEZ-Albert Frère sur AGORAVOX, L'ITW de Jean-Marie KUHN par RELATIO sur le scandale du 1,25 milliard d'€ d'argent public a été reprise sur AGORAVOX. PARTICIPEZ AU FORUM.

16/02/2008 : LES REVELATIONS DE Jean-Marie KUHN, l’ITW de RELATIO première partie

16/02/2008 : LES REVELATIONS DE Jean-Marie KUHN, l’ITW de RELATIO, sedonde partie

22.01.2008 :  SUEZ-GdF: Mariage encore retardé

21.01.2008 : LE MARIAGE SUEZ-GdF : UN PARFUM DE SCANDALE.

28/02/2008

Le scandale SUEZ-Albert Frere:Le lourd silence de l'Elyséee

AFFAIRE JEAN-MARIE KUHN/ALBERT FRERE : LETTRE OUVERTE À NICOLAS SARKOZY

Face à l'évidente inertie des plus hautes sphères politiques et médiatiques, Jean-Marie KUHN a rédigé une seconde lettre ouverte au président de la république. Pourquoi une seconde lettre ouverte ?
Force est de constater que c'est le seul mode de communication qui lui garantisse que le président de la République Nicolas SARKOZY est assurément et suffisamment averti et alerté de sa démarche.
C’est le l’ultime recours dont il bénéficie pour transmettre son message de la plus haute importance alors que des filtres gouvernementaux semblent si efficaces et si préjudiciables à la fois à M. SARKOZY. Monsieur KUHN s’exprime en toute transparence. Chacun de ses gestes est transmis aux cabinets ministériels et aux proches de Nicolas SARKOZY (avocats, conseillers et parlementaires) Le président est encerclé de personnes concernées, impliquées. Comment pourrait-il encore se prévaloir d’ignorer qu’il est de la sorte interpellé publiquement ? Comment peut-il accepter ces propos, qui au minimum, exigeraient des commentaires, éclairages ou indignations de sa part. Ce silence irrespectueux qui enveloppe le préjudice de Jean-Marie KUHN, est d'autant plus scandaleux que M. Albert FRERE, à l’instar de M. DESMARAIS, vient d’être gratifié d’une récompense hautement honorifique, en toute discrétion. Pourquoi ?

Lire la suite

23/02/2008

Europe:LA chef d'orchestre du Parlement européen

L’INVITE (E) DE RELATIO.fr : CLAIRE GIBAULT

Musique, politique, droits des femmes, culture et éducation, vie des artistes .... A batons rompus avec Sandrine KAUFFER  et Daniel RIOT

05d5f4dcd304fa74820852969c33c644.jpg
Photo de Philippe Schlienger

 Rencontre avec une eurodéputée qui est devenue en peu de temps une grande figure du Parlement européen : Claire GIBAULT. Seule femme française chef d’orchestre, elle est entrée en politique par la culture. « Pour agir ». Et par une volonté : « ne pas être esclave de mon ego, mais servir les autres dans la mesure de mes moyens ». La musique « reste plus qu’un métier, une passion », mais au Parlement européen elle a trouvé un terrain à la mesure de sa « soif de faire » : « J’espère bien être réélue »… 

 

Lire la suite

20/02/2008

Politique et affaires: Le chef de l'Etat s'expliquera-t-il sur le "scandale du 1,25 millirds d' €" en marge de la fusion SUEZ-GDF?

La suite des révélations de RELATIO


Lettre ouverte

 

 

à SARKOZY

 

Nouvel épisode dans le scandale du 1, 25 milliard d’€ d’argent public dont aurait bénéficié le groupe Albert FRERE :Face au silence qui entoure les révélations de RELATIO et à l’absence de réponse à ses messages adressés à l’Elysée, Jean- Marie Kuhn  a adressé  une lettre ouverte au Président de la République que nous publions ici en intégralité.


 

Monsieur le Président de la République,

 

Lors de la remise de la Grand’Croix de la légion d’honneur à Monsieur Paul DESMARAIS, vous avez déclaré :

 

" Si je suis aujourd’hui président, je le dois en partie aux conseils, à l’amitié et à la fidélité de Paul DESMARAIS. " " Un homme m’a invité au Québec dans sa famille. Nous marchions de longues heures en forêt, et il me disait: il faut que tu t’accroches, tu vas y arriver, il faut que nous bâtissions une stratégie pour toi. "

 

Ainsi donc, de votre propre aveu, vous devez votre élection à la stratégie de Monsieur  Paul DESMARAIS dans laquelle l’affaire CLEARSTREAM a été déterminante.

 

CDC, QUICK, EIFFAGE, SUEZ, GDF ainsi que cette décoration rarissime réservée à nos véritables héros sont des contreparties nombreuses et importantes, qu’on en juge :

 > le Groupe FRERE-DESMARAIS a réussi à faire débourser à la Caisse des Dépôts et Consignations 1,25 Milliard € à la fin de l’année 2006 au travers d’opérations troublantes, et encore le mot est vraiment faible,

  > janvier 2007, le Groupe FRERE-DESMARAIS est ainsi en mesure de payer 798 Millions € pour se renforcer dans SUEZ au point d’être devenu incontournable en détenant 13,4% des droits de vote,

  >la fusion SUEZ-GDF fera de Messieurs FRERE et DESMARAIS les grands gagnants aussi bien en termes d’argent que de pouvoir ; j’estime en effet à plus de 20 Milliards € le total des gains à l’horizon de cinq années. 20 Milliards € que se partageront deux milliardaires étrangers pendant votre quinquennat ! 

 

A chacune des étapes importantes du processus c’est vous qui déteniez le pouvoir :

 

-en 2004 en tant que Ministre de l’Economie et des Finances vous ouvrez le capital de GDF tout en vous engageant à ce que l’Etat ne descende jamais en dessous de 70%,

 

-en août 2006, après avoir fait mine de ne pas soutenir la fusion vous effectuez un revirement spectaculaire en faisant voter la fusion par le groupe UMP que vous présidez,

 

-fin 2006, lorsque la CDC débourse 1,25 Milliard € pour le Groupe FRERE-DESMARAIS, vous êtes le n° 2 du Gouvernement, Président du parti majoritaire, et votre influence est telle qu’évidemment ces opérations n’auraient jamais pu se faire sans votre assentiment, 

 -en août 2007, en tant que Chef de l’Etat, vous arbitrez en faveur du Groupe FRERE-DESMARAIS, en présentant les conditions comme avantageuses pour l’Etat grâce à la sortie du pôle environnement dont on apprendra plus tard qu’il a été promis à …Albert FRERE,

 -en décembre 2007, vous publiez les deux décrets nécessaires à la fusion, alors que le Ministère de l’Economie venait de  m’inciter -le 5 décembre- à porter plainte après quatre mois d’enquête confiée à sa direction juridique et financière. Cette plainte a été classée en quatre jours à peine, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles procédures qui démontreront le lien entre toutes ces affaires.

 Le véritable barrage que vous avez érigé à l’Elysée, à Matignon, à la Chancellerie et au Minefi  m’ont bien fait comprendre que la moralisation du capitalisme et la défense des victimes ne sont que des slogans chez vous. 

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’assurance de mes sentiments distingués.

Jean-Marie KUHN

18/02/2008

France/Belgique: EXCLUSIVITE RELATIO.fr sur L'Affaire SUEZ- ALBERT FRERE

LES REVELATIONS DE Jean-Marie KUHN

 Quand un litige privé devient une affaire d'Etat ...

 

Scandale

 

 

autour de

 

 

 

1, 25 Milliard d’€…

 

 

c67a2e605607d55b7cdb440354bb3e58.jpg

Victime d’un litige privé   avec une filiale d’Albert Frère, Jean-Marie Kuhn, un entrepreneur français,  mène une enquête minutieuse qui lui fait lever un lièvre politico-financier hors du commun.  « D’ordinaire, en matière de corruption, « ils » sont plus malins », commente un expert…

LIRE >>>>  et >>>>>>>

16/02/2008

FRANCE:Un "scandale Albert Frère" autour de la fusion SUEZ-GdF? (1)


Enigmes belges et

 

 

mystères français…

 

 

UNE  INFORMATION

 

 

EXCLUSIVE DE RELATIO

 

Victime d’un litige privé   avec une filiale d’Albert Frère, Jean-Marie Kuhn, un entrepreneur français,  mène une enquête minutieuse qui lui fait lever un lièvre politico-financier hors du commun.  « D’ordinaire, en matière de corruption, « ils » sont plus malins », commente un expert…

22c91141a1cc6117494c3173c5b8a47e.jpg

 Jean-Marie Kuhn: victime d'un système et de pratiques condamnables, il plonge dans un univers politico-financier qui soulève bien des questions....(Photo Relatio)

Lire la suite

Un "scandale Albert Frère" autour de la fusion SUEZ-GdF? (2)

La suite de l’ITW de Jean-Marie Kuhn à RELATIO

 

LE LOURD SILENCE

 

 

DES POLITIQUES…

 

 

 

480 interventions motivées

et seulement 16 réponses


 

« Des casseroles liées à un

 

capitalisme immoral

 

que Sarkozy prétend combattre »

0d3c2c9aec213f2d7fc7e0fb49b8b542.jpg
Jean-Marie Kuhn: "Deux hommes peuvent règler mon dossier, Albert Frère et Nicolas Sarkozy" (photo Relatio)

Lire la suite

11/02/2008

Strasbourg: polémiques sur l'Eurodistrict (suite)

A LIRESUR RELATIO

dddf416d2c26793970a229920c42bd38.jpgA Strasbourg, Café Babel a lancé le débat, par une réunion publique (annoncée et relatée sur  notre webjournal) et RELATIO a fait, fait tout  et fera tout ce qui est en son pouvoir pour que la dimension européenne ne soit pas absente des débats électoraux des MUNICIPALES.

Les DNA  d’hier, dans leurs éditions « papier » et sur leur blog des municipales, ont consacré une large place aux questions du siège du parlement européen et de l’eurodistrict. Tant mieux. Si Strasbourg n’est pas « exemplaire » en matière de prise en compte de la dimension européenne des affaires locales, qui le sera ? Sur l'Eurodistrict, RELATIO a relancé la polémique (légitime) dès le 4 février.Le débat est loin d'être clos.

Les prises de positions de Roland Ries ont entraîné la publication d’une « lettre ouverte » de Robert Grossmann. La suite des confrontations d'idées engagées sur RELATIO qui (faut-il le redire) souhaite que la politique européenne de la « capitale démocratique de l’Europe » (en général et au niveau transfrontalier) fasse l’objet d’orientations qui transcendent les clivages politiciens.

Lire la suite

Droits de l'Homme: RELATIO soutient Ayaan Hirsi Ali


Après la manifestation organisée en sa faveur hier à Paris, Ayaan Hirsi ALI se rendra à Bruxelles où elle rencontrera des parlementaires européens. Oui à sa protection européenne. Oui à sa naturalisation française. RELATIO, expression de l'Europe DE Strasbourg,donc des droits de l'Homme, de la dignité humaine, du respect de la Personne humaine, soutient pleinement les initiatives prises en faveur de cette ex-députée d'origine somalienne devenue,comme une autre amie de RELATIO, TALISMA NASREEN,  symbole des femmes qui luttent contre le fascislamisme galopant. DR

Lire la suite

10/02/2008

Contre le fascislamisme:Protéger Ayaan Hirsi Ali

ARTICLE PUBLIE SUR RELATION, LE WEBJOURNAL PANEUROPEEN

625f93c1645d5a6b70f132fb807252ce.jpg
 
QUE L'EUROPE LA PROTEGE! Ayaan Hirsi Ali, l'ancienne députée néerlandaise d'origine somalienne menacée de mort depuis sa participation à un film sur les femmes et l'islam, sera, dimanche 10 février à Paris [à 20h00 à l’Ecole normale supérieure (annexe, amphi Jules Ferry), 29 rue d’Ulm 75005 - venir dès 19h en raison du dispositif de sécurité], où des députés européens et intellectuels français organisent un rassemblement pour demander sa protection.Explications et reprise de l'ITW de Bernard-Henri LEVY à NouvelObs.com

Lire la suite

21:49 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : islma, relatio, euroep, france

SUR RELATIO: Des initiatives pour "changer le monde"


L’ASHOKA : l’entreprenariat social, clef du développement

L’ASHOKA, vous connaissez ? Cette organisation vaut d’être connue. Par l’originalité de ses initiatives. Et par la portée de ses réalisations. Voilà l’un de ces réseaux européens peu médiatisés qui sont de vrais « semeurs d’espoir » en participant à l’émergence d’une conscience européenne à la mesure des défis mondiaux. Découverte, avec un article de Sandrine KAUFFER qui a rencontré Christelle Van Ham, responsable du programme Jeun-ES, diplômée d’HEC et qui a travaillé deux ans au siège à Washington.

Lire la suite

Strasbourg: Pour une célébration collective des "Justes" d'Europe


Par Francis ROSENSTIEL pour RELATIO

b7d433c8f4c06e943e506ccabadc0e32.jpg« Juste parmi les Nations » (en hébreu : חסידי אומות העולם, Hasidei Ummot Ha-Olam) est une expression du judaïsme traditionnel tirée du Talmud (traité Baba Batra, 15 b).En 1953, l'assemblée législative de l'État d'Israël (la Knesset), en même temps qu'elle créait le Mémorial de Yad Vashem à Jérusalem consacré aux victimes de la Shoah, décida d'honorer « les Justes parmi les Nations qui ont mis leur vie en danger pour sauver des Juifs ». Le titre de Juste est décerné au nom de l'État d'Israël par le Mémorial de0814b836d9724a8de4862ba1213b4105.jpg Yad Vashem. Au 1er janvier 2007, 21 758 Justes parmi les Nations de 41 pays ont été honorés.

Dans une chronique écrite pour RELATIO, Francis Rosenstiel, ambassadeur de bonne volonté auprès du Conseil de l’Europe, relance une idée qui, devenue projet et réalisation,  ferait honneur aux valeurs fondatrices de l’Europe de Droits de l’Homme : Que les « Justes d’Europe » soient célébrés collectivement, avec la solennité qui s’impose au Palais de l’Europe de Strasbourg. En mémoire de ce qu’ils ont  fait, bien sûr. Mais aussi en Mémoire du futur. L’esprit de Résistance, l’un des piliers de la construction d’une Europe unifiée, doit se manifester aussi en temps de paix.

Lire la suite

Municipales et Europe: Fiche RELATIO sur le Comité des Régions

L'Union européenne des Villes et des Régions

5723661a0170deaa7b2d01832963a31b.jpgFiche RELATIO n° 7

Le Comité des régions, garant de la subsidiarité

Fondé en 1994 par le traité sur l’Union européenne, le Comité des régions (CdR) est un organe consultatif composé de représentants des autorités régionales et locales d’Europe. Le CdR doit être consulté avant toute décision de l’UE portant sur les questions intéressant les pouvoirs locaux et régionaux, comme la politique régionale, l’environnement, l’éducation et les transports.

Lire la suite

L'Europe et la vie locale: Fiche RELATIO sur les régions maritimes


3235a30a600388c244dfea22561ada01.jpgFiche d’information RELATIO n°6

L’Europe ? Des fleuves qui descendent de montagnes pour se jeter dans des mers. Les villes et les campagnes des montagnes et des façades maritimes n’ont pas les mêmes intérêts, les mêmes problèmes, les mêmes défis que celles des plaines, des terres centrales, de « l’intérieur ». D’où des regroupements, des associations, des ONG, sous diverses formes. Des outils pour les élus locaux et régionaux d’une Europe qui s’unifie dans le respect de ses diversités. Suivez le guide… Cette fiche suit logiquement celle N°5 sur les régions frontalières.

Lire la suite

Sarkozy et l’Europe ou le retour aux choses sérieuses…

EDITO RELATIO PAR DANIEL RIOT
Un peu de solennité. Cela ne peut pas faire de mal à un moment où la République souffre d’une incontestable désacralisation de la fonction présidentielle…  

Un peu d’Europe au « 20 heures ». Cela fait du bien  même si une allocution du chef de l’Etat ne compense pas le silence pesant qui provoque logiquement la vague d’indifférence européenne qui s’est abattue sur la France. « Vive l’Europe Vive la France », avec des constats de bon sens sur l’impérative nécessité de poursuivre, d’intensifier et ‘améliorer l’Union européenne si l’on veut que l’Europe se subisse pas les évolutions du monde. Cela peut réveiller quelques consciences trop endormies. Et trop peu soucieuses des vrais enjeux du monde.

Bravo à   Sarkozy, donc : un chef d’Etat doit d’abord être un pédagogue. Et une mobilisateur d’énergies. L’Europe,  c’est  (vraiment) « du séreux ».

Sue le fond, l’autosatisfaction affichée ne fait pas de miracle. Les appels au « rassemblement » autour des valeurs européennes et des objectifs d’une Union plus proche des citoyens n’ont guère de chances d’être entendus dans le contexte actuel. Et  la « Force  de proposition et d’entraînement » de la France en Europe sera plus grande si l’économie et les finances françaises n’inquiétaient pas autant nos partenaires…

Daniel RIOT

Lire la suite

04/02/2008

Europe et Municipales: les frontières transcendées

Fiche d’information RELATIO N ° 5

Eurodistricts, eurorégions et coopérations transfrontalières

72568dae8db12b9a25a2e644ffec274d.jpgDe la difficulté de vivre entre « bons voisins »

 Eclairage RELATIO, par Daniel RIOT

L’Europe ? Une « nouvelle frontière » : celle qui permet de transcender les... frontières. De transformer des lignes de fronts en ponts, en creusets de coopération, en terrains d’entente. D’élargir ses horizons. La coopération transfrontalière se développe sous plusieurs formes, plus ou moins efficaces, à des échelles plus ou moins grandes : près de 500 zones frontières en Europe ont changé ainsi leur paysage geopolitique et la vie quotidienne de leurs habitants.

Cela n’est pas toujours aussi simple  qu’on pourrait le croire dans l’abstrait :poids du passé, parfois ; difficultés de vivre en « bon voisinage », toujours ; rivalités plus que complémentarités de temps en temps…Et réflexes du « chacun chez soi », du « chacun pour soi », du « charbonnier est maître chez soi »… Il est toujours des opposants farouches à ce type de coopération : ne nous le cachons pas. Il est aussi des résignés méfiants face à ce mode de « vivre ensemble » : ils sont les freins (souvent masqués) au développement de ces aventures humaines si enrichissantes pour celles et ceux qui à « l’aise dans leurs  chaussures » ne vivent l’œil rivés sur la pointe de leurs souliers…

Lire la suite

01/02/2008

STRASBOURG: Cutajar vire Petitdemange

Chantal CUTAJAR, BAYROU, le MODEM et STRASBOURG

LE GRAND GACHIS : CINQ ERREURS QUI SONT DES FAUTES

Dures….Dures… La politique, la raison, l’affection, l’espérance, la désillusion…Je crois bien connaître Chantal Cutajar et (les habitués de mes chroniques strasbourgeoises le savent bien) J’ai pour elle estime, affection et (mais oui !) admiration. Je sais ce qu’elle a enduré depuis ses débuts en politique. Je sais à quel point elle a payé cher son respect de soi et des principes qu’elle prône. Et je ne voudrais surtout pas accroître les difficultés qu’elle rencontre encore et les handicaps électoraux qu’elle a à surmonter avec son équipe. Mais je faillirais à mes propres principes si je continuais à me taire en ce jour où, avec des retombées qui ne sont pas encore toutes mesurées, elle vire de sa liste ceux qui lui étaient imposés.Et qui n'auraient jamais du pouvoir y figurer.

Lire la suite

L’Europe au service des consommateurs : Peut mieux faire..

Commentaire RELATIO par William PETITJEAN

Un marché, c’est d’abord fait pour des consommateurs. Le Marché commun a été construit d’abord pour les consommateurs  qui sont aussi des citoyens. On l’oublie trop souvent. Et les eurocritiques, les adversaires de l’unification européenne en tirent parti avec raison…Même si l’union européenne n’a pas le monopole du décalage entre les (bonnes) intentions proclamées et les (discutables) actions menées… De beaucoup s’en faut ! Heureusement qu’elle est là, souvent, en filet de sécurité et en accélérateur.

La commissaire européenne à la Consommation Meglena Kuneva dont la direction devrait disposer de plus de moyens si l’on voulait vraiment que les objectifs fixés soient atteints, entend scruter davantage à l'avenir les anomalies entre pays de l'UE dans le commerce de détail et les services, pour mieux défendre les intérêts des consommateurs. Très bien. Bravo. Même si en l’occurrence, elle ne fait que son « job »…

"Le marché unique a beaucoup évolué en quinze ans. Mais nous pensons que les consommateurs n'en tirent toujours pas ce qu'ils méritent", a déclaré jeudi la commissaire. C’est bien l’avis aussi des consommateurs…

Lire la suite

Municipales et Europe:Les jumelages en fiche sur Relatio

Vie locale et Europe: L’outil des JUMELAGES


FICHE D’INFORMATION RELATIO  n°4

633039a591a29c3902d33ad3b7213663.jpg Villes jumelées. Jumelages… Des responsables de villes différentes se rencontrent, apprennent à s’apprécier,  et décident de cultiver des contacts, des échanges et des coopérations entre leurs conseils municipaux, ou (mieux encore) entre leurs associations, leurs écoles, leurs universités, leurs centres culturels, leurs entreprises, leurs foires ou leurs manifestations commerciales, leurs clubs sportifs… Et ils décident  de se retrouver régulièrement ou (mieux) de créer entre leurs « forces vives » des synergies, de cultiver leurs complémentarités, de faire des œuvres communes. Une idée simple, mais riche d’un bien précieux : une meilleure connaissance mutuelle. Donc une meilleure compréhension mutuelle.

Il en est des jumelages comme des mariages ou des « pacs ». Ils sont à géométrie variable.

Entre des échanges de vœux annuels, avec vins d’honneur chez l’un et chez l’autre en alternance et des vrais programmes  communs d’actions, les « jumelages » ont des  degrés différents et des natures différentes. Avec des retombées évidemment différentes1c175c858428e773a5e917570a445b45.png

Tout en fait dépend des hommes et des femmes qui les nouent et surtout qui les font vivre. Et des continuités qui peuvent s’assurer en dépit des alternances politiques, des changements de « responsables », des passages de témoins entre générations…Dans cette fiche: le point, des conseils pratiques, des liens utiles. Plus qu'une fiche:un dossier.Il faut en savoir des choses quand on brigue (sérieusement) les suffrges des citoyens....

 


 

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu