Avertir le modérateur

02/10/2007

Quand Sarkozy et Hortefeux font fuir les "cerveaux"

La France et son « immigration choisie » : Des dégâts collatéraux

 Un bon humoriste en ferait une joie saynète. Hortefeux avec « l’immigration choisie » de Sarkozy fait fuir des « cerveaux » qui aimeraient venir en France et qui, bien sûr, pourraient contribuer au rayonnement de « ce beau, cher et grand pays »… Ce n’est pas dans les bidonvilles de l’Afrique subsaharienne que la grogne monte : c’est dans les chancelleries, les universités, les laboratoires,  les sièges sociaux de grandes entreprises…

Selon Le Monde, dans un article bien documenté,  des critiques, inattendues de ce X ième texte « protecteur » viennent de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), pourvoyeurs de cadres qualifiés, mais aussi de Français mariés avec des étrangers. Joli, non ? Mais nous défendons l’UNESCO à Paris, le Conseil de l’Europe, les droits de l’Homme, une partie du  parlement européen et d’autres organisations européennes  à Strasbourg et toutes nos métropoles rêvent d’acquérier une dimension internationale plus grande…

Ce n’est qu’une illustration de plus de l’incapacité de  nos services (bureaucratiques) d’anticiper toutes les conséquences des innombrables textes de lois et de règlements pondus.

LIRE LA SUITE SUR RELATIO >>>>>>>>>> 

 

Europe à Strasbourg: Pessimisme sur le Kosovo

La SERBIE et le KOSOVO: Les principes du Conseil de l'Europe, oui. L'indépendance, non

Le mur. La question du Kosovo prend ou plutôt reprend une dimension dramatique. Avec une tragédie possible au bout du chemin. Tout ce qui a été dit aujourd’hui au Conseil de l’Europe doit être entendu et lu en fonction de …ce qui s’est passé à New-York.

LIRE LA SUITE >>>>>>>>

 

Union européenne : Galileo en panne ! Lamentable…

Pas de miracle. Et ce constat d’échec est bien affligeant ! Victime des divergences franco-allemandes sur son mode de financement, Galileo est à l’arrêt. La réunion des ministres des Transports de l’UE aujourd’hui est venue confirmer cette situation de crise ou plutôt cette impasse. Une décision définitive est attendue en décembre. Lors du Conseil européen, donc au sommet. Derrière des affaires de « gros sous » (bien compréhensibles) se profilent un manque d’audace politique et de confiance. 

01c08fb8190740083da4b7aec966ca0d.jpg

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu