Avertir le modérateur

23/09/2007

Les lois et les méthodes Hortefeux: Quand la République française trahit son adn...

« Halte au (Horte) feu ! »:Ecoutons le cri de Bernard-Henri Levy...

« Halte au (Horte) feu » ! Je n’avais compris que partiellement l’engagement de BHL (pour lequel j’ai depuis longtemps estime et amitié) aux cotés de Ségolène Royal, mais on peut avoir des désaccords (j’en ai  d’autres, plus lourds, avec lui et avec d’autres…) et conserver intacts des sentiments positifs nourris au fil du temps. C’est des deux mains (et debout) qua j’applaudis sa chronique du Point sur ces deux événements que la gauche, effectivement, aurait dû dénoncer avec plus de force et d’intelligence. La France oublie ce qui est au coeur de son ...adn:les principes!

97c8837ef7951d8a35b993279109d85f.jpg

Deux faits insuffisamment mis en perspectives dans les médias toujours endormis par la « sarkomania » qu’ils contribuent tant à gonfler : l’histoire du recours à l’adn qui marque une vraie rupture dans notre grille de valeurs républicaines et les rappels aux résultats par un ministre au titre à rallonge qui fait comme s’il était (aussi) ministre de l’intérieur.

Deux « affaires Hortefeux », ce « mécano de Sarko », qui a fait en ce dimanche à «  Ripostes » une prestation lamentable (la fatigue, sans doute, ou la mauvaise conscience, peut-être …). Cet esprit vif, volontiers flingueur,   n’a été sauvé de la noyade de ses impostures que par le zèle aboyeur d’Eric Zémour dont le seul mérite est d’être clair dans l’expression de ses convictions : ce journaliste engagé se fout des valeurs humanistes « comme de l’an 40 »…  

>>> D'abord cette affaire de tests ADN pour les candidats au regroupement familial.

« Je passe sur le fait que, dans la plupart des pays concernés, il n'existe pas de laboratoires susceptibles de procéder à des examens de ce genre. Je passe sur le caractère discriminatoire d'une mesure qui ferait, à terme, de tout candidat à l'immigration un fraudeur virtuel et un délinquant en puissance. Et je passe sur le cas de ceux qui, comme M. Devedjian, ont le toupet, par-dessus le marché, de nous expliquer que, ces tests devant se faire sur la base du volontariat, c'est un droit, mais oui, bonnes gens, un droit, un nouveau droit de l'homme, qui se verrait ainsi offert aux aspirants à l'entrée dans notre beau pays », écrit BHL.

Une question qui vaut remarque : Et si les candidats français à l’émigration étaient soumis eux aussi aux tests ADN par les pays qui les reçoivent ?  Il y en a des émigrés français ( et pas seulement pour les raisons censées justifiées les cadeaux fiscaux distribués par Sarkozy dans ses habits de « Papa Noël des nantis ») et l’influence d’un pays dépend aussi de sa diaspora (Jacques Attali a écrit des pages très pertinentes sur ce sujet)

05f4508b141c521606ad3aa68812ad49.jpg
(Dessin Charlie Hebdo)

«  Le fond de l'affaire, poursuit BHL,  c'est que la pratique des tests génétiques à des fins autres que scientifiques et médicales (ou judiciaires, mais à titre exceptionnel et sous le strict contrôle d'un magistrat) est formellement interdite, en France, par l'article 16 du Code civil. Et le fond du fond de l'affaire, c'est qu'une telle pratique, si elle entrait dans nos moeurs, ne serait-ce que par la petite (?) porte de ces affaires d'immigration, irait contre l'esprit d'un droit qui a toujours voulu disjoindre filiation et biologie ». Et citoyenneté et droit du sang.

« Quid, si l'on y renonçait, des enfants adoptés ? », s’interroge Bernard-Henri.  «  Quid de mon ami Innocent X, journaliste congolais que j'hésite désormais à nommer et qui a adopté deux orphelins rwandais ayant survécu au génocide ? Quid, enfin, de ce secret des secrets qu'est, pour chacun d'entre nous, son patrimoine génétique ? Ignoble, naturellement. Inquiétant, et ignoble.Touche pas à mon ADN. On ne touche jamais, quand on est démocrate, à ces histoires de sang, de preuve par le sang et, donc, par l'ADN. »

Quelques réactions, politiques et intellectuelles,  mal relayées mises à part, nous sommes loin du « tollé » que cette affaire aurait dû provoquer. Un digne de plus que notre démocratie ne se porte vraiment pas bien et que le mot « valeur » n’a de sens qu’à la bourse.. 

26e08669dd1a1154cd284ae74c12f330.jpg

 >>> Le second événement, « peut-être plus grave encore » dit Bernard-Henri Levy, c'est la convocation par le même ministre d'une « vingtaine » de préfets qui ne faisaient « pas assez de chiffre » - entendez : qui n'avaient pas réalisé le chiffre d'expulsions nécessaire pour que soit atteint l'objectif de 25 000 sans-papiers par an reconduits à la frontière...

Pourquoi 25 000, au fait, et pas 30 ou 50 000 si l’on veut une « tolérance zéro » ? Manque d’ambition, M.Hortefeux ? Et combien de condamnations des maîtres des filières des « sans papiers », ces esclavagistes, ces trafiquants, ces…employeurs truands ? Pas d’objectifs chiffrés, là ? Pas de quotas ? Pas de « culture du résultats » ? Que font MAM et Rachida dans leurs ministères qui devraient être rattachés aux vôtres si l’on poussait votre logique préfectorale, M.Hortefeux ? Passons…  

« Tout, dans cette affaire, est intolérable », écrit BHL en énumérant quelques évidences :

*« L'idée même de chiffre. Le nombre, là où il n'y a que des cas. Le fait de traiter des hommes comme s'ils étaient de la viande, des tas de choses et de matière, des stocks.

*Cette langue de la statistique et de la technique, dans un domaine qui relève de la politique. *Le rappel à l'ordre des préfets traîne-la-patte (Stakhanov ressuscité... la République comme une entreprise - et encore ! je ne suis pas sûr qu'il y ait tant d'entreprises que cela où l'on ose traiter les hommes de cette façon...).

*Les minables excuses qu'avancent alors les coupables (pas ma faute, Monsieur le Ministre ! l'an dernier j'avais les Tsiganes et les Bulgares qui étaient un bon gisement et offraient des « marges faciles de progression » - plus possible, depuis qu'on a intégré à l'Europe la Roumanie et la Bulgarie...).

*La discrétion, enfin, dont le ministre lui-même a tenu à entourer sa sympathique « réunion de travail et de mobilisation », le fait que l'on ait tenté de garder secrète la liste des participants et qu'il ait fallu le Réseau Education sans frontières pour qu'elle soit rendue publique (le côté, autrement dit, catimini, à la lettre honteux, d'une démarche dont chacun, à commencer par ses initiateurs, sentait bien qu'elle était indigne). »

Bien sûr : il y a en France comme ailleurs un problème d'immigration illégale. Evidemment : (Rocard s’était fait insulté pour l’avoir dit) qu’aucun pays n'a vocation à accueillir toute la misère du monde. Naturellement : les fraudes doivent être combattues et les fraudeurs condamnés.  

Mais il faudrait tout de même s’interroger (au moins un peu) sur l’inefficacité des lois qui se sont accumulées (17 depuis Giscard, paraît-il : je n’ai pas recompté).

Ce n’est pas en transformant les êtres humains en bétail ou en marchandise que nous élaborerons des politiques des migrations qui s’imposent, en régulation des « flux » et en gestion des « stocks » comme disent les bureaucrates qui devraient relire (comme Zémour) quelques ouvrages de bases sur la déshumanisation des sociétés par des mesures kafkaïennes qui ouvrent des portes trop connues par ceux qui ne se "foutent pas de l'an 40".

«  On attend de M. Hortefeux, qui n'est pas un lepéniste, qu'il trouve vite l'antidote à cette dose de poison frontiste qu'il s'est, à l'évidence, malencontreusement inoculé », exhorte BHL dans sa conclusion.  «  On attend des ministres d'ouverture - Fadela Amara, Bernard Kouchner - qu'ils manifestent un peu plus que des réserves (« cela ne me plaît pas, mais ne m'indigne pas », a dit Kouchner - non, ami ! non ! l'homme que tu es, le fondateur de Médecins sans frontières, le héraut des droits de l'homme, ne peut pas se contenter de cette demi-protestation face à des gestes qui nient tout ce en quoi tu crois !). Et du président de la République, enfin, on espère qu'il aura conscience d'être en train de glisser, là, sur la pente même que redoutaient - espéraient ? - les plus acharnés de ses adversaires »

Aujourd’hui, dans  « Ripostes », sur la Cinq, Hortefeux a montré qu’il n’avait pas lu cette chronique de BHL. Peut-être que ne lit-il que les « pensées » d’Eric Zémour….Dommage pour la République, la Démocratie et ce pays qui se pose en champion des droits de l'homme, cette France qui cesse d'être grande quand elle n'est pas digne des idéaux qu'elle proclame. 

Daniel RIOT

Commentaires

Pas grand chose à ajouter sinon :

- Serge Moati de plus en plus décevant, de plus en plus gesticulateur, jouant comme Elkabbach à l'apprenti-idiot;

- Zemmour (vr lien, à écouter jusqu'au bout) toujours pire, un vrai de vrai roquet, un (futur ?) idéal bras-droit exécuteur des vilaines tâches commandées par Hortefeux;

- Hortefeux toujours excellent dans la manipulation des propos de ses intervenants.

Si, il y a eu nombreuses réactions mais quand les délégués de NS jouent continuellement à la victimophilie et que la "grande" presse se contente de relayer des dépêches d'agence sans s'investir, sans se heurter-au-feu, la perception est inévitablement faussée : le citoyen disposant de peu de temps pour s'informer est endoctriné, cerveau lessivé par NS en premier et ses excessives interventions médiatiques, avec la complicité passive de ces mêmes journalistes.

Mais les blogs sont là, posent des questions, débattent, s'investissent pour pas un kopek à la place des journalistes de profession dont la seule préoccupation semble être devenue celle de toucher leur paie par copiers-collers.

Quand Hortefeux & co citent les autres pays utilisant les tests ADN sans détailler, c'est facile et donc suspect car chaque pays a pris des dispositions différentes; leurs représentants (gouvernement + premier ministre ou chef d'état) ne tapent pas systématiquement sur l'immigration contrairement à la France, NS en premier et depuis des années (lequel veut à présent en fixer à l'UE) : alors là on sait que les tests ADN seront imposés à des "désignés volontaires".

Mariani : "l'immigration est le problème du siècle à venir"
L'immigration a toujours été un problème dans la bouche des xénophobes, Le Pen est passé au second tour de la présidentielle en 2002 avec ce même thème repris depuis par l'UMP.

Le tout ADN que l'on nous bassine dans les séries télévisées devrait remplacer toute enquête policière ? mais on sait que l'actuelle banque de données génétique est loin d'être suffisante pour démontrer la grande fiabilité qu'on lui attribue, ne résout pas le "facteur humain" (erreur de manipulation etc) ni même la manipulation et/ou la pression pouvant être exercée par des laboratoires dont les actionnaires se voudront anonymes.

Importer un jeune immigré célibataire, fort, courageux et surtout pas trop exigeant sur ses conditions de travail, jetable tout aussi facilement, fait partie de la politique medefienne. Sur deux à trois ans, on aura facile de déclarer que les liens familiaux noués avec une personne en France ne sont assurément pas suffisamment profonds. D'autres attendent en Afrique ou ailleurs pour prendre la place de celui qui voudrait améliorer un tant soit peu sa vie.

Qu'il y ait d'autres pays pratiquant l'ADN c'est un fait mais lesquels ont pris cette décision dans un tel contexte à relents xénophobes ?
L'UMP n'a pas éliminé le FN mais les idées de Le Pen ont phagocyté les umpistes : c'est leur "décomplexion".

Zemmour chez Ardison, ce qui situe le problème "freudien" du sieur :

http://www.dailymotion.com/related/3696933/video/x278w2_zemmour-chez-ardisson-face-a-autain_politics/1

Écrit par : Ann o'Nimm | 24/09/2007

Alors là je dois dire bravo ! Daniel RIOT, je ne sais pas qui vous êtes, mais vous faites partie de ces gens qui n'ont vraiment rien compris au monde dans lequel nous vivons. Vous n'avez pourtant pas l'air d'être complètement idiot. Alors pourquoi être si démago... Bref, pffffffffffff Ca me fend le coeur tout ça...

Écrit par : peu importe | 25/09/2007

Je suis tout à fait d'accord avec vous !

@ peu importe : en quoi abandonner les valeurs républicaines d'égalité, de laïcité et d'accueil est révélateur d'une meilleure "compréhension" du "monde dans lequel nous vivons" et les défendre est "complètement idiot"?

Écrit par : Mehdi YR | 26/09/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu